[Avis] Spider-man: Homecoming de Jon Watts

Spider-man j’ai grandi avec. Aussi loin que remonte mes souvenirs, les premiers pas de lecteur ont été réalisé avec les comics racontant ses aventures. Alors mon impatience de découvrir le sixième film sur ce super-héros Marvel frôlait un petit nuage. Que vous dire? Le film est fun, décalé, original et sympathique à souhait.

☙Synopsis:☙
Après ses spectaculaires débuts dans Captain America : Civil War, le jeune Peter Parker découvre peu à peu sa nouvelle identité, celle de Spider-Man, le super-héros lanceur de toile. Galvanisé par son expérience avec les Avengers, Peter rentre chez lui auprès de sa tante May, sous l’œil attentif de son nouveau mentor, Tony Stark. Il s’efforce de reprendre sa vie d’avant, mais au fond de lui, Peter rêve de se prouver qu’il est plus que le sympathique super héros du quartier. L’apparition d’un nouvel ennemi, le Vautour, va mettre en danger tout ce qui compte pour lui…

☙Mon avis:☙
La nouvelle mouture de Spider-man s’avère un petit régal. Une petite madeleine décomplexée, diverissante, rempli d’un enthousiasme contaminant. Et pour la première fois, je suis sortie de la salle avec une envie dingue de laisser mes Moopys voir le long métrage sans distinction d’âge. L’esprit Peter Parker est là. Il se pointe du doigt. Il se déguste. Il emporte et tourbillonne sur la toile.

Spider-man Homecoming c’est ce petit plaisir régressif, adorable, captivant, sans prise de tête qui vous donne envie de replonger ou de découvrir les comics. Sans modération. Et de voir les étoiles de magie au fond des yeux de mon douze ans face à cette version n’a pas de prix. Difficile de se détacher de l’ombre des autres oeuvres Marvel. Pourtant, l’atmosphère dégageait est plus légère, moins sombre, plus dynamique.

Bienvenue dans un Spiderverse prometteur. Le Spider-man présenté a déjà fait son apparition dans Captain America – Civil War en 2016. Le nouveau reboot du mythe de l’homme araignée possède plusieurs bonnes idées. Pas de retour aux sources avec la piqûre et le pourquoi du comment des pouvoirs de Peter Parker, ici, le spectateur plonge directement dans le bain. Le quotidien du jeune homme se dévoile sous nos yeux. Le ton se place au lycée et se pare d’éléments jeunesse pour séduire son public. Dès les premières notes, le mélange classique et ultimate Spider-man se devine. Un cocktail qui fonctionne et fait mouche. Il apporte même une petite dose de charme supplémentaire au super-héros. Les nouvelles pistes envisagées soufflent un vent de promesses.

Le côté familial passe à merveille. C’est comme un passage de flambeau qui touche plusieurs générations. Comme si vous passiez la passion de Spider-man de votre enfance à celle d’un autre. Comme si la magie se transmettait. L’adolescent qui prend son envol sur la pellicule marque des points par son aspect moderne. Il évite les clichés. Il réussit à se détacher de la route initiale pour en envisager une qui ressort plus fun, moins studieuse, moins sombre, mais toujours attachante.

Spider-Man : Homecoming offre un Peter Parker qui a conscience de ses pouvoirs. Il dégage un potentiel fou, maladroit, touchant, émouvant sympathique et proche des adolescents. C’est un peu comme si il était un écho du public avec ses soucis et ses désirs (amitiés, amour, études, famille). Tout est habilement mis en scène dans un assemblage frais, rempli d’humour et d’émotions. Une vraie petite boule de bonheur du début à la fin.

Et le méchant n’est pas oublié. Le Vautour incarné à merveille par Michael Keaton envoie du lourd. La vengeance est le mâitre mot. La profondeur, le raisonnement, et les convictions de chacun s’installent dans un récit captivant. Sous des allures légères, des sujets plus bruts sont abordés. Par exemple, le point que Spider-man ne tue pas. De nombreuses surprises, twists et pistes se dessinent. Elles accentuent l’attraction et les promesses futures.

Le scénario s’appuie sur un visuel magnifique. Les yeux profitent du voyage. J’ai eu l’impression d’avoir 6 ans, de retrouver toute cette étincelle qui m’avait fait adoré Spider-man gamine. Au delà, des combats, des batailles, des échanges, tout est là, l’essence de Peter Parker avec ses hauts et ses bas. L’action se booste à son maximum. Elle emporte dans son sillage et séduit. Alors oui, il n’est pas parfait. Oui, certains points m’ont fait tilté. Pourtant, j’ai succombé. Je me suis laissée avoir par les révélations, les rebondissements et le capital pour l’avenir.

Pour couronner le tout, Tom Holland est juste divin en Peter Parker. Il le campe avec une touche étonnante, réaliste, drôle, purement adorable et craquante. Une tendresse infinie s’installe devant sa prestation. Il donne vie à Peter dans toute sa splendeur avec un côté candide, naïf, intelligent et remarquable. L’acteur réussit à éclipser Robert Downey Jr (Avengers – L’Ère d’Ultron, Iron Man…). Le duo fait sourire. C’est comme un père et un fils. La délicieuse Tante May apparaît rajeuni d’un coup sous les traits de la splendide Marisa Tomei ( Crazy, Stupid, Love…), Zendaya (Agent K.C.), l’irrésistible side-kick Jacob Batalon, Laura Harrier ou encore Tony Revolori rendent les personnages attachants.

Au final, Spider-Man : Homecoming laisse entrevoir un Peter Parker drôle, fun, décomplexé, divertissant, frais et lumineux. Un film sympathique à souhait.

Avis de Moopy 12 ans:

Peter Parker développe une facette passionnante, proche de nous. Il pourrait être le copain croisé au détour d’une salle de classe. Il a des pouvoirs, une armure bluffante. J’ai souri. J’ai adoré ses discours avec sa version du costume. L’évolution et les changements selon les humeurs. Le ton est amusant, barré, un peu sombre. Le méchant a une ligne de conduite. Le Vautour est impressionnant.

Allez-y! Moi, je pars dévaliser la bibliothèque de comics.

☙ Merci à Sony Pictures France pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
🌟9+/10🌟
Coup de foudre

☙Informations:☙
Date de sortie 12 juillet 2017
Durée: 2h 14min
De Jon Watts
Avec Tom Holland, Michael Keaton, Robert Downey Jr., Marisa Tomei
Genres Action, Aventure
Nationalité Américain
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *