Dys chez Castelmore

Castelmore a lancé il y a déjà quelques mois une collection de livres adaptés aux lecteurs dyslexiques (et aux autres). Pourquoi? Pour permettre de lire des versions plus enclines à ne pas les freiner, les rebuter. Vous avez déjà eu cette sensation désagréable de ne pas pouvoir accrocher à une oeuvre car elle est quasiment illisible pour vous? Pas pour votre voisin, lui aucun soucis, il tourne les pages plus vite que son ombre, en saisit toutes les nuances.

La version « dys » offre la possiblité de rendre la lecture plus agréable. La joie de terminer son roman, de pouvoir enfin lire comme les camarades vaut largement le détour. N’hésitez pas à vous pencher sur  la charte dys des éditions Castelmore. Le format est parfait pour séduire le plus grand nombre. Parfait pour découvrir des textes qui n’auraient pas forcément pu l’être avant.

Dys, parfois c’est avoir un monde en noir et blanc. L’impression d’être coincé Le saviez-vous Dysentre deux portes, de ne pas accéder aux nuances.

  • La collection propose:
  • un format différent
  • un papier couleur crème/ivoire
  • une organisation différente des parties de l’ouvrage
  • Un paragraphe par exemple se termine obligatoirement en fin de page.
  • agrandissement du texte
  • les retours à la ligne
  • la ponctuation

et l’utilisation d’une police Dyslexie.Guide de survie du bon dys-lecteur

Au programme:

comme un poisson dans l arbre- edition Dys

  • Comme un poisson dans l’arbre de Lynda MULLALY HUNT
    14-14 de Paul BEORN, Silène EDGAR le 18 mai 2016
    Niourk de Stefan Wul le 15 juin 2016
    Adèle & les noces de la Reine Margot de Silène EDGAR le 17 août 2016
    1414-DYS
    Si vous êtes curieux, allez voir aussi les Editions de la Plume de l’Argilète

Note à part, il est dommage de voir le regard porté sur les enfants ou adultes touchés par les troubles Dys. Ils touchent toutes les catégories sociales sans distinctions, peu importe la culture, le niveau d’études, les moyens… Un patient Dys ne choisit pas de l’être. Il est difficile au quotidien de voir les autres réagir face aux soucis d’apprentissage de la lecture, de sourire devant les erreurs, les temps passés en plus pour déchiffrer correctement quelques lignes. Les Dys sont de mieux en mieux suivis. Mais les lecteurs normaux ont toujours cette tendance à être parfois maladroits, blessants, voir hautains. Un Dys ne parlera pas de son soucis. Non, car s’entendre dire des âneries minent le moral. C’est réducteur, lourd et j’en passe. La dernière en date quand j’exprimais que je ne lisais plus lentement les livres papiers avec des toutes petites polices, des présentations serrées, aucun espacement, c’est que j’ai de l’âge. Le numérique a résolu une partie des soucis en offrant les options de modifier les polices, les tailles, les couleurs de fonds… Du coup, tu te tais, tu files dans ton coin, tu notes et tu applaudis quand tu as des maisons d’éditions qui te sortent des petits bijoux comme les Dys de Castelmore.

Au passage, il faut trouver le bon orthophoniste. (Et en décrocher un, dans mon coin c’est un peu la croix et la bannière pour réussir à décrocher un suivi…). Pour ma part, la dyslexie a poussé mon cerveau a rusé. Il a ses techniques, ses moyens, ses notions, son classement. Pas toujours évident à suivre, mais il réussit à lire, à écrire comme « les autres » à sa manière.

3 commentaires sur “Dys chez Castelmore

  1. Bonjour,
    Vous parlez de collection Dys dans votre article.
    La collection Dys est une marque déposée par la maison d’édition « Parc des étangs de Mortagne », collection qui aide vraiment les enfants dys.
    Merci de corriger votre article afin de ne pas créer de confusion avec ces ouvrages.
    Cordialement
    Fabien Filleur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *