[Crok’Lecture] L’amour en représailles de Penny Watson Webb

Envie de Far-west, envie de cowboys, je suis tombée par hasard sur la plume de Penny Waston-Webb. J’ai d’abord craqué sur Pour porter ton nom. Je me suis rendue compte après que j’avais déjà lu un roman de l’auteure chez les pirates. Je vous en reparlerai. (Oui, je suis cyclique, j’ai des thèmes qui vont et viennent, j’enchaîne parfois les lectures sur un sujet… comme ça pour le plaisir…) Les pirates, les cowboys, les sportifs, les pompiers, les policiers en font partie… Mais repassons à mon sujet…

Je suis curieuse la couverture du tome Le cœur de l’Arkansas mêlant Cowboy et Indienne m’intriguait. J’ai vu après que c’était une série de trois tomes. Je dois dire que je ne regrette pas d’avoir passé le cap de la première page, je me suis retrouvée conquise par ce premier tome L’amour en représailles. L’histoire s’est avérée étonnante. Un choc de culture entre cette indienne blanche et ce cowboy brisé. Deux coeurs sur la défensive.
L'amour en représailles de Penny Watson Webb

1838, Arkansas
Frank, le shérif de Little Rock, a toujours pensé que lorsqu’il aurait vengé les siens, la vie redeviendrait paisible. Pour cela, son plan était simple : tuer le vieil Indien qui a assassiné ses parents et brisé sa famille. Mais c’était compter sans l’ingérence d’Ayokha, une jeune femme blanche adoptée par son ennemi et élevée comme une Indienne. A cause de cette diablesse animée par la fougue des Cherokees, il lui est désormais impossible de laver l’affront subi par sa famille ! Fou de rage, Frank l’enlève pour l’amener avec lui, à Little Rock. Mais maintenant qu’il tient à sa merci cette femme fière et résignée à lui offrir sa vie, selon les lois indiennes, il ne sait que faire d’elle. Et n’ose s’avouer le trouble inacceptable qu’il ressent devant celle qui restera pour toujours la fille de son ennemi…

L’amour en représailles de Penny Watson Webb donne naissance à une multitude d’émotions amour, haïne, peur, surprise, joie et peine… Plusieurs passages sont douloureux. Ils touchent du doigt l’extermination des Indiens, leur recul et les dérives du monde des Blancs. Le coeur se fait lourd devant les événements. Les Blancs piétinent les terres et s’emparent de ce qu’ils souhaitent. Peu importe les conséquences. Le destin met Frank est shérif à Little Rock, petite ville en Arkansas en face de d’Ayokha, jeune femme blanche élevée par un chef Cherokee comme sa propre fille, orpheline elle a trouvé un nouveau foyer affectueux et chaleureux chez les Indiens. L’un est assoiffé de vengeance, l’autre résignée à payer la dette de son père. Les deux détonnent. Le père d’Ayokha a massacré les parents de Frank. Il n’a jamais pu oublier ses actes. Douze ans ont passé, douze ans pour mettre à exécution sa promesse. Seulement cette dernière est rompue par la jeune fille qui ôte au héros son moyen d’y arrive. Les larmes ont coulé devant leur geste, leur bataille.

Le shérif prend la jeune indienne en dédommagement comme les lois indiennes lui en offrent le droit. Une étrange aventure en découle.L’atmosphère est lourde en xénophobie. Les blancs refusent les Indiens et les squaws sont reléguées au rang de catin. Un Indien a moins de droit qu’un chien. Le shérif s’en rend compte peu à peu. Le héros est partagé entre son coeur, sa famille et son attirance croissante pour sa « captive ». La confrontation entre Aoykha et Frank est belle. Intense. Passionnante. Captivante. Brillante. Deux personnages opposés. Deux cultures. Deux éducations. Deux coeurs qui battent. Deux êtres fiers. Deux personnages aux convictions déterminées. Attachants, ils m’ont fait succombé. Frank semble abrupt, dur, mais il cache un coeur blessé.

Le héros se retrouve perturber par son Indienne. Et elle par lui. Rencontre étonnante. La plume de l’auteure offre une aventure au Far-West surprenante, elle nous happe complétement dans son récit. Les protagonistes sont émouvants, ils touchent en plein coeur. Principaux comme secondaires. Les deux adjoints Alex et Phil taquinent la curiosité. Vivement les prochains tomes qui leur sont consacrés. Des émotions à la pelle, de la romance, des cowboys, un méchant à détester, le mélange est délicieux.

A propos de l’auteur :
Tombée dans les fresques et les frasques historiques dès son plus jeune âge, Penny Watson Webb a grandi entourée de héros, depuis les Chevaliers de la Table Ronde jusqu’à Surcouf le corsaire, en passant par Ivanhoé. Elle aime la petite histoire qui fait la grande Histoire, et adore remettre en lumière des périodes ou un patrimoine oubliés. Maman de trois filles, elle tient à leur faire découvrir la richesse du passé tout en leur laissant la liberté de rêver.

Ma note:
8/10

Informations:
Série « Le Cœur de l’Arkansas » 1/3
Genre : Historique, Sentimental
Editeur: Harlequin HQN
ePub – 165 pages
Prix: 4,99euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *