[Avis] Une famille très moderne (The Switch) 2010


Une famille très moderne (The Switch) est réalisé par les créateurs de Juno et Little Miss Sunshine : Josh Gordon et Will Speck avec Jason Bateman, Jennifer Aniston (Friends)et Jeff Goldblum (La Mouche, Jurassic Park). Avant toute chose, je dois vous rappeler que je suis une fan des acteurs de Friends alors une nouveau film avec Jennifer Aniston même bourré de cliché ça me détend. Et nom d’une noisette en cette période de rentrée, j’en ai besoin comme une bonne partie des personnes que je connais.

Jennifer Aniston a vieilli, c’est le premier truc que j’ai eu à l’esprit quand je l’ai vu à l’écran. Sa prestation m’a un peu déçue. Je m’attendais à mieux. Jason Bateman m’a surprise agréablement en meilleur ami qui suite à une cuite et des conséquences de ses délires dans les toilettes se retrouve le père d’un môme. Le gamin Thomas Robinson est craquant. Il a une prestance qui donne envie de le serrer dans ses bras, de le câliner. Son caractère détonne et change des enfants habituels. Un petit extra-terrestre qui me plait bien. Ses répliques et ses répartis m’ont fait fondre. Entre son côté « je suis hypocondriaque » et son « je collectionne les cadres photos » Thomas a de quoi charmer par son étrangeté. Un gosse pas comme les autres qui poussent à vouloir connaitre la fin de l’histoire. Un happy end comme toutes les comédies romantiques certes mais vous restez captiver rien que pour sa frimousse.

L’histoire est longuette. J’ai eu du mal à accrocher si Bateman et Robinson n’avaient pas été là j’aurai franchement laissé tomber. Le concept pas original sur le papier m’avait pourtant séduite. La jeune fille de bonne famille jouée par Aniston qui souhaite avoir un enfant même célibataire. Sur la pellicule, le traitement a réussi à me faire sourire trop rarement. J’ai même frôlé à plusieurs reprises l’ennui. Le duo père/fils sauve un peu l’ensemble. Juliette Lewis apporte une touche d’humour quand elle traverse l’aventure.

L’insémination artificielle est à la mode cette année entre Plan B et une famille très moderne, le néophyte a de quoi tout apprendre ou presque sur les techniques des bébés éprouvettes. La situation comique tourne bizarrement à mon sens. Il manque du peps, un truc pour rendre irrésistible le couple Jennifer Aniston/ Jason Bateman. La sauce ne monte pas. Loin de là, elle frôle la mauvaise mayonnaise. Sans parler qu’on se demande pourquoi Jeff Goldblum est allé se fourrer dans ce long métrage. Pas la meilleure romance de la rentrée, à voir si vous n’avez rien d’autre de plus captivant au programme, et surtout n’y allez pas si vous rêvez de revoir Rachel.

Synopsis : Kassie est une new-yorkaise célibataire, intelligente et dynamique. En dépit des avertissements de son meilleur ami, le sympathique mais légèrement névrosé Wally, elle décide qu’il est grand temps d’avoir un enfant – et cela même si aucun père n’est présent à l’horizon car elle a déjà sélectionné le donneur idéal : le charmant Roland. Alors que Kassie organise une grande soirée pour fêter sa future insémination, un Wally complètement ivre, va procéder à un échange de dernière minute qui va mettre à mal l’organisation parfaite de la future maman. Le lendemain, alors qu’il est victime d’une gueule de bois carabinée, Wally a tout oublié. Sept ans plus tard, lorsque Kassie revient à New York avec son fils, Wally va réaliser qu’il y a une troublante ressemblance entre le petit garçon et lui…

Sortie: 25 août 2010.

Durée: 1h42

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *