[Avis] Tarzan (The Legend of Tarzan) de David Yates.

★Synopsis:★
Une relecture du mythe Tarzan.
Après avoir grandi dans la jungle africaine, Tarzan a renoué avec ses origines aristocratiques, répondant désormais au nom de John Clayton, Lord Greystoke. Il mène une vie paisible auprès de son épouse Jane jusqu’au jour où il est convié au Congo en tant qu’émissaire du Commerce. Mais il est loin de se douter du piège qui l’attend. Car le redoutable belge Leon Rom est bien décidé à l’utiliser pour assouvir sa soif de vengeance et sa cupidité…

★Mon avis:★

Tarzan est l’un des personnages mythiques, durables, connus que les enfants et les grands trouvent à un moment fascinant. Ma première découverte pour ce héros a été le Tarzan d’Edgar Rice Burroughs et je dois avouer que j’ai toujours un sourire en pensant à l’interprétation de Johnny Weissmuller. Je ne pensais pas vibrer autant devant une énième version du conte. Je ne pensais pas me laisser prendre au jeu. David Yates a réussi à me surprendre. Il a offert à ce roi de la jungle une vision étonnante de son histoire.

La narration se promène entre le présent et le passé. Elle joue sur les émotions, les teintes colorés, les représentations pour dévoiler au fil des scènes un peu plus de l’enfance de Tarzan, de sa rencontre avec Jane… L’action se dévoile dans des morceaux spectaculaires. Visuellement, ils sont somptueux. Les animaux semblent vivants, effrayants, impressionnants. Les combats donnent l’impression d’être en danger, de toucher du doigt un réalité sauvage, brillante et magistralement mise en avant. Les couleurs se parent de nuances sublimes. Tout se mêle pour ravir les yeux. La relation entre Tarzan et les animaux y gagnent en émotion. Elle apparaît poignante, touchante et marque l’esprit. De telle manière que les choix se comprennent…

Tarzan The Legend of Tarzan Movie

Vous vous souvenez de Greystoke? La première partie de cette légende se situe elle aussi dans une Angleterre victorienne, où John Clayton III, lord Greystoke ( Alexander Skarsgard ) a abandonné depuis plusieurs années son alter ego Tarzan dans la jungle. La page a été tournée sur ses périodes d’homme des arbres et roi des animaux. Le Congo est sous le jonc du roi des Belges Léopold II qui utilise tous ses revenus pour briser la terre occupée, de ses ressources à ses habitants, esclavage et exploitation, rien n’est épargné. Une invitation pousse le héros à retourner dans ses contrées d’origine. George Washington Williams (Samuel L. Jackson) qui lui demande de l’aider à découvrir le vrai visage caché du traitement du Congo. Sa femme Jane l’accompagne. Le voyage n’est qu’un prétexte pour entraîner vers la mort de Tarzan et la revanche du chef de tribu Mbonga (Djimon Hounsou) . Le mystère du pourquoi se pose pendant une grosse majorité du film. Le mensonge est orchestré par Leon Rom, un homme de main interprété par Christoph Waltz.

Les événements se bousculent. La lumineuse Margot Robbie permet de donner vie à une Jane exceptionnelle, forte, déterminée, amoureuse, ravissante. Elle est la raison d’être de Tarzan. Elle est le soleil dans les ténèbres. Rom se sert de la jeune femme pour attirer Tarzan. La quête vers sa libération sera ponctuée de combats, de découvertes, de romance. Les plans ne se déroulent pas comme sur des roulettes. L’action et le dynamisme présentés apportent des touches très agréables à suivre.

Moi Jane toi Tarzan.

L’histoire de Jane et Tarzan est au centre du film. Leur relation, leur lien, les fêlures de leur couple, tout se couche sur la pellicule. David Yates laisse une perspective de leur amour magnifiée par des scènes d’actions palpitantes, captivantes et surprenantes. (Bon, ok même si par moments elles virent en un assemblage un poil trop tout… mais elles sont si belles que la raison s’efface.) Robbie Margot interprète une Jane parfaite. Comme Alexander Skarsgård est tout simplement divin en Tarzan, les sentiments passent énormément dans son regard, ses gestes, il est Tarzan. Waltz joue un peu trop le méchant habituel. C’est mon petit bémol. Il m’a fait sourire. (Je crains que le bute rechercher n’était pas du tout dans cet optique).

Au final, Tarzan propose une vision du mythe exceptionnelle, visuellement à tomber, portée par un casting impressionnant. Le gros atout charme repose sur ses deux interprètes principaux Alexander Skarsgård et Robbie Margot, leur romance est habilement amené tout en laissant s’exprimer le passé, le présent et le futur des héros. Un film à voir!

★ Merci à Warner Bros. France pour la découverte en 2D VOSTF★

★Ma note:★

★ 8,5/10 ★

★Informations:★
Titre original : The Legend of Tarzan
Distributeur Warner Bros. France
Date de sortie 6 juillet 2016
Durée: 1h 50min
De David Yates
Avec Alexander Skarsgård, Margot Robbie, Christoph Waltz, Samuel L. Jackson
Genres Aventure, Action
Nationalité Américain

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *