[Avis] Le Monde Fantasique d’Oz (Oz: The Great and Powerful) de Sam Raimi

Histoire:

Lorsque Oscar Diggs, un petit magicien de cirque sans envergure à la moralité douteuse, est emporté à bord de sa montgolfière depuis le Kansas poussiéreux jusqu’à l’extravagant Pays d’Oz, il y voit la chance de sa vie. Tout semble tellement possible dans cet endroit stupéfiant composé de paysages luxuriants, de peuples étonnants et de créatures singulières ! Même la fortune et la gloire ! Celles-ci semblent d’autant plus simples à acquérir qu’il peut facilement se faire passer pour le grand magicien dont tout le monde espère la venue. Seules trois sorcières, Théodora, Evanora et Glinda semblent réellement douter de ses compétences…
Grâce à ses talents d’illusionniste, à son ingéniosité et à une touche de sorcellerie, Oscar va très vite se retrouver impliqué malgré lui dans les problèmes qu’affrontent Oz et ses habitants. Qui sait désormais si un destin hors du commun ne l’attend pas au bout de la route ?

Le Monde fantastique d'Oz - affiche- Disney
Mon avis:

Le Monde Fantastique d’Oz de Sam Raimi offre un merveilleux voyage au pays imaginaire, un pays peuplé de créatures merveilleuses, de sorcières bonnes et mauvaises. Visuellement, les images parviennent haut la main à faire naître des étoiles dans les yeux. Le noir et blanc de l’époque du magicien Oz alias James Franco permet d’apprécier un très bon moment de divertissement. L’aspect Freak, nostalgique des temps anciens est séduisant. Le monde réel apparait plus étroit, plus fermé que l’envers fantastique, plus coloré, plus ouvert. Le jeu des oppositions des couleurs, des choix des personnages, des mots, des actes laissent une ouverture plaisante. Tout est possible dans un monde de rêve. La magie agit aussi bien sur le héros que sur les spectateurs. Elle transporte.

Oscar face à la gentille sorcière
Oscar face à la gentille sorcière

Au fil de l’aventure, les personnages de l’univers d’Oz, trouve un pendant dans l’univers réel. Chacun ou presque deux versions. Des similitudes dans les caractères sautent aux yeux. Comme si Oscar Diggs – vil séducteur- suivait une rédemption pour rattraper ses choix passés. Il part en quête pour modifier la vie d’un peuple étonnant tout en niant qu’il a un coeur. Les 3 sorcières qui croisent la route du héros m’ont fait l’effet soufflé. Mila Kunis (Théodora) adorablement séduisante dans la première partie, perd totalement de son charme dans son aspect sorcière. Son côté trop proche de Fiona de Shrek casse le côté sorcière monstrueuse. Les frissons naissants redescendent pour ne pas remonter. La peur effrayante du mythe s’effondre. Michelle Williams joue une Glinda diviniment sage, douce et gentille. Punaise, tout le long, j’ai cru avoir une part de Narnia devant moi. Rachel Weisz en Evanora souffre d’un rôle inégal et prévisible, son secret est rapidement dévoilé, trop.

Oh Oscar sauve moi du danger.
Oh Oscar sauve moi du danger.

Le scénario est simple, il fait mouche sans prise de tête. Les créatures magiques avec Finney et la poupée de porcelaine en tête donnent des envies de pousser plus loin l’aventure. J’ai apprécié du début à la fin le Monde Fantastique d’Oz malgré ses défauts, ses longueurs et sa fin. Le point de clôture semble vraiment attendre une suite. L’estampille Disney se ressent dans le côté sage. J’avais en mémoire le film de Flemming, mon souvenir d’enfant revoyait les changements, les personnages, les rencontres. J’ai eu le coeur qui a battu, tout en possédant une retenue troublante. Le mythe revisité se voile d’une modernité séduisante pour toucher les enfants. Même si la 3D et certaines scènes sont un tantinet susceptibles d’heurter la sensibilité des plus petits avec leurs faces sombres (comme Harry Potter et la forêt). Le conte de fées familial mis en scène par Raimi est bluffant, il gomme les trous du scénario dans un visuel somptueux. Drôle, captivant, attachant, James Franco campe un étrange magicien qui pousse à croire en lui. Croire en la magie, croire en l’impossible, croire aux sorcières et aux infinités du monde magique.

Ma note: 7/10 

Sortie: 13 mars 2013/ Distributeur: The Walt Disney Pictures France/ Genre: Aventure , Fantastique , Action

Casting: Mila KunisJames FrancoMichelle WilliamsAbigail SpencerJoey KingMartin KlebbaRachel WeiszTed RaimiZach Braff

Titre vo: Oz: The Great and Powerful

Le Monde fantastique d'Oz - photo Finney

Plus d’informations: (source Allociné)

Adaptation et préquelleLe Monde fantastique d’Oz est une nouvelle adaptation du roman pour enfants Le Magicien d’Oz de L. Frank Baum. Les événements du film ne sont toutefois pas relatés dans le livre. Retraçant l’arrivée du fameux « magicien » au pays d’Oz, le long métrage réalisé par Sam Raimi constitue une préquelle au roman et au film musical de 1939, Le Magicien d’Oz, réalisé par Victor Fleming. Parmi les adaptations… Lire la suite

Zach Braff, un acteur qui « Oz » !
Avant d’interpréter un double-rôle dans Le Monde fantastique d’Oz, Zach Braff avait notamment réalisé un épisode de la saison 5 de Scrubs (Retour à la maison), où un hommage appuyé était rendu au… Magicien d’Oz !

Profitez des vacances: Téléchargez le cahier d’activités
, contenant un masque de Finley à découper et des petits jeux pour les plus jeunes : http://bit.ly/14CtROu – Testé et approuvé par les Moopys.
D’autres avis: 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *