[Avis Lecture] Leaving Amarillo Neon Dreams – Tome 1 par Caisey Quinn

Caisey Quinn dépeint un univers passionnant. Il captive petit à petit. Il pose dans Leaving Amarillo plusieurs pistes pour apprendre le pourquoi du comment des actions de ses protagonistes, il mélange intimement amitié et amour. La musique est là toujours en fond, elle ne s’oublie jamais. Elle accompagne les sentiments de chaque personnage. Appuyant, accentuant le ressenti du lecteur, comme des notes mélodieuses qui résonnent et ensorcèlent.

Le nom du roman Leaving Amarillo vient du groupe musical composé par Dallas le leader guitariste et Dixie au fiddle (un petit violon –en quelque sorte..). Les deux frère et sœur sont épaulés par Gavin leur ami d’enfance à la batterie. Leaving Amarillo a su me conquérir doucement. Tout m’a séduite, un assemblage qui a réussi à faire mouche de l’ambiance, à ses héros, de la romance à la musique, et j’en oublie. Tout est tombé pile poil dans le mille pour me plaire. Le premier tome permet de découvrir Dixie, Dallas, et Gavin. Les trois sont liés, par des liens amitiés puis par l’amour. L’évolution semble inéluctable dès le premier instant où le regard se pose sur eux.

Certaines promesses sont faites pour être pour être brisées…

Aussi loin que je m’en souvienne, je n’ai toujours vécu que pour deux choses : la musique et Gavin Garrison. La musique est l’exutoire de mes peines, Gavin, le reflet de mon âme.
Aujourd’hui, je vais devoir choisir : le festival pour lequel a été sélectionné notre groupe, Leaving Amarillo, peut lancer notre carrière, c’est notre chance de vivre notre rêve. Mais je ne sais pas si je suis capable de passer une semaine entière avec Gavin, de dormir chaque nuit dans la même chambre d’hôtel que lui, sans tout détruire. Parce que Gavin n’est pas seulement le batteur de notre groupe, il est aussi le meilleur ami de mon frère, celui qui a promis de ne jamais poser la main sur moi.
Il est le seul homme que je ne peux avoir et le seul que je veux…

Leaving Amarillo de Caisey Quinn

Mon avis:
Dallas dès le début se met en travers de toute relation possible entre sa sœur et Gavin. Le jeune homme est très protecteur avec Dixie. Il tente de lui éviter de se briser le cœur. Du moins, il essaie, car l’attirance ne se contrôle pas. Rapidement, il a mis les points sur les i avec Gavin. Pas touche à Dixie. Si tout était si simple… J’avoue avoir souri d’imaginer Dallas tiraillé dans son rôle de grand frère.
Après un départ pour suivre ses études, Dixie revient à la maison par une accumulation de coups du sort, elle reprend sa place dans le groupe. Le jeu du chat et de la souris entre Gavin et elle reprend de plus belle. Le hic, toute relation intime pourrait entraîner le déclin de Leaving Amarillo. La chute de leur amour risquerait de ruiner des années d’amitiés. Que choisir ? Céder à la tentation ou résister ?
Gavin a eu une enfance difficile. Le groupe est sa bouée, son ancre, il ne souhaite pas tout envoyer bouler pour un sentiment dont il ignore l’existence. Pour lui l’amour n’en vaut pas la chandelle.
L’alchimie et la tension sexuelle entre Dixie et Gavin grandissent au fil du temps. Tapies dans l’ombre, elles s’épanouissent dans leur vie d’adulte. C’est intense. Fort. Dixie est réussie. Son personnage happe complètement dans le récit. Franche, la langue bien pendue, elle n’hésite pas à foncer ni à s’exprimer. Face à elle, Gavin est plus en retenue, en décalage, plus dans le doute de tout risquer. Le jeu en vaut-il la peine ?

La romance possède un côté triste qui m’a attendrie, qui m’a retournée. J’ai chaviré. J’ai retenu mon souffle jusqu’à la dernière ligne, au dernier mot. J’ai cru… Et j’ai manqué de crier de frustration en refermant mon exemplaire. Le couple n’a pas une vie simple. Dixie et Gavin sont jeunes, mignons, adorables même dans un sens, et pas épargné par l’existence. Leur histoire m’a prise aux tripes. J’ai eu des sourires, des larmes, des grincements de dents. Tous les deux sont à vifs. Leur romance ne les adoucit pas. L’alchimie entre eux touchent, marquent et frappent en plein coeur. L’envie de les voir s’aimer sans soucis submergent.

La fin frustre. Neon Dreams est une trilogie. Je conseillerai presque d’avoir le second tome sous la main pour éviter un pincement à la dernière page. Presque, mais ça serait manqué de belles scènes, des personnages attachants, des moments excellents et une musique prenante. Car, dans Leaving Amarillo, la musique apporte un accompagnement qui sort du lot. La trame gagne des points avec elle. Les notes poussent à tourner les pages pour connaître la suite. Foncez!!!

Merci aux éditions Harlequin et à NetGalley pour la découverte.

Ma note:
9/10
Coup de coeur.

Informations:

A propos de l’auteur
Caisey Quinn vit à Birmingham, dans l’Alabama, avec son mari, sa fille et ses nombreux animaux de compagnie. Elle est notamment l’auteur de la trilogie à succès Kylie Ryans. Tous ses romans New Adult, aussi bien que ses romances contemporaines, ont un point commun : ils mettent en scène des filles du sud des Etats-Unis qui trouvent l’amour là où elles s’y attendent le moins.

Un commentaire sur “[Avis Lecture] Leaving Amarillo Neon Dreams – Tome 1 par Caisey Quinn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *