[Avis] La Confrérie de la Rose: Young Elites, tome 2, par Marie Lu

Mon avis:

Adelina m’avait conquise dans le précédent tome, là elle finit de m’achever. L’évolution de son personnage est juste MAGISTRAL. Merveilleux. Splendide. J’ai adoré la voir devenir encore plus sombre, plus terrifiante dans un sens, plus puissante, plus lumineuse. Elle resplendit. C’est la pépite du roman. L’héroïne sublime qui attire le regard et vous force à ne plus jamais l’oublier. Sous la carapace de noirceur se cache un coeur somptueux. Que vous dire sans tout vous spoiler? Sans dévoiler toute la trame, les événements ne seront pas sans malmenés le corps et l’âme de notre jeune fille. La vie ne lui a pas appris autre chose que le Mal, comment pardonner, comment ne pas se noyer dans la vengeance? (Mon cerveau est parti voir un Dark Vador radieux qui est juste un des meilleurs méchants, Adelina a des ressemblances avec lui…)

Synopsis:
Il était une fois une jeune fille, son père, un prince et un groupe d’amis… Ils la trahirent, elle les détruisit tous !
Adelina est décidée à se venger de tout ce qu’on lui a fait subir. On l’appelle désormais le Loup blanc. Elle va former son propre groupe d’Elites pour détruire l’Inquisition. Mais Adelina n’est pas une héroïne classique. Son pouvoir la dépasse et son pire ennemi est elle-même : comment rester du côté clair de la force quand son pouvoir prend sa source du côté obscur ?

young-elites-tome-2-la-societe-de-la-rose-marie-lu

La Confrérie de la Rose laisse libre cours à la descente aux enfers de Adelina. La transformation captive. Les Ténèbres guettent et flamboient autour d’elle. Cette flamme attire encore plus. Quelque part, j’ai trouvé le pendant d’un héros que j’adore: Darrow de la saga Red rising. J’ai vu une étincelle magnifique. Et elle ne m’a plus quittée jusqu’à la fin. L’ambiance tordue, complexe se ramifie, interpèle. Les personnages secondaires demeurent aussi intéressants, Maeve, Magiano, Sergio, Violetta, Teren, et… Non… mon coeur a eu des ratés. Une énigme reste au fond, là, insidieusement, elle reste dans l’ombre, le mystère n’est pas totalement levé. Le style envoute, entraine, percute. L’intrigue continue sur sa lancée. Elle prend du gallon.

Marie Lu semble avoir gommer tous les défauts du premier tome. Nulle longueur, nul temps mort, rien ne trouble l’avancée de la lecture, rien ne vient extirper l’attention de l’univers posées sur les pages. Le décor fantastique découvert continue sur sa lancée, il gagne même en puissance. Non seulement le personnage principal marque des points mais le reste le suit. La lutte incessante entre le bien et la mal tient en haleine. Les petits riens deviennent des grandes choses. Tout s’installe pour chambouler à jamais l’être qui décide de plonger dans Young Elites. Dans l’obscurité, l’auteure prend plaisir à distiller doutes, passion, romance, trahison, émotions à foison, le coeur encaisse et attend. Vivement le troisième volet qui s’annonce encore plus enclin à ouvrir les portes des abîmes.

★ Merci aux éditions Castlemore pour ce SP ★

Ma note:

★ 9/10 ★
Coup de coeur

Informations:
Auteure: Marie Lu
345 pages
Editeur : Castelmore
Collection : CAS.POCHE
Date de parution: 20 avril 2016
Thèmes: Romance, Aventure, Action, Pouvoirs surnaturels, Fantasy, Mystère
Disponible en numérique: Oui
Prix: 16,90 euros en version papier.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *