Day 01 – Film préféré en langue étrangère (ni français, ni anglais)

Alors pour mon premier jour au challenge de 30 jours 30 nuits de cinéma, j’ai opté pour :

Kamikaze girls (2004)

Réalisé par Tetsuya Nakashima

Un conte sur le passage à l’âge adulte. Un merveilleux trésor qui dépasse le simple film, un petit chef d’oeuvre visuel avec une pointe de bizarrerie. J’ai aimé le visuel, le mélange des séquences des jeux d’acteurs et de dessin animé. Les couleurs et l’ensemble s’avèrent détonnant. Le réalisateur Nakashima montre un univers baroque, outrancier et complètement azimuté pour les yeux. (J’adore!!!) Kamikaze Girls ne se soucie pas de plaire, de se ridiculiser ou de tomber dans une fosse. Le film profite d’une narration avec des effets mangas. (Yeah!!!!) Il s’en tire royalement. Même le look vestimentaire des héroïnes collent parfaitement à l’histoire sans sombrer dans le ridicule. Bourré d’un potentiel incroyable, Kamikaze Girls est pour moi, une espèce d’oeuvre cinématographique qui surprend étrangement.

Au départ, l’histoire de Momoko (Kyoko Fuyada) intrigue puis on se prend au jeu. Après survient la tornade de la rencontre et les événements qui en découlent. La couleur, le fond (les angoisses de l’adolescence face au monde des adultes)  et les deux actrices kawai à souhait m’ont plu. Les fans du Japon devraient apprécier, les autres risquent de trouver ce film curieux et visuellement osé. Alors que Kamikaze girls offre un aperçu du monde de la culture japonaise. On y découvre la complexité des personnages et leur difficulté à posséder leur propre façon de voir le monde. On y croise une touche de pop, les soucis des lolitas, des gangs et deux personnages attachants: Momoko et Ichigo.

Sous ses allures de Lolita, Momoko cache une solitude profonde. Un vrai paradoxe: elle sort de l’ordinaire en s’affichant loin de la tenue traditionnelle, tout se base sur l’apparence pour la jeune au style Rococo. En quête d’un but pour avancer, sa rencontre avec Ichigo va transformer celle qui abandonne à la moindre difficulté ses projets.

A l’inverse Ichigo (Anna Tsuchiya) avec un comportement plus traditionnel, elle subit le rejet de la société face aux jeunes « punks ». Sous des airs bourrus, se cache un grand coeur. Sa rencontre avec Momoko va bouleverser son avenir. Elle s’est construit une armure sous ses apparences rebelles pour se blinder des attaques du monde extérieur. Ichigo a une caractère de cochon, bagarreur . Sous ses airs de racaille, la yakuza est moins radical que Momoko. Cette dernière cachant son caractère sous son look angélique de douce lolita. L’amitié improbable des deux demoiselles va croître au gré de leur aventure.

Une douceur cinématographique à découvrir pour voyager dans le monde des yakuzas, des yankees et des lolitas. Extrême, fort et totalement barré en gardant le sourire tout du long accompagné d’une bande son comme je les apprécie, voilà mon film étranger. Un ôde à l’acceptation de la différence, à l’anarchie – les coups de boules qui font voler m’ont mis la frite- et au passage dans le monde des adultes.


Kamikaze girls – Bande annonce FR
envoyé par _Caprice_. – Les dernières bandes annonces en ligne.

J’aurai pu aussi vous citer Ikigami. Entre les deux mon coeur balance. Il y a d’autres jours, j’aurai bien l’occasion de mettre ce dernier. :-P Ca reste aussi dans l’univers adaptation de mangas.

4 commentaires sur “Day 01 – Film préféré en langue étrangère (ni français, ni anglais)

  1. Oh oui, il est extra ce film.
    J’ai la carte UGC illimité mais UGC ne le passait pas et bien, j’ai payé pour allé le voir dans un autre ciné, chose que je ne fais jamais et je n’ai pas regretté! ^^

    1. J’ai du le voir en DVD pour ma part, n’ayant pas eu la chance d’avoir une salle de cinéma qui le passe à côté de chez moi :(
      Mais j’ai pas regretté l’attente :)
      Il est barré !!!!!!!! allez cosplayons nous :wink:

  2. Pas mal ce challenge :-) ! ….Bon pour ma part un film beaucoup moins geek et italien « La vie est belle » de Roberto Benigni « la vita e bella » mais j’en mettrais bien d’autres notamment des japonais comme le tombeau des lucioles ou bien encore un film hong-kongais Infernal Affairs, ah oui finalement je choisi ce dernier ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *