[Avis] Only Lovers Left Alive de Jim Jarmush

Synopsis:

Dans les villes romantiques et désolées que sont Détroit et Tanger, Adam, un musicien underground, profondément déprimé par la tournure qu’ont prise les activités humaines, retrouve Eve, son amante, une femme endurante et énigmatique. Leur histoire d’amour dure depuis plusieurs siècles, mais leur idylle débauchée est bientôt perturbée par l’arrivée de la petite sœur d’Eve, aussi extravagante qu’incontrôlable. Ces deux êtres en marge, sages mais fragiles, peuvent-ils continuer à survivre dans un monde moderne qui s’effondre autour d’eux ?

Only Lovers Left Alive - Affiche

Mon avis:

Only Lovers Left Alive le dernier film de Jim Jarmush possède un esthétisme qui m’a littéralement subjugué. L’ambiance digne des tableaux de peintre comme George de La Tour a su faire battre mon coeur. La délicieuse photographie, les couleurs, l’atmosphère dégage un pouvoir poétique qui éblouit la rétine. Un écrin parfait pour une balade entre Tanger et Détroit. Les images jouent énormément sur le charme du long métrage.

Je me suis retrouvée intriguer par le couple mis en scène. Tilda Swinton et Tom Hiddleston vampirisent l’écran. Ils dégagent tous les deux une séduction magnétique intense. Le regard est captivé. Les sens se perdent dans leur performance. Ils incarnent deux vampires perdus dans leur monde. Ils semblent détacher de la modernité, évoluer dans leur propre univers. Une lassitude de leur condition semble s’échapper. L’histoire d’amour qui les lie les détache encore plus des autres êtres. C’est étrange de les voir. Etrange de les découvrir. La toile vaporeuse autour d’eux offre une vision quasiment irréelle de leur entourage.

La musique a un panel de références particulièrement attachant. La trame est lente. Elle surprend. La mythologie de Jim Jarmush des vampires a de quoi faire sourire. Il met en scène un spectacle visuel sombre, lumineux, décalé, nostalgique des années 70 plaisant à découvrir tout en laissant un arrière goût de déception. L’ensemble forme une oeuvre féérique, lucide, avec une pointe d’humour à la fois surprenante, bluffante et une personnalité hors norme. Les vampires prennent un virage étonnant. A réserver aux amateurs.

Only lovers left Alive est un plaisir des yeux. Un sucre d’orge visuel, il souffre juste d’un scénario déroutant pour totalement être une divine récompense des sens à mes yeux.

Ma note:

7/10

Informations:

Sortie: 19 février 2014 / Distributeur: Le Pacte / Genre:

Casting: Tom Hiddleston, Tilda Swinton, Mia Wasikowska 

Aude a vu le concert de Jim Jarmush, vous pouvez visionner les vidéos qu’elle a réalisé sur son blog: http://epixod.blogspot.fr/2014/02/back-to-future_16.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *