Demain, je me lève de bonheur- Sophie Noël

Critique roman: Demain, je me lève de bonheur de Sophie Noël

Une envie d’évasion, une envie de sourire, une envie de bulle, ce roman les assouvit. Il est un petit bonheur en barre, doux, drôle, succulent. J’ai découvert une lecture qui met du baume sur les maux du coeur et un sourire sur les lèvres. Sophie Noël réussit un feel good délicieux.

☙Synopsis:☙

Divorcée, Bérénice mène une vie qui semble la satisfaire. Elle sort son chien Crumble, travaille à ses traductions de livres, va à l’aquagym le samedi et recommence chaque semaine. Aucun changement ne vient contrarier sa routine calme et rassurante.

Mais le jour de son anniversaire, tout change. Ses enfants lui offrent une semaine de thalasso à Saint-Malo. Une semaine sans voir Crumble, sans ses habitudes ? Elle n’a pourtant pas le choix, pour ne pas décevoir ses enfants.

Contre toute attente, ce séjour met sur son chemin des personnages qui vont lui montrer la vie sous un angle nouveau : le beau Emmanuel, la très sportive Anne, et Madeleine, une vieille dame excentrique et pleine de sagesse. Mais surtout, Bérénice fait une découverte : le bonheur dont elle avait oublié le goût est là, tout près…

Et si le plus grand défi de la vie était de se trouver soi-même ?

☙Mon avis:☙
Entre deux romans, deux instants, deux moments de vie, parfois, l’esprit a besoin de souffler. Un vent de fraîcheur pétillant, plein de peps ressort dans chacun des mots qui donnent vie à Demain, je me lève de bonheur. Dès le début, le roman se dessine à travers un récit à la première personne qui permet de plonger tête baissée. Bérénice entraîne dans son sillage.

Au fil des chapitres, un personnage attachant se dessine. Un de ceux qui vous touche, un de ceux qui vous emporte dans ses bagages et ses aventures avec un dynamisme impossible à ignorer. J’ai adoré cette femme de presque cinquante ans, hilarante, divorcée, brillante avec une langue piquante, mère de deux enfants, mordante et je suis fan des répliques assassines. J’aime ses lectures Henning Mankell. Ses références musicales m’ont fait revenir des souvenirs en tête avec Michel Jonasz. Elle m’a donné l’impression de revoir une vieille amie. Madeleine, aussi du haut de ses 83 ans m’a offert de bons moments avec sa sagesse. Un duo d’enfer c’est deux là.

Derrière les petites notes de bullet journal, la présentation originale et les illustrations, se trace un chemin savoureux. Le tout forme un ensemble tout doux, frais, fleuri dans un sens, les petites impressions laissent comme un résumé de lecture à la fin, un bilan qui reprend les points forts des événements. L’idée est intéressante, la mise en place brillante. Le lecteur suit l’évolution de Bérénice avec une joie et plein d’émotions. C’est comme de voir une chenille sortir de sa chrysalide, beau à couper le souffle. J’ai pris en compte plusieurs des morceaux musicaux cités. Ma playlist envoie comme un cocon hors du temps, comme une madeleine de Proust intemporelle. Vous savez, comme ces petits riens que vous allez retrouver juste pour être bien? Sophie Noël m’en a proposé plusieurs. Son style est fluide, charmant, réaliste et sucrée tout en ayant cette pointe un peu brute du quotidien. 

En bref, le gros atout du roman repose sur Bérénice. Elle est l’âme, le coeur et la lumière du récit. Elle pourrait être n’importe qui de mon entourage ou moi. Elle a des doutes que nous avons tous à un moment ou à un autre. Il n’est jamais trop tard pour tenter l’aventure, pour avancer, pour partir et pour vivre. Sous ses traits d’humour et de légèreté, les mots cachent un fond plus profond, il pousse à ouvrir les yeux sur nos possibles, sur nos vies, sur nos chemins passés et à venir. Il ne faut pas fermer la porte. Une infinie tendresse se dégage des pages, une qui entoure d’un frisson de plaisir et se fait se sentir bien. Une bulle de bonheur toute mignonne, sans prise de tête, idéale pour s’évader. Une lecture à dévorer pour les urgences comme les jours de pluie et les coups du sort. 

☙Ma note:☙

🌟8/10🌟

☙Informations:☙

352 pages
Editeur : City Edition
Date de parution: 3 janvier 2018
Collection : CITY EDITIONS
Prix: 16,90 euros
Disponible en numérique: oui
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *