[Avis] Isadora Moon- Va à l’école- Harriet Muncaster

Critique Roman jeunesse :  Isadora Moon- Va à l’école- Harriet Muncaster

Isadora est l’enfant d’un vampire et d’une fée. C’est une héroïne différente, drôle, attachante et adorable qui déploie ses talents face au monde.

☙Synopsis:☙

Isadora Moon est spéciale parce qu’elle est différente. Fée par sa mère, vampire par son père, elle est un peu des deux. Résultat : elle a des oreilles pointues, des ailes de fée… et des dents de vampire. Elle aime danser (et faire tourner son tutu noir à paillettes), raffole de Pink Rabbit, son doudou rose à qui sa mère a donné vie (malheureusement, il cohabite mal avec ses chauves-souris), apprécie la lumière du soleil (bien qu’elle ne dise jamais non à un petit vol sous les étoiles) et, surtout, elle adore le rose (ainsi que le noir). Alors quand vient le moment pour Isadora d’aller à l’école, elle est bien embêtée. Où est sa place ? À l’école des fées ?… ou dans celle des vampires ? Heureusement, elle a deux parents géniaux qui trouvent vite LA solution : elle n’a qu’à tester les deux !

☙Mon avis:☙

Isadora Moon est un roman tout doux, aux charmes ravageurs de mignonitude. Un petit bain frais, craquant, irrésistible pour plusieurs raisons. Son héroïne mi-fée mi-vampire entraîne dans des aventures pétillantes, dynamiques, craquantes et un peu décalées. Le ton employé par Harriet Muncaster s’avère parfait pour les lecteurs débutants. Les illustrations sont des petites pépites délicieuses, ravissantes en noires et roses. Elles accompagnent à la perfection l’univers du roman. Et par ailleurs, la présentation se savoure comme un petit bonbon pour les yeux et l’esprit.

Isadora Moon entraîne dans son monde par mille petites attentions. La rencontre avec sa famille étonnante ravit les sens. Entre son père le Conte Bartholomé Moon, un vampire et sa mère, Comtesse Cordélia Moon, une fée et sa petite soeur, Bébé Fleur, la jeune demoiselle est loin d’être une écolière banale. Tout est bien expliqué. La situation peut paraître étrange, loufoque, un peu compliqué car un vampire et une fée ensemble ça détonne. Les deux parents se complètent. Isadora vit entre buveur de sang et magie. Un peu des deux à la fois, elle présente chacune de ses facettes.

Dans ce premier tome, l’héroïne doit choisir dans quelle école aller. Fée ou vampire? Et si un autre choix était possible? Rien n’est simple. Les décisions ne seront pas sans quelques petites aventures. Sous ses

airs de bouffées de bonbons roses, l’histoire cache un fond très bien traité: chacun enfant est unique. Chaque être a ses qualités et ses défauts, ses attributs qui le rendent incroyable à sa façon. Isadora en est une preuve vivante. A part, magique, elle permet d’aborder délicatement, avec tendresse et une pointe douce le thème de la différence.

Un récit tout en nuance, un petit côté gothique sucré très agréable ponctue les mots. Il est à mettre dans toutes les petites mains dès 7 ans. Un petit bonheur acidulé, crépitant, drôle et attendrissant au possible se cache dans l’univers d’Isadora Moon. La petite fille et son lapin rose sont justes deux merveilles à rencontrer. Foncez!!!

☙ Merci aux éditions le Livre de Poche pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙

🌟9+/10🌟

Coup de coeur

☙Informations:☙

Auteure : Harriet Muncaster
Editions : Le livre de poche
Collection : Jeunesse
Nombre de pages : 128 pages
Date de parution : 24 Mai 2017
Saga : Isadora Moon
Nombre de tome : 1
Format : Poche
Dès 6 ans

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *