[Crock-Avis] Western Bandolero de Andrew V. McLaglen

2 grands westerns sont sortis chez Filmédia. 2 occasions de se plonger dans la peau d’un cowboy. D’une part James stewart, Raquel Welch et Dean Martin et de l’autre Burt Lancaster avec Audrey Hepburn, 5 acteurs au talent monstre. Parlons d’abord de l’oeuvre de Andrew V.McLaglen.


Bandolero un film de Andrew V.McLaglen

Synopsis:
1866, Texas. A la suite d’un hold-up raté, Dee Bishop et ses hommes sont capturés par le shérif Johnson et condamnés à être pendus. Mace, le frère aîné de Dee, parvient à libérer la petite bande. Ils s’enfuient, prenant en otage Maria, une belle et séduisante jeune femme. Le shérif Johnson se lance à leur poursuite.
Bientôt, tous se retrouvent sur le territoire des Bandoleros, redoutables bandits mexicains…

Bandolero sorti en 1968 propose un western divertissant pour les amateurs du genre. Malgré quelques petits ratés et clichés, l’ensemble repose sur un scénario solide et captivant. James Stewart, Dean Martin, Raquel Welch et George Kennedy composent un casting de rêve pour un film qui fait mouche. Mon âme d’enfant a revécu les moments magiques de sa découverte des cowboys avec des fusillades mises en scène avec talent. L’histoire fraternelle est magnifiquement présentée. J’ai pu revoir un James Stewart talentueux, séduisant en diable. Quant à Dean Martin, il a un charisme qui ne laisse pas insensible. Les 2 acteurs Point d’Indiens au menu, Bandolero opte pour des méchants Mexicains assez peu présents au final. Surprenant, Bandolero est un conte classique mais efficace. A voir si vous rêvez de chevaucher dans la grande plaine.

Note: 8/10

Distributeur: Filmedia

Bonus:
Bandolero de Patrick rion
Film annonce original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *