{Crok’Lecture} Billy Stuart Tome 1 Les Zintrépides de Alain M. Bergeron

Au détour d’un rayon, en cherchant une lecture, Moopy Deuze et moi sommes tombés sur un petit raton laveur qui nous a séduit. Le petit feuilletage a terminé par l’achat compulsif des deux premiers tomes de la saga de Billy Stuart de Alain M. Bergeron et illustrations de Sampar. Les aventures de la bande des Zintrépides s’avèrent addictives.

Synopsis:

Billy Stuart est un petit raton laveur qui rêve de suivre les traces de son grand-père Virgile, un aventurier téméraire. En sa compagnie, il franchirait les torrents les plus déchaînés, il escaladerait les montagnes aux pics les plus escarpés, bref, il affronterait les pires dangers.

Un jour Billy reçoit une lettre de Virgile. Ce dernier lui annonce qu’il a découvert le moyen de voyager dans le temps et l’invite à venir le saluer avant le grand départ. Billy est abasourdi. Comment son grand-père peut-il avoir trouvé un moyen de voyager dans le temps?

Il n’y a pas une minute à perdre. En compagnie des autres membres des Zintrépides, Billy Stuart se rend au cœur de la forêt des Kanuks, sur les lieux du rendez-vous. Mais la caverne de Roth leur semble bien sombre aujourd’hui, et bien étrange aussi. Et Virgile qui n’est pas là…

Billy_Stuart_Les_Zintrepides_Alain_M_Bergeron_Sampar_Cover_Hachette

Mon Avis:

Le premier tome pose tous les personnages de la saga. Billy est accompagné de 4 camarades. Mon coup de coeur a été pour Galopin le caméléon. J’ai souri bêtement avec les tenues des aventuriers. J’ai eu le sentiment d’avoir un club des 5 version animaux, plus tendre, plus comique, et plus captivant. Le petit point agréable: les filles ne sont pas oubliées. Des petits sourires naissent avec leur caractère. La lecture a de quoi plaire aussi bien aux garçons qu’aux demoiselles. Ma dernière a d’ailleurs tendance à se coller à Deuze pour lui demander de lui lire des chapitres. Pour ma part, j’accroche nettement plus à l’univers posé ici par Alain M. Bergeron que dans les nombreux volumes de Géronimo Stilton. (Chut ne le répétez pas à Prem qui les dévore littéralement, moi je traîne…et comme j’ai la fâcheuse habitude de lire toutes les lectures des enfants… je ne vous raconte pas parfois j’ai l’impression de vivre un calvaire… chacun ses goûts… et j’ai du mal à avoir de la sympathie pour le héros préféré de mon ainé. Aie.). Billy Stuart possède un charme fou entre les péripéties du raton laveur et les dessins. Les interactions des héros sont croqués avec un style que j’adore.

La variation de typographie pourra dérouter les lecteurs débutants ou « fragiles ». Un petit coup de main peut aider pour la compréhension. Deuze a eu des petites difficultés le premier chapitre puis c’est passé comme une lettre à la poste. L’idée de maintenir la même police pour le même mot est excellente. Le mélange roman et bande dessinée permet d’ouvrir des perspectives et de lancer les plus récalcitrants dans un voyage littéraire rempli d’émotions. Au niveau du style, le livre est rédigé à la première personne, Billy nous narre ses réflexions, c’est idéal pour une immersion totale. A plusieurs reprises, nous découvrons des « post-it » laissant la parole à l’auteur pour préciser, annoter un élément de l’histoire ou parfois juste une brève remarque humoristique.

Billy Stuart est devenu un incontournable de la bibliothèque des Moopys. Deuze a lu 3 fois le roman depuis. Et il attend avec une certaine impatience les prochains volumes. La collection continuera. Le héros lui a ravi son coeur. J’avoue que j’étais contente. Je suis tombée moi aussi sous le charme. Le raton laveur et toute sa clique a réussi à me séduire. Du coup, c’est un plaisir de discuter du tome avec mon Moopy de 7 ans. Mon récalcitrant a trouvé la saga qui lui correspond, le touche.

Billy Stuart est idéal pour les enfants dès 8 ans. Ils risquent d’accrocher au récit en un rien de temps. Les pointes d’humour font sourire. Les explications permettent d’éclaircir la compréhension avec simplicité, adresse et une touche très agréable à lire. La plume et le dessin sont très plaisants. Le tome 1 divertit, offre plusieurs émotions et transporte dans le pays du raton laveur avec douceur.

Avis de Deuze 7 ans:

Billy Stuart est rigolo. J’ai aimé les notes pour expliquer certains points. Les personnages sont tous attachants. Billy en kilt m’a fait sourire. J’ai ri, j’ai tremblé, j’ai vécu une belle aventure. Je n’ai pas vu les chapitres passés. Maman a du venir à plusieurs reprises me dire d’arrêter ma lecture. Je ne voulais pas m’endormir avant de connaître la fin… Elle a été étonnée que j’accroche autant. (A tel point que la technique Ninja de la couette et la lampe de poche a fait sourire la tribu. La négociation était un chapitre et on referme ;) – soyons clair, je sais que certains soirs le chapitre s’est transformé en 2 ou 3 ;) ). Le mélange BD et roman a su m’attirer et retenir mon attention. Le dessin est mignon tout plein. Au fil des pages, l’aventure m’a happé. J’étais dans mon univers avec Billy, Froufrou, Foxy, Galopin et les autres. J’ai hâte de découvrir la suite.

Note:

9/10

*coup de coeur*

Informations:

  • Auteur: Alain M. Bergeron
  • Illustrateur: Sampar
  • Editeur : Hachette Romans
  • Sortie: 9 avril 2014
  • Romans, dès 8 ans
  • Pages: 160
  • Couverture souple, 15 X 19 cm
  • Prix: 8 euros
  • Site officiel

Au Québec, Billy Stuart est déjà à son 7ème tome.

Un commentaire sur “{Crok’Lecture} Billy Stuart Tome 1 Les Zintrépides de Alain M. Bergeron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *