[Avis] Les anges de Feu par Bear Grylls

★Synopsis:★

Une vision d’horreur, au fond d’une crevasse, sur un glacier du Groenland.
Un orphelin kidnappé dans un bidonville de Nairobi.
Une grotte à fl anc de volcan en Tanzanie.
Une île au large de Cuba.
Des singes évadés d’un laboratoire secret.
Des larmes de sang.

La quête de Will Jaeger continue.
Mais plus il avance, plus ses ennemis s’acharnent.
Et plus la noirceur de leurs desseins apparaît terrifiante.

★Mon avis:★

Les anges de feu m’ont surprise. Très très très agréablement. La trame se complexifie. Elle se renforce. Tout s’installe avec une écriture raffinée, brillante, captivante, peu avare en détails. Tout se met en place avec des images qui poussent à cligner des yeux devant certains côtés bruts, tellement réalistes qu’elles forment un carcan et transportent dans l’univers de Will Jaeger avec force.

Will Jaeger est l’atout numéro un de la trilogie de Bear Grylls. Son histoire puise dans le passé de la famille de l’auteur. Le ton s’en ressent, comme les recherches. Le héros s’avère rude, dur, intelligent et ingénieux. Il dégage un immense sentiment d’intégrité et de loyauté. Le héros devient sympathique au fil des pages. Une certaine affection pour lui s’installe. Même si sa famille est en danger, jamais il ne craque, jamais il ne cède. J’ai adoré cette facette.

Les protagonistes qui gravitent autour de lui sont disposés dans différents rôles, et certains réussissent à tirer leur épingle du jeu, à étonner, le doutes sur les bons et les mauvais titillent parfois l’esprit. Peut-on réellement se fier à ce que la trame nous laisse entrevoir? Le gentil l’est-il vraiment? L’auteur parvient à placer dans des scènes d’action à couper le souffle. Les descriptions donnent libre cours  à l’aventure. Sans temps morts, elle entraîne dans un compte à rebours qui ne permet pas de s’ennuyer un seul instant.

Bear Grylls continue sur sa lancée amorcée avec le tombeau d’acier, l’écriture habile, agréable, très bien détaillée, riche et illustrée se poursuit dans ce second volet. Les détails des méthodes se découvrent toujours avec bonheur. L’aventure happe dans son intrigue jusqu’au point final. L’attention reste maintenue sans chuter une seule fois. Le voile de mystère se lève doucement mais sûrement. L’envie de plonger dans la suite prend aux tripes en refermant Les anges de feu.

★ Merci aux éditions Hugo & Cie pour cette découverte ★
les-anges-de-feu-par-bear-grylls
★Ma note:★
★ 9/10 ★

★Informations:★
Auteur: Bear Grylls
traduction: Christian Séruzier
diteur : Hugo & Cie
Collection : Hugo Thiller
Date de parution: 1er octobre 2016
★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *