[Avis] La magie du j’en ai rien à f**tre par Sarah Knight

★Synopsis:★
Vous êtes stressé, surbooké, fatigué de la vie ? Vous en avez votre claque de toujours faire passer les autres avant vous ? Il est temps d’apprendre à vous en f**tre !

Parodiant avec un humour décapant le best-seller interplanétaire de Marie Kondo « La magie du rangement », Sarah Knight nous apprend comment se « désencombrer » des obligations et du sentiment de culpabilité qui les accompagne, pour mieux se consacrer aux gens et aux choses qui nous rendent heureux.

Adoptez sa simplissime méthode MêmePasDésolé en deux étapes, et expérimentez la puissance du « j’en ai rien à foutre ! »… des drames familiaux, de l’opinion des collègues, des gosses des autres, d’être canon en bikini, de l’Islande et de bien d’autres foutaises… Vous retrouverez votre liberté pour dépenser votre énergie, votre temps et votre argent pour ce (et ceux) qui vous tient vraiment à cœur.

Alors plus un moment à perdre ! Votre nouvelle vie commence aujourd’hui !

★Mon avis:★
Vous connaissez Marie Kondo? Toute son organisation et son système de rangement? Sarah Knight a décidé de tirer son propre guide avec humour. Pas à pas, elle installe des pistes pour enlever tous les mauvais horizons de son existence. J’ai souri à de nombreuses reprises. Doucement, mais sûrement, l’auteur pose les clés pour être heureux sans se prendre la tête avec des choses inutiles. Adoptez la méthode même pas désolé s’avère un petit bonheur à lire. En passant des objets, aux sentiments liés aux connaissances puis à la famille, le livre offre des pistes pour mettre de côté tous les nuages qui pompent notre énergie l’air de rien.

La Magie du J’en ai rien à f**tre pousse à s’interroger sur ces petits ou grands riens du quotidien qui ne nous apportent rien de bien, aucun sourire, aucune joie, pas de sentiment de bien-être. Apprendre à être heureux tout en ménageant les autres, tout est une question de degrés. Apprendre à se détacher de clés, de sujets, de personnes, apprendre l’art et la manière d’énoncer nos idées sans trop bousculer les autres, en les respectant. Car le plus dur est de ne pas blesser l’entourage. Les subtilités des liens sociaux poussent souvent à accepter de se plier à des sujets de conversation. Etre heureux sans rendre malheureux les autres est tout un art.

Par étape, le lecteur est invité à garder son énergie pour des choses qui lui sont vraiment nécessaires. Fini de s’encombrer l’esprit et le coeur. Ranger, compartimenter, trouver des alternatives pour soulager, être plus détendue. Sarah Knight montre les routes pour y parvenir. Réussir à se détacher du regard des autres, vivre pour soi. Tenter d’atteindre son bien-être personnel, son épanouissement, être heureux. Le non est aussi à envisager, un peu plus, pourquoi se forcer? Au risque de se faner, le non est possible tout en ménageant autrui. Il suffit de s’entraîner. J’aime assez les petits exercices qui ponctuent la méthode pour atteindre le but fixer, retirer tous les tiroirs bancals et s’épanouir.

Au final, un guide pour décomplexer d’être heureux, de ne pas se soucier de certains points du quotidien.
Faites de votre crédeau sans devenir un affreux personnage des mots de la fin de Sarah Knight:
« Arrêtez d’en avoir quelque chose à foutre
et commencez à vivre ce que la vie vous réserve de meilleur ».

★ Merci aux éditions Marabout via la Masse Critique de Babelio pour cette découverte ★
la-magie-du-rien-a-foutre-de-sarah-knight
★Ma note:★
★ 8/10 ★

★Informations:★
Auteur: Sarah Knight
Date de parution: 31 août 2016
Editions Marabout
224 pages
Prix: 6,50 euros
Disponible en numérique: Oui

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *