[Avis Lecture] Archer’s Voice de Mia Sheridan

J’ai résisté comme j’ai pu à plonger dans Archer’s Voice quand je l’ai découvert dans ma boite aux lettres. J’avais convenu d’une lecture commune avec Cynthia du blog Lectrice lambda. Je me suis lancée dans cette fiction avec quelques petits étoiles dans les yeux vu tous les échos positifs que j’ai pu avoir dessus. J’avais peur d’être déçue. Loin de là. L’attente valait la peine.

Synopsis:

Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. Archer’s voice parle de la rencontre d’une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d’horreur et d’un homme pour qui l’amour est la clé de sa liberté. C’est l’histoire d’un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l’aider à retrouver sa voix. C’est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l’amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée.

archer-s-voice-mia-sheridan

Mon avis:

Archer’s Voice s’avère une romance plus sombre, plus brute, plus intense qu’elle ne semblait. C’est la rencontre entre deux êtres brisés par le destin. Bree et Archer. Deux héros attachants, totalement craquants. J’ai fondu comme neige au soleil pour chacun d’eux. Pour leur qualités et leur faiblesses. Ils ont chacun à leur manière su me toucher et me marquer.

Bree part s’installer dans une petite ville du Maine: Pelion pour tenter de tourner la page sur un tragique événement qui a coûté la vie de son père. Le mystère sur ses cauchemars, sur ses blessures se lève petit à petit. Malgré tout, l’héroïne possède une force incroyable, courageuse, tendre, affectueuse, loyale, elle a un coeur en or. J’ai apprécié son caractère. Le destin lui mène la vie dure mais elle garde la tête haute. Lors d’une rencontre peu commune, elle tombe sur Archer. A base de barre de céréales, de tampon, les deux se troublent, l’alchimie agit dès le début.

Sous ses apparences d’homme de cro-magnon se cache un jeune homme secret, silencieux, qui est le GROS atout charme du roman. Archer est tout simplement MAGIQUE. Epoustoufflant. Il est merveilleux. Au contact de Bree, il entrevoit ce qu’il n’avait jamais cru pouvoir avoir l’espoir et l’amour. La jeune femme lui offre tout un univers dans ses yeux, ses gestes, son affection. L’amitié les lie rapidement évoluant en des sentiments plus intenses, plus forts, plus physiques. J’ai un moment eu le coeur brisé. Faute aux agissements de plusieurs personnages. J’ai croisé des êtres détestables, épouvantables. J’ai pleuré pour Archer, pour ce petit garçon de 7 ans qui n’avait rien demandé. J’ai pleuré pour son enfance perdue, pour ses chances de grandir normalement tuées dans l’oeuf. Travis Hale et Tori, j’ai eu envie de les étriper. Sincèrement. Profondément. Les cassures des deux héros se dévoilent dans des flash-backs, des conversations. J’ai aimé et très apprécié d’avoir le point de vue de Archer.

Mia Sheridan narre une romance somptueuse. Sa plume est addictive. Par contre, par moments, j’ai eu l’impression d’avoir loupé un morceau, j’ai du relire plusieurs fois le passage. Notamment pendant une scène précise dans un club… Et ça m’a turlupiné pendant plusieurs jours… Ca collait pas avec le personnage qu’elle portait en avant.  Je regrette un peu le tournant à un moment du roman. J’ai davantage apprécié l’évolution des sentiments que la description des relations charnelles. Bree et Archer se sont bien trouvés. Elle le force à sortir de sa coquille. Et lui lui offre un refuge. J’aurai mis un 10 sans l’amoncellement de tuiles qui tombent sur les deux héros, à force, ça fait trop à supporter, trop à endurer, et les sensations fortes tapent sur le coeur en le martelant sans cesse.

Mia Sheridan, vous avez été monstrueuse avec mon coeur. HORRIBLE. J’ai cru que j’allais hurler à plusieurs reprises. Et la fin, nom d’une pastèque, j’ai pensé un moment que je n’y survivrais. Archer’s Voice marque le coeur. Irrémédiablement. La romance entre Bree et Archer s’avère une magnifique découverte. Le roman est riche en émotions. Le tourbillon ne s’apaise jamais. Les deux héros brisés emportent dans leur sillage et ne laissent pas insensibles.

Maintenant, j’adorerai découvrir les autres tomes de Sign of Love de Mia Sheridan, si jamais ils débarquent en français, je fonce dessus direct.

Merci aux éditions Hugo New Romance pour leur confiance.

Ma note:

9/10
Coup de coeur

Informations:
393 pages
Editions Hugo Roman
Collection : New Romance
Date de parution: 4 février 2016
Thèmes: Douleurs Du Passé, Amour, Confiance, Romance, Solitude, New Adult

°°°°°

3 commentaires sur “[Avis Lecture] Archer’s Voice de Mia Sheridan

  1. On va faire une pétition pour que la maison d’édition sorte toute la saga !

    En tout cas, j’ai été très contente de partager cette LC avec toi ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *