[Avis Lecture] Dans le silence de ton coeur de Alice Ranucci

Synopsis:

Claudia a seize ans. Issue d’une famille bourgeoise privilégiée, elle n’a jamais eu à manquer de rien. Mais, de petite fille sage et introvertie, elle s’est transformée en une jolie adolescente sûre de soi, arrogante, pleine de mépris envers le monde, constamment en butte à l’autorité parentale. Sa mère, désespérée de la voir sécher les cours et si pleine de hargne et de rancœur, l’envoie faire du bénévolat dans un centre d’accueil pour jeunes immigrés. En vain. Quand Claudia rentre un soir, après avoir déserté un certain temps la maison familiale, elle s’attend à une scène, mais personne n’est là. Son père ne revient qu’au milieu de la nuit, en larmes : sa mère a trouvé la mort dans un accident de voiture. Petit à petit, coincée entre son père qui noie son chagrin dans l’alcool et semble ne plus la voir, son propre deuil impossible, et son sentiment de culpabilité, Claudia va prendre conscience de ses erreurs. Cette redécouverte de soi est lente et douloureuse, mais va lui permettre de faire la paix avec elle-même et son passé.

Dans le silence de ton coeur
Mon avis:
La couverture me tentait. Le résumé m’intriguait. J’avais peur de ne pas aimer. Peur de ne pas accrocher. Et je me suis retrouvée emportée par Claudia dans le tourbillon de son adolescence. Ici, rien n’est épargné, rien n’est ignoré. J’ai enchaîné les chapitres sans m’en rendre compte. J’ai eu des sourires, des moments d’infinis tristesse. D’une héroïne qui n’hésite pas à tenir tête à ses parents, à vivre des soirées alcoolisés, à profiter sans se soucier des conséquences, l’auteur pose un portrait peu glorieux. Puis tout se bouscule. L’égoïste petite fille laisse place à un autre personnage pas à pas.

J’ai eu l’impression de voir une jeune fille perdue devant son statut, plus une enfant innocente mais pas encore une adulte. C’est très bien décrit. Selon sa propre expérience, les mots prennent une tournure différente. J’ai appris à l’aimer petit à petit cette rebelle pas vraiment dure, en quête d’affection. J’ai compris par moments ses réactions. Même si je ne les ai pas forcément apprécié. Sans jamais baisser de rythme, l’histoire installe une sensation d’être très proche de Claudia, de découvrir ses émotions, de les ressentir.

Dans le silence de ton coeur de Alice Ranucci a su me toucher, me bouleverser, me retourner comme une crêpe. L’auteur pose dans un style brut, incisif, mordant un avant après d’une jeune fille de seize ans qui voit son regard changé suite à un événement tragique. Les descriptions des émotions font mouche, une part de moi a fini en larmes devant les coups du sort et le cheminement de l’héroïne. Une part avait envie de la câliner, de la prendre dans ses bras de l’aimer, de lui dire que tout ira mieux. Une autre a regretté que le drame doive arriver pour pousser à évoluer, à quitter ce carcan rebelle. Une histoire à découvrir avec un bon plaid, une douceur et une boîte de mouchoirs à porter de main. Laissez-vous porter par un roman magnifique, prenant du début à la fin.

A offrir pour revivre son adolescence ou toucher du doigt les interrogations que l’âge ingrat se pose. Le roman s’avère une belle surprise, addictive, captivante, avec son lot de surprises, de moments bouleversants. Claudia termine par marquer des points.

J’ai terminé ma lecture dans cet état:
Larmes New Girl
Ma note:
9/10
Coup de coeur

Informations:
Dans le silence de ton coeur
Par Alice Ranucci
Traduit par : Camille Paul
Date de parution : 17/02/2016
Editions Hachette Romans
A partir de 15 ans
224 pages – 16 €

°°°°°

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *