[Avis][Livre] L’Histoire sans fin de Michael Ende

Si je devais citer, allons vingt oeuvres adaptées au cinéma qui m’ont marquée, L’Histoire sans fin serait dedans à coup sûr. Je n’avais jamais lu le roman de Michael Ende. Pour moi, l’Histoire sans Fin s’était un des plus beaux films fantasy que j’ai pu voir. J’ai eu un exemplaire. Et je dois avouer qu’au delà de la couverture bleue, très conte de fées, des chapitres, des changements de couleur selon qui parle, de la qualité de l’ouvrage, je suis tombée sous le charme irrémédiablement de la plume de l’auteur.

L Histoire sans fin Michael Ende Hachette cover

Synopsis:
À première vue, Bastien Balthasar Bux n’a rien d’un héros. Les héros sont grands, beaux et forts. Les héros ne courent pas sous la pluie pour se réfugier dans les librairies obscures et échapper ainsi à leurs camarades de classe. Ils ne volent pas non plus les vieux livres pour aller les dévorer dans les greniers de l’école… Bastien n’a pas pu résister. C’est comme si ce livre l’appelait. Son titre ? L’Histoire sans fin. Le garçon plonge dans un univers peuplé de mille créatures étonnantes : elfes nocturnes chevauchant des chauves-souris, Mange-Pierres, escargots de course, tortues millénaires et lions multicolores, Atréju, l’enfant guerrier sans peur et Fuchur, son fidèle Dragon de la Fortune… Toutes vouées à disparaître, avalées par le Néant, ce mal mystérieux qui ronge le Pays Fantastique. Bastien se trompait. Lui aussi a l’étoffe d’un héros. Et avant la dernière page du livre, son rôle lui sera révélé…

Mon avis:

Bastien est un petit garçon banal, du moins en apparence. J’ai eu une tendresse infinie pour le personnage dès les première lignes. Je l’ai aimé avec une force qui ne m’a pas quitté de toute ma lecture. Etrangement, je n’ai pas pensé à l’oeuvre de Wolfgang Petersen en découvrant le jeune héros. (Le film n’adapte pas toutes les 500 pages, uniquement la première partie). Je me suis fait mon image. Trois B a pris sa propre vie. J’ai souri à l’idée de le voir se réfugier dans le lecture dans un coin sombre du grenier de son école. Sa rencontre avec Konrad va tout bouleverser. Qui ne souhaiterait pas avoir la possibilité de fuir son quotidien? Le Pays Fantastique offre cette opportunité à Bastien. Les deux axes du roman ont chacune leur qualité. La deuxième m’a subjuguée, quand Bastien rentre dans le livre et part sauver Auryn. 

Michael Ende a su faire naître toute une palette d’émotions. Je me suis retrouvée émerveillée, emportée, enthousiasmée, triste, choquée, peinée… L’histoire sans fin est le genre de récit dont j’aimerai avoir plus souvent l’occasion d’avoir. Le genre de mots qui ne vous lâche pas. Le genre de roman qui vous époustouffle, vous berce et vous transporte au-delà des portes du possible dans un monde imaginaire où tout peut se réaliser. Laissez vous porter, laissez vous embarquer par Bastien, ce héros pas comme les autres, laissez vous envoûter, vous risquez de ne plus jamais voir votre quotidien comme avant. Les personnages seront vous étonner. J’ai été surprise de voir Atreyu la peau verdâtre, de revivre les moments avec Artax (le cheval qui ici est doué de parole). Grandiose, sublime, étourdissant, l’aventure fantastique qui se renferme dans les 500 pages se dévorent avec un immense arc-en-ciel de sentiments.

Ma note:
9/10

Informations:

Merci aux Editions Hachette pour la découverte.

2 commentaires sur “[Avis][Livre] L’Histoire sans fin de Michael Ende

  1. Une crock livres comme toi n avait pas encore lu ce fabuleux livre? ;)
    quand j étais petite j’ai vu le film (avec les goonies, c’est mon film jeunesse adoré ^^) et un peu avant 10ans j’ai lu le livre encore meilleur que le film (normal en général le livre est toujours mieux que l adaptation en film ;)) et le livre faisait plus de 500p (normal je l avais en livre de poche ^^)
    par contre je suis étonnée de la date de parution du livre dans ton article car ça fait longtemps qu il existe :) (ah moins qu’il n était plus édité donc réédition ^^ en espérant que, comme beaucoup de réédition de livre jeunesse, la langue ne soit pas trop « améliorée » :/)

  2. Merci pour la présentation de ce livre qui est l’un de mes préférés et aussi pour cette nouvelle édition que je connaissais pas. A ma connaissance « L’histoire sans fin » en français est édité depuis la fin des années 1980, après l’adaptation du livre en film.
    A la base, c’est un livre allemand de l’auteur Michael Ende, paru en 1979 sous le nom  » Die unendliche Geschichte ». L’auteur avait déjà écrit avant « l’histoire sans fin » d’autres livres avec certains thèmes similaires comme « Momo ou l’étrange histoire des voleurs de temps et de l’enfant qui rendit aux gens le temps qui leur avait été volé » en 1973. Ou encore des livres plus enfantins comme la série des Jim Bouton en 1960 ou le « Wunschpunsch » en 1989.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *