[Avis] Les Chevaliers des Highlands – Tome 10 : Le Frappeur de Monica McCarty

★Synopsis:★

1313. La bataille finale pour le trône d’Écosse est sur le point d’être livrée. Eoin MacLean, spécialiste des attaques ciblées au sein de la Garde des Highlands, défend les couleurs de Robert de Bruce qui n’a plus qu’un seul obstacle : ce renégat de MacDowell. Or celui-ci s’apprête à marier sa fille chérie Maggie à un Anglais. Le moment est idéal pour lui tendre une embuscade…
Pourtant, pour la première fois depuis le début de la guerre, Eoin sent sa main trembler car, sept ans plus tôt, il a épousé Maggie bien qu’elle appartînt au camp ennemi. Puis elle l’a trahi et il lui a laissé croire qu’il était mort. Aujourd’hui, même s’il la hait, il n’a pas renoncé à ses droits d’époux.

★Mon avis:★

J’ai un faible pour les Highlanders. Le premier qui m’a totalement fait craquer était un héros de films. Si si je vous assure, j’ai succombé à Connor McLeod. Vous savez ma rencontre en 1987 m’a marquée. (Mouahhhh punaise déjà… et non c’est pas le kilt qui me faisait craquer, c’était les combats). Alors, ajoutez la plume de Monica McCarty, je ne pouvais pas passé à côté. J’adore sa saga Les chevaliers des Highlands. Une garantie de dépaysement, de romance et d’action qui sont toujours bien décrits sont à la clé de chacun de ses tomes. Et Le Frappeur ne déroge pas à la règle. C’est une petite pépite. J’ai ressenti autant de plaisir que lorsque j’ai commencé la saga. C’est rare de tomber sur une auteure qui réussit à chaque nouvel arc romantique à garder un fond qui séduit, se détache et marque des points sans sombrer.

Les Chevaliers des Highlands - Tome 10 - Le Frappeur de Monica McCartyDès le début, j’ai adoré voir Eoin McLean sous un nouvel angle. Attention, vous risquez d’être surprise (ou surpris). Le stratège de Robert de Bruce, cultivé, réfléchi, perd un peu de son calme et éprouve de la colère. Le voir sortir de ses gonds est assez drôle dans un sens. Mais je vous laisse le découvrir. Le tacticien revanchard vaut son pesant d’or. Pour lui sa femme l’a trahi conduisant à la mort de nombreux soldats. Margaret MacDowell se croit veuve depuis plusieurs années. Les voilà qui se trouvent nez à nez. L’un bien vivant, l’autre qui apparait loin de l’image offerte par la saga depuis le début. L’ombre qui planait sur l’humeur du héros s’avère surprenante. Vive, analphabète, à l’opposée de son mari, elle a un charme fou. Son seul désir est de soustraire de l’influence du grand-père maternel, Dugald MacDowell, adversaire de Robert de Bruce son fils. Et oui, Eoin est père. Ca promet d’être explosif entre les deux partis. Découvrir sa paternité complique la vengeance du héros.

L’alchimie entre Margaret et Eoin grimpe peu à peu. La trame s’applique à lever le voile sur leur passé respectif, sur leur relation, sur leurs choix, sur les événements qui ont poussé Margaret à trahir son époux. Par moments, j’avoue j’ai été un peu dubitative devant les réactions de deux. Je m’attendais à plus de répliques, à un peps plus percutants. Malgré tout, l’auteure parvient à maintenir l’attention du lecteur. L’atout séduction de Monica McCarty agit, le mélange action et romance fonctionne à merveille. Eoin apparaît encore plus agréable, son talent de tacticien se dévoile. La chute de Margaret se dévoile. Le pourquoi du comment se pose et apporte une tournure différente à l’histoire.

Au final, Margaret et Eoin possèdent un atout charme assez fort, ils se cherchent, se chamaillent, échangent des répliques piquantes et leur attirance pétille. Les secrets pèsent entre eux les empêchant de s’aimer librement. Les chevaliers des Highlands emportent dans leur aventures avec brio. Ils sont attachants, captivants. Ce tome est un délice.

★ Merci aux éditions J’ai lu pour Elle pour ce SP ★

★Ma note:★
★ 9/10 ★
Coup de coeur

★Informations:★
Les Chevaliers des Highlands
Tome 10 : Le frappeur
Auteure: Monica McCarty
Titre VO : The Striker
Editions J’ai lu pour Elle
Collection : Aventures et Passions
Genre : Historique
Thématiques : Highlands, Romance historique
Date de parution : 29 juin 2016
Nombre de pages : 448
Prix: 7,40 euros
Disponible en numérique: Oui.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *