[Avis] Les Muppets: le retour

Kermiit et Piggy le couple d'amoureux célèbre

Un de mes plus beaux souvenirs d’enfance se compose de mes découvertes des épisodes des Muppets sur l’écran familial. Kermit est à mes yeux la plus terrible des grenouille. Plus de 30 ans ont passé depuis ma première excursion au pays des Muppets. Je suis de cette génération qui se souvient tendrement du Muppet Show, plus de 120 aventures de 24 minutes ont vu des petites marionnettes extraordinaires prendre vie.

Synopsis:

Tex Richman est un homme d’affaire qui compte acheter le théâtre des Muppets. Gary, Marie et Walter la marionnette se mettent alors à la recherche des anciens du théâtre, séparés depuis plusieurs années, afin de tenter de sauver cet endroit qui leur est très cher. Ils arrivent à retrouver Kermit la grenouille qui part à son tour dans le but de réunir ses anciens compagnons de scène.

Depuis que j’avais mis en brouillon, mon avis, j’ai revu deux fois les Muppets. Il trône en DVD à la maison. Merci à Aude pour l’invitation au Publicis des champs Elysées. Les Moopys étaient aux anges. Un tombola a eu lieu, plusieurs goodies des Muppets étaient à remporter. Mon Prem a gagné un magnifique porte-feuille rose Animal.

Rire démoniaque: Chris Cooper le réussit à merveille

Que dire sur le film? J’ai adoré. J’ai cru l’espace d’une heure trente, j’ai retrouvé mes 5 ans. J’étais le 4ème Moopy, chut!!! J’étais contente, un sourire grand comme l’Alaska sur le visage. Le retour de mes Muppets (oui c’est les miens c’est comme les Fraggle Rocks ça marque ces petites bêtes). Mon âme d’enfant en a eu plein les yeux. Les humains sont brillants: Jason Segel (Marshall de How I Met Your Mother ) et Amy Adams (Gisèle de Il était une fois) en tête en gentil, le méchant, très méchant  Chris Cooper avec son rire démoniaque. Je précise le rire, j’ai 3 minis qui ont littéralement craqué pour sa manière de l’utiliser et l’imitent. Le film est coloré, divin retour à la période insouciante.

L’amour de Jason Segel pour les Muppets se ressent. C’est comme une énorme preuve d’amour. Les chansons sont entièrement traduites dans la version française. C’est déroutant. J’avais vu une version VO avant. Le rendu offre un côté hilarant assez craquant. Je dois être maso ou alors tout simplement la VF parfois a un aspect tendre qui amplifie les scènes. Dans un Disney, les traductions me gênent rarement, j’avoue. Tout est kitsch, décalé. Plusieurs dialogues sont remplis d’humour: le duo Statler et Waldorf qui rigolent qu’ils supportent les Muppets depuis 40 ans, le film qui va durer moins longtemps que prévu… Les jeunes reconnaitront des héros comme Séléna Gomez, les fans de séries pourront voir Jim Parsons alias Sheldon Cooper (The Big Bang Theory). En tête d’affiche il y a aussi Whoopi GoldbergJack Black très drôle. D’ailleurs une petite question me turlipine, je ne l’ai pas vu crédité au générique, si? Vous l’avez vu vous? Si vous regardez bien aussi vous devriez reconnaitre pour les fans Neil Patrick Harris.

Attachants, kitsch et sucré le duo Adams et Segel

Le petit plus: Lors de l’avant-première entre fans et blogs, une jolie surprise a été diffusée en version québécoise: un court métrage Toy Story intitulé Small Fry. Drôle et mignon comme tout. Le mini Buzz l’éclair a une tête trop choupinette. Les personnages Woody et Buzz se retrouvent dans un fast food. Le Ranger de l’espace est prisonnier des lieux, sa place est prise par un mini… Stop, je ne vous en dévoile pas plus. J’espère que le court sera présent sur un DVD.

Avis Moopys: Les Muppets sont doux, pelucheux, colorés, tendres et rigolos.

3Moop raisons de voir les Muppets le retour:

  • Amy Adams superbe
  • Jason Segel et la chanson Am I a man or am I a Muppet ?
  • Kermit et Miss Peggy de retour

Note: 9/10

DVD et BLu-Ray disponible  le 2 mai 2012

Niveau bonus le Blu-ray  a:

  • “Le bêtisier le plus long de l’histoire des Muppets”
  • “Le making of des Muppets, vite fait !”
  • “Le mal expliqué” : la chanson de Tex Richman version intégrale
  • “Un petit bout d’essai”
  • Scènes coupées
  • Bandes-annonces
  • Commentaire audio de Jason Segel, James Bobin et Nicholas Stoller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *