[Avis Livre] Le premier pas de Marie-Laure Bigand

Résumé
Entre passé chaotique et avenir radieux, il n’y a qu’un pas : le premier.

Irène est sous le choc : elle vient de découvrir que sa fille Solenne souhaite partir vivre avec son père et sa nouvelle copine – une jeune trentenaire avec qui tout est « super cool ». Comment ont-elles pu en arriver là ? Irène sentait bien que leur relation était très tendue depuis le divorce, mais jamais elle n’aurait imaginé que sa fille voudrait la quitter. Lasse des conflits permanents avec son ado en pleine crise, elle finit par accepter de la confier à son père pour les deux mois d’été. Cela signifie donc qu’elle-même sera seule et complètement libre de faire ce qu’elle veut pour ses propres vacances. Serait-ce enfin l’occasion de plonger dans ses souvenirs et retrouver la trace de Patricia, son amie d’enfance perdue de vue depuis presque vingt ans ? Oui, elle va partir à sa recherche. Une recherche dans le passé qui l’aidera peut-être à se redécouvrir au présent.

Le premier pas de Marie-Laure Bigand

Mon avis:

Le premier pas est une délicate histoire. Une qui vous prend aux tripes. Une qui vous remue. Une qui vous fait vibrer. Suivre Irène mère d’une adolescente Solenne de 15 ans, divorcée entraîne vers des remises en questions, un retour vers le passé pour l’héroïne qui changera tout.

Sous le choc de la décision de sa fille, Irène le coeur brisé décide de partir, de tout quitter, un minimum l’accompagne et la voilà partie souffler. Le souffle qui lui manquait va venir d’une part de sa vie d’avant. De celle qu’elle était, de cette part laissé sur le bord de la route. Le mal-être sillonne son âme. Elle regrette d’avoir perdu une amie de vue. Le destin les remet sur le même chemin. Les petits cailloux portent ses pas vers une nouvelle voie.

Irène étouffée, elle reprend son envol, son existence redémarre en revoyant Patricia. Cette dernière a un secret. Un mystère qui la retient prisionnière et l’empêche de profiter de la vie. Les voiles se lèvent doucement, avec une tendresse infinie pour ses héros. Touchant, émouvant, le ton dessine les réalités: les maladies sexuellement transmissibles, les amitiés brisées, les nouveaux départs…

Le périple d’Irène l’emmène à pousser la porte de chez Patricia, à renouer. L’une et l’autre s’apportent cette opportunité, ce cheminement qu’il manquait pour avancer. J’ai été émue aux larmes. J’ai eu le coeur serré. J’ai pleuré et j’ai souri. Jolie rencontre du passé, miroir de l’autre, chacune fuit quelque chose. Les deux héroïnes sont courageuses. Fortes. Brillantes. Deux étincelles flamboyantes. Deux univers complexes et très biens décrits sous une plume qui dévoilent les blessures sans les juger. Irène comprendra-t-elle que sa fille l’aime malgré tout? Que la vie a son lot de surprises? Que l’amour n’est pas perdu? Arrivera-t-elle à rebondir?

Ce roman s’avère une pépite, étonnante, décalée, sobre, touchante, pas une romance toute douce, toute faite, tout mignonne, non, au-delà de ces points, il part. C’est un hymne à la vie, au courage, à l’espoir, à l’amour. C’est est celui du combat, du courage et de l’espoir. Marie-Laure Bigand,possède un style sensible, séducteur et prometteur de mille petites sensations. La beauté des mots prend toute sa portée au fil des pages. Une belle quête du bonheur, de l’acception des choix de son entourage, des détours de la vie, des surprises et de l’espoir, voilà ce que vous aurez en lisant Le premier pas. Le titre résume bien une idée, qu’un premier pas mène quelque part, où à vous de le découvrir. Les mystères derrière ce premier pas mérite d’être révélé.

Merci à HQN et NetGalley pour le partenariat.
Ma note:

8/20

Informations:
Editions: Harlequin HQN
Genre : Roman
Dete de parution: 13 novembre 2015
ePub
237 pages
Prix: 4,99 euros

A propos de l’auteur
Marie-Laure Bigand vit dans un petit village du Vexin. C’est là qu’elle écrit ses romans et façonne des héroïnes plus vraies que nature et très contemporaines, les entraînant dans des road-movies qui rendent leurs aventures si passionnantes. Les destins de ses héroïnes sont marqués par leur volonté d’exister autrement, mêlant intrigues, rencontres inattendues, et tout ce qui constitue la vie, dont l’amour, élément essentiel dans la quête de soi… Marie-Laure est une romancière dans l’air du temps qui saisit la vie avec justesse, comme dans ses photographies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *