[Avis] New York Melody de John Carney

New York Melody m’a littéralement conquise. Le film avec un fond de romance possède un charme fou. Un atout séduction qui a su me toucher en plein coeur. Le portrait des deux héros est attachant, la musique sublime et l’histoire surprend.

Synopsis:

Gretta et son petit ami viennent de débarquer à NYC. La ville est d’autant plus magique pour les deux anglais qu’on leur propose de venir y vivre pleinement leur passion : la musique. Le rêve va se briser et l’idylle voler en éclat quand, aveuglé par la gloire naissante, il va la plaquer pour une carrière solo et… une attachée de presse.
Ses valises prêtes et son billet de retour pour Londres en poche, elle décide de passer une dernière nuit à New York avec son meilleur pote. Ce dernier l’emmène dans un pub, la pousse sur scène et la force à chanter. Dans la salle un producteur s’adonne à sa plus dangereuse passion : l’alcool. Revenu de tout, du succès et de sa gloire passée, amer, rancunier, il a perdu le fil de sa vie,… Et soudain il entend cette voix, découvre cette grâce, ce talent brut et authentique… Une rencontre enchantée qui pourrait finir en chansons…

Mon avis:

Gretta et Dan se rencontrent par hasard. Ils sont tous les deux dans un tournant de leur vie amoureuse. La musique les rapproche. Le regard différent qu’il porte dessus créé au fil des scènes une relation intéressante, qui évolue et grandit en un je ne sais quoi de troublant. Les chansons de Gretta sont empreintes d’une tristesse, d’un désespoir alarmant. L’héroïne a une vision du monde étonnante. Face à elle, Dan apparaît sombre, résolu et quelque peu perdu. Leur amitié amorce un nouveau départ, une nouvelle donne dans leur vie. J’ai aimé la note d’espoir, le regard sur les rencontres qui transforment votre existence, la sublimant ou la rendant effrayante. Je suis tombée amoureuse de la bande originale.

BEGIN AGAIN

 

Je suis tombée amoureuse de Gretta, de son décalage, de son look, de sa personnalité. Simple, sans aguicher, elle est séductrice, divine Keira Knightley. Et je suis restée scotcher sur le timbre de voix. Suave, teintée d’une sensualité incroyable. Je suis tombée amoureuse de Dan, de sa détresse. Mark Ruffalo semble entre deux chaises, au bord du désespoir, perdu dans un monde qui le laisse sur le bord de la route. Je suis tombée amoureuse des échanges entre Gretta et Dan. L’une pense que la musique s’écoute, l’autre que le visuel compte énormément pour accrocher l’oreille. Leur duo détonne. Au contact l’un de l’autre, ils vont apprendre sous des notes imprégnées de la ville. Ils se complètent à merveille à ce moment précis de leur rencontre. Chacun offre à l’autre une porte de sortie, un nouveau départ. Elle ne sait comment faire face à sa rupture. Lui à son divorce et à son rôle de père, ainsi qu’à son boulot. Je suis tombée amoureuse de interrogations sur le couple. L’amour résiste-t-il à tout? au succès? à la tromperie? à la vie?

Je suis tombée amoureuse de mille petites raisons de New York Melody. La photographie entraîne dans un voyage tendre, poétique, mélancolique. Le scénario a capturé mon coeur à travers ses personnages poignants, sa photographie, ses dialogues, ses morceaux. L’atmosphère qui se dégage du film est décalée, à la fois intime, fournie, dynamique, palpitante, remplie d’émotions, et ouverte. Plus qu’une romance, plus qu’une amitié, c’est un puzzle d’un quotidien où tout s’entrechoque que présente John Carney aux spectateurs. Des sourires, des rires, des larmes, des moments de joie, de bonheur en perle sont encrée dans chacune des images posées à l’écran. Savoureux à tout point de vue, j’ai littéralement fondu.

New York Melody est un feel good movie séduisant, avec une bande son accrocheuse, aux notes douces, parfois amères, teintées de réalisme. Le récit pose une trame bouleversante à travers deux destins qui se croisent, s’offre une amitié et s’envole vers un arc-en-ciel de sentiments. L’oeuvre de John Carney est pleine de fraîcheur attendrissante, douce, sucrée, surprenante.

Ma note:

*coup de coeur*

9/10

Informations:

Sortie: 30 juillet 2014 / Distributeur: UGC distribution / Genre: Drame , Romance , Comédie musicale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *