[Avis] Never Never, saison 1, de Colleen Hoover et Tarryn Fisher

La belle surprise dans ma boîte aux lettres, le nouveau roman de Colleen Hoover écrit à 4 mains avec Tarryn Fisher: Never Never, aussitôt reçu aussi lu. Je ressors de ma lecture avec un coup de coeur.

★Synopsis:★

Depuis ce matin, Silas et Charlie ne savent plus qui ils sont ni quel est leur passé.

Pourtant, ils devraient avoir beaucoup de souvenirs communs. Ils se connaissent depuis longtemps et ont toujours été ensemble. Il leur faut maintenant reconstituer leur passé et se redécouvrir mutuellement.

Et surtout, ne plus jamais, jamais oublier.

★Mon avis:★
Je ne connaissais pas le style de Tarryn Fisher avant de plonger dans l’histoire de Charlie et Silas. Tout le long, je me suis retrouvée intriguer par qui avait écrit quel morceau. Qui avait eu telle idée. Je n’ai pas vu le temps passé, totalement happé dans la trame. J’ai eu un énorme coup de coeur pour l’imparfait Silas. Imparfait car il a su malgré ses défauts me séduire et me toucher. Charlie, j’ai plus de mal à la cerner. Sous son apparence froide, elle semble cacher un bien triste secret.

Never Never saison 1 se dévore en un rien de temps. Il est assez court. Et les chapitres alternent si bien les points de vue, avec des mots si entraînants que l’attention demeure prise dans le filet, jusqu’au bout. Et cette fin accentue encore plus l’envie d’en savoir davantage sur le mystère de la perte de mémoire étrange des deux héros. La trame s’avère addictive au possible, les pistes se dessinent doucement mais sûrement. Le cerveau part dans des hypothèses, s’interroge et reste en éveil devant les petits indices que les auteurs veulent bien accorder aux lecteurs. Je me suis demandée si un motif fantastique se cachait derrière les souvenirs envolés de Charlie et Silas. Un mélange savoureux s’installe avec un fond de new romance. Les deux héros semblent blessés par la vie, égratignés, et ils en ressortent touchants, attachants. Même si les révélations pincent parfois le coeur. Impossible de savoir réellement pourquoi ils ont agit ainsi et ce que leur réserve le duo.

Colleen Hoover et Tarryn Fisher forment une association brillante. Leur style associés est divin. Délicat. Brut. Incroyablement captivant. La rencontre avec Charlie et Silas m’a perturbée. Au fil des chapitres, nous découvrons en même temps qu’eux les brides de leur passé. Les morceaux de ce qui a été effacé se dévoilent non sans pousser à se poser des questions, à chercher quel a pu être le déclencheur pour les mettre sur cette voie. Charlie et Silas ne reconnaissent plus personne. Mais ils se souviennent des gestes du quotidien, comme conduire, manger, téléphoner… Pourquoi?

Difficile de trop vous en dire sans tout dévoiler. Charlie semble plus en retenue. Plus sceptique. Silas est le sportif bien sous tout rapport, sexy, sûr de lui… Ils sont à l’opposé l’un de l’autre. Deux facettes qui s’attirent. Les deux personnages principaux sont à la fois attirants et ont un je ne sais quoi d’horriblement détestable. Peut-être les nuances de gris qui se montrent dans leur amour? Silas est amoureux de Charlie. J’ai adoré sa détermination et ses pensées. Jamais il ne remet en question ses sentiments. Il s’accroche et souhaite la retrouver. Un amour avec un grand A. Charlie est davantage sur ses gardes. Quoi qu’il en soit, leur romance est complexe. Les ramifications entre les deux jeunes lycéens sont encrées dans un contexte familial tendu. Peuvent-ils se reconquérir? Réapprendre à s’aimer? Et se faire confiance? Peuvent-ils compter l’un sur l’autre pour enquêter sur le mystère de leur mémoire?

Que s’est-il donc passé? Les hypothèses se forment sans trouver de réponses. Les liens entre Charlie et Silas se devinent profonds, entiers, intenses. Un événement grave les a brisé. La séparation a entraîné bien des conséquences sur chacun d’eux. La perte de souvenirs est-elle un moyen de tout recommencer? d’oublier le tragique? J’ai terminé le tome avec une envie folle de savoir le pourquoi du comment. Savoir si mes idées étaient les bonnes. Savoir si Charlie et Silas seront réunis. Savoir si l’amour est plus fort que tout.

Au final, Never Never, saison 1 est une très belle découverte, pleine de surprises. Un jeu de piste terriblement addictif qui donne envie de relever tous les indices et de découvrir le fin mot de l’histoire. Colleen Hoover et Tarryn Fisher signent un roman surprenant, captivant, séduisant. Laissez-vous tenter!
never-never-saison-1-tarryn-fisher-et-colleen-hoover
★ Merci aux éditions Hugo New Romance pour cette découverte ★

★Ma note:★
★ 9+/10 ★
Coup de coeur

★Informations:★
Auteurs: Colleen Hoover, Tarryn Fisher
Traduction: Pauline Vidal
Date de parution: 3 novembre 2016
Editions Hugo Roman
Collection: New Romance
240 pages
Prix: 13,50 euros
Disponible en numérique: Oui

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *