[Lecture] Rentrée Littéraire 2014 #1

Six romans de la rentrée Littéraire 2014 ont rejoints ma pile à lire. Six romans différents. Six auteurs. Six aventures.

Rentrée Littéraire 2014 Carrère Brisac

  • Peine perdue de Adam Olivier 

Les touristes ont déserté les lieux, la ville est calme, les plages à l’abandon. Pourtant, en quelques jours, deux événements vont secouer cette station balnéaire de la Côte d’Azur: la sauvage agression d’Antoine, jeune homme instable et gloire locale du football amateur, qu’on a laissé pour mort devant l’hôpital, et une tempête inattendue qui ravage le littoral, provoquant une étrange série de noyades et de disparitions. Familles des victimes, personnel hospitalier, retraités en villégiature, barmaids, saisonniers, petits mafieux, ils sont vingt-deux personnages à se succéder dans une ronde étourdissante. Vingt-deux hommes et femmes aux prises avec leur propre histoire, emportés par les drames qui agitent la côte.Avec Peine perdue, Olivier Adam signe un livre d’une densité romanesque inédite, aux allures de roman noir, et dresse le portrait d’une communauté désemparée, reflet d’un pays en crise.

 

  • Le sourire des femmes de Nicolas Barreau.

Encore sous le coup du départ soudain de son compagnon, Aurélie remarque dans une librairie un roman intitulé Le sourire des femmes. La lecture passionnée de ce livre, où elle se reconnaît dans le personnage principal, la sauve du désespoir. Aussi décide-t-elle de remercier l’auteur en l’invitant au restaurant. Mais rencontrer l’écrivain par l’intermédiaire de son éditeur se révèle compliqué.

  • Belle arrière grand-mère de Janine Boissard 

Il n’y a pas d’âge pour grandir? C’est ce que Babou va découvrir en devenant arrière-grand-mère pour la première fois d’une petite Adella, fille de Justino, 18 ans, et de Haydée, 17, poursuivie par la fureur de son père.
Puis voilà Babou frappée par un deuil douloureux.
Et enfin, elle vole au secours d’un jeune garçon victime de maltraitance psychologique, l’une des plus cruelles. Que d’émotions, de larmes, mais aussi de rires avant que, le calme revenu dans la famille, elle puisse réaliser son rêve : se remettre à la peinture !

  • Dans les yeux des autres de Genevieve Brisac 

Dans les années 70, deux sœurs défilaient dans les rues de Paris en chantant des slogans, et vibraient en entendant le mot «Camarades». Anna Jacob a quinze ans quand, pour la première fois, elle se rend à un meeting avec sa sœur Molly. De leurs combats avec leurs compagnons Marek et Boris qui les mèneront jusqu’au Mexique pour entrer dans la lutte armée, Anna va tirer un livre. Molly ne lui pardonnera pas de s’être approprié leur histoire pour en faire un roman. Pour Anna, la Révolution se pense, se rêve et s’écrit. Pour Molly, se révolter, c’est se frotter à la rugosité du quotidien. Entre une mère excentrique – dont Geneviève Brisac trace un admirable portrait –, des amants inconstants, l’éclat trompeur du monde littéraire et le poids du réel, les deux sœurs s’aiment et s’affrontent.
Avec un humour parfois grinçant, Geneviève Brisac se penche sur leur destin, leurs engagements et leurs désillusions. Car c’est, bien sûr, d’une éducation sentimentale qu’il s’agit ici. Celle d’une génération qui, à défaut de se perdre, n’a jamais complètement cédé sur son désir.

  • Retour a Little Wing de Nickolas Butler

Hank, Lee, Kip et Ronny, quatre amis d’enfance trentenaires, sont réunis dans leur ville natale à l’occasion du mariage de l’un d’entre eux. Les retrouvailles sont marquées par une complicité joyeuse, mais aussi par l’incompréhension, la désillusion, les rivalités. Premier roman.

  • Le royaume de Emmanuel Carrère.

A un moment de ma vie, j’ai été chrétien. Cela a duré trois ans, c’est passé.
Affaire classée alors? Il faut qu’elle ne le soit pas tout à fait pour que, vingt ans plus tard, j’aie éprouvé le besoin d’y revenir. Ces chemins du Nouveau Testament que j’ai autrefois parcourus en croyant, je les parcours aujourd’hui – en romancier? en historien?
Disons en enquêteur.

1 commentaire sur “[Lecture] Rentrée Littéraire 2014 #1

  1. Bonjour, je compte bien lire le Nickolas Butler, je n’ai lu que du bien le concernant et il a été l’un des trois finalistes du prix du roman Fnac 2014. Bonne après-midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *