[Avis] Le Grand Départ vers la lune ((Rocket to the Moon) classique de 1967 à découvrir ou redécouvrir

Jules Verne en 1967

Jules Verne un des auteurs de mon enfance. J’ai passé de longues heures à dévorer les divers tomes de ses écrits, à rêver rejoindre le centre de la Terre, de réaliser le tour du monde en quatre-vingt jours, de Michel Strogoff, des Robinsons et je ne sais quelle autre aventure. J’aime les adaptations de ses oeuvres. Elles sont intemporelles comme les mots qui s’en inspirent. J’ai été agréablement surprise de voir que l’éditeur vidéo Aventi sortait Le grand départ vers la lune.

SYNOPSIS:

Le professeur Barnum et son fidèle assistant Tom Pouce fuient les Etats-Unis après avoir fait faillite. Arrivés en Angleterre, ils font la connaissance du professeur Von Bulow qui leur propose de prendre part à son nouveau projet. La création d’un explosif révolutionnaire qui permettrait d’envoyer un vaisseau vers la lune. Très rapidement, l’invention va faire du bruit et des hommes d’affaires malhonnêtes vont tenter de détourner cette nouvelle technique pour planifier leur grand départ vers la lune.

A l'infini et au delà, partons vers la Lune

Le film de Don Sharp possède un charme désuet, particulier, qui attire le regard. Il permet de voyager vers la lune sans bouger de son siège. J’ai eu l’impression de retrouver mes 10 ans, mon imaginaire a eu des frissons, mes yeux se sont régalés. Les acteurs sont sublimes. Ils ont cet attrait d’une autre époque, d’un autre temps. Ils renferment dans leurs interprétation, un attirance nostalgique des vieux longs métrages des années 60. Riches en couleurs, avec une photographie somptueuse pour l’époque, Le Grand Départ vers la Lune emporte le spectateur dans son vaisseau vieillissant. Alors oui, les générations des blockbusters de 2000 risquent de ne pas accrocher, oui ils s’ennuieront peut-être. Mais les grands enfants d’hier auront le sentiment de se replonger dans une oeuvre de leur jeune âge tendre. Ils se prendront à rêver, à croire que rien n’est impossible, à échapper le quotidien en passant un moment délicieusement régressif.

Note: 7/10

3 Moop raisons de voir Le grand départ vers le Lune:
Un casting irréprochable
Une aventure comme on en rêve petit
Une adaptation brillante, certes un poil vieillissante d’une oeuvre de Jules Verne

Editeur vidéo: Aventi

Disponible en DVD le 5 juin 2012.

Casting: Lionel JEFFRIES (Sir Charles Dillworthy), Dennis PRICE (Duc de Barset), TERRY-THOMAS (Sir Harry Washington-Smythe), Troy DONAHUE (Gaylord Sullivan), Daliah LAVI (Madelaine), Burl IVES (Phineas T. Barnum)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *