[Avis Livre] Maybe Someday de Colleen Hoover

À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu’au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable… Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu’il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu’ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

maybe,-tome-1-maybe-someday-Colleen Hoover

Mon avis:
J’étais très curieuse de lire Maybe someday de Colleen Hoover. Dès les premières pages, l’auteure informe qu’elle a réaliser en collaboration avec le musicien Griffin Peterson une playlist pour accompagner la lecture de son roman. Les paroles posent des notes sur les émotions qui traversent la relation de Sydney et Ridge. La musique offre une expérience étonnante. Plusieurs des titres ont su me toucher par leur puissance et leur beauté. Une lecture intense, forte qui chavire le coeur du début à la fin. Comment réussir à en parler sans tout dévoiler?

Les deux héros Sydney et Ridge sont en couple chacun de leur côté. La vie réserve son lot de surprises par les aléas d’un enchainement d’événement, la jeune fille va se rapprocher du second. L’héroïne est attachante, elle a un petit ami parfait Hunter (peut-être trop lisse, trop beau pour être vrai… je n’ai pas accroché). Son univers s’écroule un jour, les deux êtres qu’elle aimait le plus au monde la trahissent. Son coeur se brise. Ridge lui apportera un soutien et un espoir.

Ridge, mystérieux, loyal, drôle, adorable, sexy en diable, musicien, il s’installe tous les jours sur son balcon pour jouer des airs de guitare. Son regard est vite attiré par la belle voisine blonde qui chante. Il se prend à rêver. Un jour, il tend un panneau avec son numéro de téléphone pour échanger des SMS. La musique deviendra le lien entre les deux jeunes gens. Bouleversante, elle métamorphose leur relation. Les premiers échanges m’ont fait sourire. Leur association les rapproche. Le nuage de Maggie la petite amie de Ridge demeure omniprésente. Je me suis demandée à plusieurs moments, si Ridge n’avait pas fini par idéaliser cette dernière, et restait avec elle car c’est son premier amour. Je me suis retrouvée partagée. Secouée.

L’amour entre Sydney et Ridge n’était pas au programme. Loin de là. Sydney étouffe ses sentiments naissants ne souhaitant pas briser le couple de son ami. J’ai pleuré quand la jeune femme se rend compte que jamais elle n’aura celui qu’elle aime. (Merci les sanglots… j’avais pas prévu les mouchoirs, j’ai du arrêter ma lecture sous peine de noyer le papier). La tension donne parfois envie de pleurer. (Bon voilà, je vous ai prévenu). La tentation, le désir, l’amour, la passion, une multitude de petites attentions passent au second plan, restant dans le silence pour ne pas perdre l’amitié qui les relie. Ignorer ses émotions, son attirance est difficile.

L’alchimie entre les deux se touche quasiment du doigt, parfaite, attendrissante, magnifique. Le coeur se sert face à ce triangle amoureux. Le ressenti m’a submergée, surprise. La plume de l’auteure m’a emportée. Ridge est déchiré entre deux feux, deux passions. Et son secret… son secret, je ne m’y attendais pas!!! Son coeur a deviné avant lui le vrai fruit de son amour, seulement son caractère intègre la poussait à certains choix qui m’ont fendu le coeur et peiné pour son entourage. Les dégâts collatéraux sur les sentiments ne laissent pas indifférents.

La magie opère du début à la fin. Le coup de coeur n’est pas loin. Pas loin du tout. Il aurait été là sans le petit pincement dérangeant lié au triangle amoureux. Même si C. Hoover réussit à le traiter sans trahir, en interrogeant sur la fidélité, l’amour sincère des deux âmes… Si on passe sur ce point, Maybe Someday est magique. Littéralement. L’étincelle a quand même agit. Le récit m’a émue, m’a retournée. J’ai eu des larmes, des sourires, des frissons, des papillons. J’ai appris à aimer Ridge et Sydney au fil des chapitres. Les deux héros ont une aura captivante.

Remerciements à Marie et aux éditions Hugo & Cie pour m’avoir offert l’opportunité de découvrir ce livre en m’accordant leur confiance.

Ma note:
9/10

Informations:

  • Titre original: Maybe #1 Maybe Someday
  • Broché: 350 pages
  • Editeur : Hugo Roman
  • Date de parution: 7 mai 2015
  • Collection : New Romance
  • Thèmes: Amour, Musique, Romance, New Adult, Lutte Contre Ses Sentiments, Voisins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *