[Avis] Paul de Greg Mottola

Après Hot Fuzz et Shaun of the dead, le duo de dudes Simon Pegg et Nick Frost se retrouvent pour vivre la rencontre du 3e type. Allez je vous laisse chercher un petit peu le jeu de mot et la définition (3e type à plusieurs sens, amusez vous bien). Les deux compères tombent sur Paul un extra-terrestre. Il s’ensuit une parodie ou un clin d’oeil aux films de science-fiction. Si vous avez apprécié: Star Wars, Star Treck, Rencontre du 3 type, X-Files, Men In Black vous ne serez pas dépaysés. Par contre, si vous détestez, vous risquez de ne pas être à la meilleure place. La culture geek est omni-présente. Les nerds seront aux anges. Les références sont nombreuses certaines passeront au dessus de la tête des non initiés. Les blagues à base de pipi, caca et autres joyeusetés sont là pour rallier tout le public. Le petit bémol qui a assommé le film à mon humble avis.

Synopsis : Depuis 60 ans, Paul, un extraterrestre, vit sur terre et collabore avec le gouvernement américain. Il se cache à l’abri des regards dans une base militaire ultra secrète… Paul est à l’origine de tout ce qu’on a pu imaginer sur les extraterrestres, du merchandising aux scénarios de Rencontres du troisième type , E.T. ou encore X Files. Hélas pour lui, maintenant que le gouvernement américain lui a soutiré toutes les informations intéressantes sur la vie extraterrestre, il décide de se débarrasser de lui. Paul réussit alors à s’échapper et tombe nez à nez avec deux adolescents attardés fans de science-fiction qui sillonnent les États-Unis en camping car. Paul les convainc de l’emmener avec eux et de l’aider à quitter la terre. La tâche s’avère d’autant plus difficile pour nos deux « héros du dimanche » qu’ils sont poursuivis par un flic implacable assisté de deux pieds nickelés du FBI..

Tout commence par le périple de deux copains allant à la Comic-con de San Diego. Voulant profiter de leur voyage à fond, les deux amis partent à l’assaut des lieux touristiques geek des Etats-Unis comme la route 51, la boîte aux lettre mystérieuses. Leur camping car entre malencontreusement en collision avec un véhicule. Le conducteur s’avère être un martien. Paul est totalement chez lui parmi les hommes. Il ne craint rien. Il fuit les hommes en noir. Ca ne vous rappelle rien? Sauf qu’ici le duo de Men in Black est loin d’arriver à la cheville de Will Smith et Tommy Lee Jones. L’E.T vit sur Terre depuis 60 ans, maintenu enfermé, utilisé et observé. Une scène horripilante le montre donnant des conseils à Steven Spielberg, une autre dans une boutique de comics.

Paul a un visuel à tomber, le 3e type est remarquablement réalisé. Le hic tient davantage dans le fond et la présentation. Trop tout public avec sa couche de pets, ses clins d’oeil au Titanic et autres films des années 60 à nos jours en passant par les blockbusters. Tout repose sur le trio Simon Pegg, Nick Frost, Seth Rogen. Paul (Seth Rogen) capte littéralement l’attention. Les seconds rôles réussissent par moments à faire oublier le côté vulgaire de l’aventure. Kristen Wiig en borgne avec une part mystique, Jason Bateman en Agent Zoil le méchant de service.

Les geeks s’amuseront à relever toutes les références comics, séries, films, romans… Les autres riront aux blagues boiteuses, aux dialogues tendancieux. L’ensemble séduit malgré tout. Les revirements de situation surprennent. Je ne me suis pas ennuyée, j’ai même rigolé en appréciant l’hommage réalisé à la science-fiction. Non non, j’ai pas bavé devant la Comic-con. L’oeuvre de Mottola est une bonne occasion de voir un 3e type magnifiquement réaliste, un duo Pegg/Frost drôle, des seconds rôles comme Sigourney Weaver. Un divertissement agréable même si Paul part sur une face guimauve sur sa dernière partie qui laisse une sorte de « mais quel bordel ».

Note: 8/10
Merci à Allociné

Date de sortie cinéma : 2 mars 2011

Réalisé par Greg Mottola
Avec Simon Pegg, Nick Frost, Seth Rogen, Sigourney Weaver, Jason Bateman, Kristen Wiig, Bill Hader, Jane Lynch, David Koechner, Blythe Danner

Long-métrage français , américain , britannique , espagnol . Genre : Comédie , Science fiction
Durée : 01h42min Année de production : 2010
Distributeur : Universal Pictures International France

1 commentaire sur “[Avis] Paul de Greg Mottola

  1. L’humour « pipi caca » comme tu l’écris, ça fait aussi partie du « charme » du film je trouve. C’est un élément essentiel de la comédie américaine moderne, comme une espèce de désacralisation de l’humour, ça a toute sa place je trouve^^ Même si le sel du film, c’est surtout, oui, ses nombreuses références, et son hommage général au cinéma de Spielberg =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *