[Avis Lecture] Les Exilés d’Austin, Tome 1 : Insolente Créature de Jennifer Ashley

Synopsis:

Créatures redoutées, les Garous inspirent peur et méfiance aux êtres humains. Excepté Kim Fraser. Choquée par les accusations portées contre Brian Smith dans une affaire de meurtre, Kim décide de faire justice elle-même en prouvant l’innocence du jeune Garou. Pour l’aider dans son enquête, elle fait appel aux services du séduisant et dangereux Liam Morrissey.

Mon avis:

Kim est avocate. On lui confie le dossier d’un garou, elle doit le défendre. Il est accusé du meurtre d’une humaine. Les chances de ne pas être pris en exemple et de voir sa peau cloué au pilori est très très mince. La société baigne dans le déni, la répression et la méfiance des garous. Au fil de son enquête, l’héroïne est de plus en plus convaincue de l’innocence de son client. Elle ne se laissera pas faire et cherchera à avoir des preuves de ce que lui souffle son instinct. Pour mener à bien sa tâche, la jeune femme se retrouve plonger dans l’univers des garous. Ces derniers vivent depuis 20 ans en reclus dans des quartiers réservés. Les garous ours, félins, loups doivent se côtoyer et vivre ensemble. Ils sont soumis à un collier pour contrôler leur rage. Leur pouvoir est bridé sous des douleurs produites par leur colifichet s’ils dépassent les limites fixées par les hommes. Etrange d’imaginer un peuple soumis à l’autre. Non sans rappeler l’histoire de l’humanité et son côté enclin à vouloir contrôler ce qu’elle n’apprécie pas ou craint.

Les Exilés d'Austin, Tome 1 - Insolente Créature

L’univers des garous rend tendue Kim puis elle est confrontée à Liam, un chat-garou (enfin chat imaginez un très gros chat domestique version panthère), le fils du chef Dylan. La découverte de son monde la bouleverse, elle voit au delà des idées préconçues et des formatages de son quotidien. La jeune femme est franche, drôle, forte et directe. Plusieurs de ses répliques sont savoureuses. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds même si elle est effrayée. Le contact du garou la perturbe et joue sur ses nerfs.

Liam, rhaaa, il possède tout le charme du mâle alpha, protecteur, intelligent, attentionné, séduisant à croquer, sexy en diable, grand et musclé. Son caractère semble joueur sous ses airs sérieux. Et sa tête se retourne littéralement au contact de la belle humaine. Il ne s’attendait pas à être face à sa compagne. Il la marque, la revendique, la veut. Le côté, j’ai le jean qui est tendu sous le désir m’a fait sourire à de nombreuses reprises, l’homme de plus de 200 ans se retenant de sauter sur Kim et de la blesser dans le feu de l’action. Remarquez quand Kim et Liam passent à l’acte, les murs en tremblent et tout le monde les entend. Le duo formé ne manque pas de piquants. Le héros vit avec son frère Sean, son neveu et son père le chef du quartier Dylan. J’ai aimé son histoire avec la voisine. Les deux sont des volcans. Toute la famille est peinée par la perte de l’un des leurs. Ils sont sur leur garde.

Les sentiments se développent un peu rapidement. (Comme souvent dans les romances paranormales, c’est à croire que c’est une condition sinéquanone pour le cahier des charges dans ce domaine). Toutefois, les relations se modifient avec un charme assez plaisant. J’ai adoré suivre le duo, voir les changements et les barrières cédées. Kim doit apprendre la vie chez les garous. Liam lui doit apprendre à faire avec les règles humaines sans l’étouffer sous ses émotions et son besoin de contact.

Jennifer Ashley pose un monde qui a su me séduire mélangeant magie, bit-lit, romance… Sa plume se lit rapidement. J’ai eu quelques moments de tiquage comme s’il me manquait des passages. Peut-être est-ce du à la traduction? J’ai pourtant passé un très bon moment de lecture. Kim a su me faire sourire par ses répliques et tenir tête à des garous ça demande du courage.
Les divers garous promettent des aventures savoureuses, chaudes et intéressantes. Les personnages sont attachants, tous même les plus grognons. De nombreux rebondissements ponctuent la romance, rien n’est gagné d’avance. Liam s’accroche et sait qu’il désire Kim.

J’ai dévoré ce premier tome avec plaisir. Le dénouement m’a plu, même si j’ai eu la sensation d’avoir pris un TGV. Je regrette de quitter Kim et Liam. Il m’a manqué un peu de profondeur dans les caractères pour avoir un coup de coeur, j’en étais pas loin. Puis l’air de rien Jennifer Ashley aborde des sujets comme le racisme, la difficulté de s’intégrer, les préjugés en les cachant derrière la barrière paranormale d’une manière qui s’est avérée originale dans son traitement. Je me suis laissée porter par le récit.

Ma note:
7,5/10

Informations:

  • Auteure: Jennifer Ashley
  • Titre Anglais : Pride Mates (Shifters Unbound # 1)
  • Editions: J’ai lu Pour Elle
  • collection: Crépuscule
  • Thèmes: Romance paranormale, Loup-garou, Famille, Fantasy urbaine, Alpha, Union

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *