[Avis] Young Elites, tome 1, par Marie Lu

Synopsis:
« Je ne veux plus qu’on me blesse, qu’on m’utilise et qu’on me rejette. »

Adelina a survécu à l’épidémie qui a ravagé son pays.
D’autres enfants, comme elle, ont survécu, la maladie laissant sur leur corps d?étranges marques. Les cheveux d’Adelina sont passés de noir à argenté, ses cils sont devenus blancs et une cicatrice barre la moitié gauche de son visage. Son père voit en elle une malfetto, une abomination, une disgrâce pour son nom et sa famille, synonyme de malédiction. Mais la rumeur dit que les survivants ont gagné davantage que des cicatrices : ils auraient acquis de mystérieux super-pouvoirs. Et, bien que leur identité demeure secrète, ces survivants ont déjà un nom : les Elites.

Marie Lu est également l’auteure de la trilogie best-seller Legend

Young Elites-Tome 1- Marie Lu

Mon avis:

Young Elites fait partie de ces lectures pépites qui emportent dans un tourbillon d’émotions. Marie Lu a su donner vie à un récit sombre qui m’a portée par le biais de ses personnages attachants dans un univers étonnant. Un monde teinté de Renaissance italienne, d’accents médiévaux vous attend si vous décidez de plonger dans le roman. Accrochez-vous et profitez du voyage.

L’idée d’une héroïne pas vraiment dans le moule classique me séduisait. Au fil des pages, je me suis retrouvée happer, captiver par ces malfettos, ces êtres marqués, comme mis au ban de la société, ces êtres dotés de pouvoirs. Bon, là, vous voyez une part de moi imaginez les Morlocks et les X-Men. Je me suis laissée porter par les mots. Je me suis laissée prendre par la main, emmener dans les dédales lumineuses, brutes, noires, dangereuses, complexes et originales. Adelina a conquis mon coeur. Avoir pour une fois, un personnage clé centré vers le Mal, vers la part sombre que nous avons tous a été un émerveillement. Impitoyable, dure, elle a un côté totalement attachant, dans le fond de son obscurité.

Les ombres sont savamment posées. Elles crépitent. Elles sont là tapies en chacun des protagonistes, plus ou moins développées, elles s’expriment ou se taisent. La structure des protagonistes s’avère fascinante. Enzo, Teren, Raffaele, Gemma, Maeve, tous possèdent cette aura attirante, mystérieuse qui donne envie d’en savoir davantage. Les petits points noirs s’effacent devant le charme des différents personnages. J’ai été attirée par cet ensemble complexe, intense, prenant, captivant qui s’installe au gré des chapitres. J’ai vibré, j’ai pleuré. (Si si j’ai eu des larmes, mais je ne vous dirai pas pourquoi…).

Marie Lu frappe fort… elle marque des points… elle malmène ses héros… Adelina ouvre une porte vers un monde imaginaire très intéressant, avec des ramifications superbes. Le coeur finit par faire des vrilles. Nom d’une noisette, cette fin, préparez-vous, pour ma part, j’avais le tome 2 sous le coude, j’ai pu ne pas rester bloquer… Sincèrement lisez Young Elites. Laissez-vous surprendre.

Ma note:
★ 8,5/10 ★

Informations:
Auteure: Marie Lu
320 pages
Editions Castelmore
Date de parution: 17 juin 2015
Disponible en numérique: Oui
Thèmes: Fantasy, Aventure, Young Adult, Pouvoir, Romance, Trahison

Biographie de l’auteur
Marie Lu adore les dystopies – peut-être est-ce parce qu’elle est née en 1984? C’est en regardant le film Les Misérables qu’elle a eu l’idée de mettre en scène un hors-la-loi de génie et une enquêtrice exceptionnelle… au XXIe siècle! Avant de se consacrer exclusivement à l’écriture, Marie Lu était directrice artistique d’un studio de jeux vidéo. Elle vit en Californie et Legend est sa première trilogie.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *