[Avis Livre] Oh la Vache! de David Duchovny

David Duchvony restera à jamais dans mon coeur l’agent Mulder. Vous savez dans la série X-Files? Il a baigné toute une part de mon adolescence. Son premier roman m’intriguait. J’ai eu la possibilité de le lire via un service presse de NetGalley et les éditions Grasset. Point de récit avec des Aliens, de la science-fiction, ici, Oh la vache! signe un conte moderne décalé.

oh-la-vache-david-duchovny-editions-grasset

Vous connaissez Emma Bovary ? Voici sa cousine américaine, une adorable petite vache au destin tout aussi romanesque. Pour Elsie Bovary, le bonheur a toujours été dans le pré – jusqu’au jour où elle comprend qu’elle est vouée à finir en steak haché. Flanquée de deux complices, Shlomo le cochon converti au judaïsme et Tom le dindon qui voulait voir Istanbul, Elsie, déterminée à éviter l’abattoir, se lance dans un rocambolesque projet de Grande Évasion.

Pour son premier roman, l’acteur David Duchovny détourne la fable animalière avec un toupet irrésistible. Best-seller aux États-Unis, Oh la vache !, signé par le plus célèbre chasseur d’aliens de toute l’histoire télévisée, est l’OVNI littéraire de l’année : une comédie aussi drôle et déjantée qu’un film Pixar, bourrée de clins d’œil, politiquement incorrecte et moins candide qu’il n’y paraît, entre George Orwell et Tex Avery.

David Duchovny écrivain ?
Meuh non !
Meuh si.

Mon avis:

L’héroïne du roman est une vache répondant au nom de Elsie Bovary. (Pardon, j’imaginais Emma de Bovary courir partir dans les prés en mangeant de l’herbe… mon esprit est parti en version barrée…). Elle vit à la ferme. Rien d’étonnant vous me direz pour une vache. Son lait est tiré tous les jours, elle part aux pâturages, partageant l’existence tranquille de tous ses congénères. Seulement voilà, ça ne lui suffit pas. Elsie rêve d’autres horizons, notamment d’aller voir les taureaux. Ces bêtes monstrueuses un tantinet effrayantes mais prometteuses. Son amie Mallory partage cette envie. Comment y parvenir ? Chacun étant assignés à un quartier de la ferme.

Jusqu’au jour où…

Le destin s’emmêle, un humain obnubilé par la technologie moderne et les petits appareils nommés smartphone oublie de fermer la porte. Vous laisseriez passer cette occasion de découvrir le monde vous ? Mlle Bovary elle non, elle file sans demander son reste, embarquant deux copines dans l’aventure. A elles la liberté et les flirts avec les taureaux. Seulement, derrière la porte, les découvertes se dévoilent. Entre la télévision et l’histoire des animaux d’élevages notre vache en apprend de mûres. Quelle désillusion, sa vie se termine dans un abattoir. Pourquoi ne lui a-t-on jamais rien dit ?
Révoltée, décidée à prendre son futur en patte, en main, en poil, bref, de retourner la situation, Elsie part s’exiler loin de la ferme. Du moins, elle le souhaite. L’inde lui semble l’endroit idéal pour couler des jours heureux. En route, pour cette terre où les vaches sont sacrées. Dans son voyage, Bovary est accompagné de deux acolytes improbables : Shlomo le cochon et Tom la dinde.

Oh la vache ! s’avère un petit bijou incisif qui appuie là où ça fait mal en douceur, assez court. Le sourire vient à de nombreuses reprises. En partie pour son héroïne loufoque et ses jeux de mots. Le titre se dévore rapidement. Son ton est original, savoureux, si vous aimez vous changer les idées, foncez ! Sérieux s’abstenir. Un conte à l’humour mordant pour voir le monde d’une manière différente. David Duchovny a su donner vie à des animaux déjantés, totalement azimutés et tordants.

Ma note:
7/10

Informations:
Oh la vache !
roman traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Claro
Auteur: David Duchovny
Editions Grasset
Date de parution : 13/01/2016
Pages : 216
Prix : 16.90 €
Prix du livre numérique: 11.99 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *