[Avis] Les Miller, une famille en herbe (We’re the Millers) de Rawson Marshall Thurber : déjantée

Les Miller, une famille en herbe nous avaient taper dans l’oeil lors de la découverte d’extraits à la soirée My Warner Day. Nous étions impatients et en même temps pas vraiment en attente d’un super film. Notre côté fan de Jennifer Aniston trépignait un petit peu. Faute à F.R.I.E.N.D.S, aux dix années d tendresse, l’actrice conserve un petit tiroir dans nos coeur. Le résultat final nous a surpris, dans le bon sens.

Les Miller, une famille en herbe - Affich

Synopsis:

David Burke est un dealer à la petite semaine qui se contente de vendre sa marchandise à des chefs cuisiniers et des mamans accompagnant leurs fils au football, mais pas à des ados – car, au fond, il a quand même des principes ! Alors que tout devrait se passer au mieux pour lui, les ennuis s’accumulent… Préférant garder profil bas pour des raisons évidentes, David comprend, à son corps défendant, qu’on peut subir la pire injustice même lorsqu’on est animé des meilleures intentions : tentant de venir en aide à des jeunes du quartier, il se fait agresser par trois voyous qui lui volent sa marchandise et son argent. Il se retrouve dans une situation des plus délicates puisqu’il doit désormais rembourser son fournisseur, Brad.Afin d’éponger sa dette – et de rester en vie –, David n’a d’autre choix que de jouer dans la cour des grands en se rendant au Mexique pour ramener une importante cargaison de drogue à Brad. Réussissant à convaincre ses voisins – Rose, une strip-teaseuse cynique, Kenny, qui aimerait bien tester la marchandise et Casey, une ado débrouillarde couverte de tatouages et de piercings – de lui venir en aide, il met au point un plan censé être infaillible : avec ses complices qu’il fait passer pour sa femme et ses deux grands enfants, il met le cap sur le Mexique au volant d’un camping-car flambant neuf le jour de la fête nationale. Ce week-end risque bien d’être explosif…

La fausse famille fabriquée de toute pièce nous offre des moments drôles. Elle est déjantée avec une once de folie tendre comme Phoebe. Un petit côté frappa-dingue attendrissant qui nous a fait craquer pour chacun de ses membres. La fin prévisible prête à sourire surtout sur le dernier plan.

Entre les enfants Kenny (Will Poulter) le puceau au grand coeur et Casey (Emma Roberts- Scream 4) la rebelle, les parents Rose (Jennifer Aniston) la strip-teaseuse et David (Jason Sudeikis) le dealer obnubilé par l’argent, les Miller sont une équipe éclatée, incroyablement amusante et touchante. Nous nous répétons, mais c’est sincèrement un mélange détonnant de personnalités mignonnes et loufoques. Le quatuor improbable se séduit au fil du voyage.

Les Miller, une famille en herbe - Photo Emma Roberts, Jason Sudeikis, Jennifer Aniston, Will Poulter

Le casting de premiers rôles est excellent. L’alchimie fonctionne. L’humour est gras, de bas étage. Il détend et fait mouche. Les seconds rôles avec la famille Fitzgerald accentue les bizarreries des Miller tout en montrant d’autres. Le duo des parents composé de Nick Offerman et Kathryn Hahn (Preuve à l’appui) s’avère lui aussi totalement secoué du cocotier. Un vrai régal. Leur fille Molly C. Quinn (Castle) apporte une note fraiche. Les méchants de service joué par Ed Helms (Very Bad Trip) et  donnent un duo barré. Les hommes de main du dernier font de l’oeil aux films de mafieux, de bikers et de gros bras.

Le film aborde plusieurs teintes d’humour: noir ( sans spoiler le coup de bébé laisse sans voix), sexuel de niveau plus ou moins osé. Le pauvre Kenny en aura pour ses frais. A noter, les dialogues offrent de nombreuses références à des personnages de fiction: Le choix de Sophie, Star Wars… Des noms plus ou moins connu en France, mais les phrases tirent droit au but. Des clins d’oeil se glissent avec une discrétion parfois d’éléphants. Elles prêtent à la situation un aspect parodie tendre, comme un hommage. Comme Flashdance. Le strip-tease de Jennifer Aniston donnera des chaleurs à plus d’un des spectateurs.

Les Miller réussissent à faire sourire, parfois aux éclats. Ils mixent à merveille un ensemble de situations cocasses totalement déjanté dans un écrin tendre, sexy en diable, amusant, épicé, déluré. Oui, Les Millers sont souvent enclin à un scénario cliché, il tape volontairement sur les familles américaines avec leur côté amateur de camping. La famille en herbe réserve des surprises divertissantes.

A noter: le générique offre un clin d’oeil à la série Friends pour les fans, vous reconnaîtrez les notes du générique. :wink:

Ma note:

9/10

3 Moop raisons de voir Les Miller, une famille en herbe:

  • La famille loufoque improbable digne de Phoebe
  • Le strip-tease de Jennifer Aniston
  • Les Fitzgerald surprenant et avec un secret

Plus d’informations:

Sortie: 18 septembre 2013 / Distributeur: Warner Bros France/ Genre: Comédie

Casting: Jennifer Aniston, Jason Sudeikis, Emma Roberts, Will Poulter, Ed Helms, Nick Offerman, Kathryn Hahn, Molly C. Quinn, Tomer Sisley, Steve Baldwin

Page Facebook du film : https://www.facebook.com/lesMiller

Merci à Warner Bros pour la projection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *