Day 14 – Un film qui vous a déçu: The Karate Kid (2010) Jackie Chan et Jaden Smith

Au début, je voulais parler d’Avatar. Mais la miss krokette l’a déjà évoqué et j’aime ses raisons. Je me tairais sur le Pocahontas bleu. Je vais rester sur le dernier film en date que j’ai pu voir: The Karaté Kid -version 2010-. Vous savez celle avec Jackie Chan et Jaden Smith. J’adore Jackie Chan. J’avoue sans honte apprécier des films comme Kung Fu Nanny. Tiens je n’ai pas eu le temps de vous en parler d’ailleurs. Là, j’ai manqué de pleurer ma version originale. En dehors du titre, ça ne se ressemble pas.

Je dois être un dinosaure.  Je n’ai pas accroché à la mouture moderne. J’ai été déçue par le résultat. J’ai trop en tête le classique de 1984. En même temps, j’ai grandi avec le duo Pat Morita et Ralph Macchio puis les techniques kitch et cheap pour apprendre le Karaté. The Karate Kid devient une version où le héros apprend la Kung Fu. Gniaa!!! Le Japon laisse sa place à la Chine. Changements plus attrayants, plus porteurs?

Les combats devraient trouver un public. Ils ne sont pas inintéressants. Les duels à la fin parviennent à nous glisser dans la peau de Jaden, par contre ils souvent assez violent dans les coups portés aux enfants. Dès le début, le vainqueur est connu. Un peu dommage.

Je m’attendais peut-être à un truc différent, à retrouver la magie que j’avais eu enfant devant les aventures de Karaté Kid. Jaden Smith a une personnalité intéressante. Son charisme brille à l’écran. On reconnait la patte de Papa Will Smith derrière. J’ai cru voir Will en plus jeune dans plusieurs scènes. Plusieurs mimiques sont toutes droites sorties du catalogue de papa. Sérieusement, effet machine à remonter le temps garanti. Le petit garçon est séduisant, il réussit à émouvoir même si à mes yeux on ne cède pas totalement. J’ai pas eu envie de prendre sa place, ni de suivre les cours de Jackie Chan. Alors que dans Karaté Kid j’enviais presque Ralph Macchio.

Jackie Chan démontre ses talents d’acteurs, il devient un mentor pour le jeune héros Dre. Seulement, je trouve que le duo n’arrive pas à la hauteur de Pat Morita et Ralph Macchio. Les remarques, les leçons, l’apprentissage, l’ensemble prend une tournure moins attachante. Puis la philosophie du Kung Fu n’est pas abordée ni l’essence même de cet art. J’ai eu l’impression de rester sur ma faim. Le coup de la veste, ça va 5 minutes. Les mouvements, Dre les apprend sans approfondir ses connaissances et le pourquoi on en arrive là. Hormis un concours à la fin contre un autre maître de Kung Fu.

L’apprentissage m’a paru long. Il manque la touche qui donnait envie de s’inscrire à un cours d’art martial. Jaden Smith donne un aspect un peu trop pompeux à son personnage. Par contre, je suis restée baba devant ses performances physiques. On y croit. Jackie Chan a une rôle qui tient ses promesses. Surprenant loin du pitre, l’acteur montre une facette plus mélodramatique. Mon plaisir dans The Karate Kid fut Jackie Chan. Si vous le retirez, je l’oublie vite .2H20, je les ai sentie passées les minutes. Une vision moderne qui plaira aux amateurs d’arts martiaux.

Synopsis : Lorsque la carrière de sa mère l’entraîne à Benjing en Chine, le jeune Dre Parker doit faire face à des changements radicaux. Au bout de quelques jours, il se retrouve mêlé à une altercation au sein de son école, impliquant Cheng, l’un des garçons les plus doués en Kung Fu et qui lui fait définitivement perdre le respect de ses camarades de classe.
Témoin de cet affrontement, Mr Han, professeur de Karaté à la retraite, embauché par les Parker comme chauffeur et assistant, décide d’aider Dre à regagner le respect de son entourage.

Sortie: le 18 août 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *