[Avis] Xenia de Panos H. Koutras

Synopsis:

A la mort de leur mère, Dany et son frère Odysseas, 16 et 18 ans, prennent la route d’Athènes à Thessalonique pour retrouver leur père, un Grec qu’ils n’ont jamais connu. Albanais par leur mère, ils sont étrangers dans leur propre pays et veulent que ce père les reconnaisse pour obtenir la nationalité grecque. Dany et Ody se sont aussi promis de participer à un populaire concours de chant qui pourrait rendre leur vie meilleure. Ce voyage mettra à l’épreuve la force de leurs liens, leur part d’enfance et leur amour des chansons italiennes

Mon Avis:

Xenia est troublant. Troublant dans sa mise en scène, dans ses personnage: deux frères de presque 16 ans et 18 ans. Deux jeunes héros perdus comme dans une mythologie grecque. Deux êtres différents comme le jour et la nuit. Deux pendants d’une même famille. Deux personnes qui se cherchent. Panos H. Koutras pose un regard sur la jeunesse qui déroute, surprend. Parfois tendre, parfois dure. Ou tout simplement réaliste. Le malaise politique se ressent comme le malaise de ces êtres apatrides, entre deux cultures, ni chez eux ni étranger, mais entre deux mondes. Le jeune Dany captive du haut de ses « 15 ans 9 mois et demi » il embarque dans son sillage comme une mini tornade. Son exubérance cache sa fragilité. Excentrique avec toujours un sucette dans le bouche, flanqué d’un compagnon « particulier » Dido le lapin. Plus jamais, je ne verrai ces derniers du même oeil. Cette bestiole a réussi à me coller des sueurs froides. Face à lui, son frère Odysseas qu’il surnomme affectueusement Ody, plus calme, plus pondéré. Le destin va le pousser à renouer leurs liens. La quête de leur père cache le désir de trouver sa place dans une famille, dans la société…. Le fond est plus dur, plus complexe qu’il n’y parait. Au-delà des apparences, des aspects débridés du plus jeune, le réalisateur transporte vers un cheminement tortueux prenant.

Affiche Xenia-Panos_H_Koutras

Les retrouvailles ne sont pas heurts. C’est bouleversant, prenant de suivre l’évolution qui s’installe, une sorte d’amour fraternel étrange. Tous les deux semblent perdus dans ce passage pas toujours évident de l’adolescence à la vie d’adulte. Ils rencontrent sur leur route des personnages hauts en couleurs comme le magnifique Tassos joué par Aggelos Papadimitriou. Les deux frères partent en quête de leur père. Ody tente sa chance à l’équivalent de la Nouvelle star. Sous nos yeux s’installe une fable aux tons multiples, grinçants à l’humour un poil corrosif par moments, fantastique. Le film souffre de longueurs, et pourtant le charme opère. L’émotion du road-trip de Dany et Ody prend aux tripes, attire l’attention et la maintient. L’extravagance côtoie la douceur avec tendresse pour démontrer la relation fraternelle solaire qui relie ses deux héros.

En résumé: Xenia pose une odyssée grecque tragique des temps modernes avec un espoir au bout du tunnel. Ces héros sont brillamment interprétés par Kostas Nikouli et Nikos Gelia. Un aurevoir à la jeunesse, un film sur le passage à la vie d’adulte avec ses aventures douces, amères, brutes, surprenantes.

Ma Note:

6/10

Informations:
Sortie: 18 juin 2014 / Distributeur: Pyramide Distribution / Genre: Comédie dramatique


Xenia a été présenté dans la catégorie Un Certain Regard au Festival de Cannes 2014.
Merci à Robert et Betty pour la projection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *