[Avis] Il était une forêt de Luc Jacquet

Luc Jacquet a su attirer le public avec  La Marche de l’Empereur et Le Renard et l’enfant, avec Il était une forêt, il signe un magnifique conte. Au coeur d’une immense forêt tropicale, le récit nous entraîne dans près de 7 siècles d’histoires des arbres. Le titre pose d’une manière douce, la trame, nous allons assister à l’évolution d’une espèce végétale. La traversée permet de bouger, de contrer l’immobilité des arbres. Le parcours attire, retient l’attention. Malgré leurs racines, les forêts voyagent. Les arbres sont les témoins du temps qui passe et offre à la végétation, aux animaux un repos, une maison, une nourriture, et une multitude des points.

Il était une forêt - Affiche

Synopsis:

Pour la première fois, une forêt tropicale va naître sous nos yeux. De la première pousse à l’épanouissement des arbres géants, de la canopée en passant par le développement des liens cachés entre plantes et animaux, ce ne sont pas moins de sept siècles qui vont s’écouler sous nos yeux. Depuis des années, Luc Jacquet filme la nature, pour émouvoir et émerveiller les spectateurs à travers des histoires uniques et passionnantes. Sa rencontre avec le botaniste Francis Hallé a donné naissance à ce film patrimonial sur les ultimes grandes forêts primaires des tropiques, au confluent de la transmission, de la poésie et de la magie visuelle. « Il était une forêt » offre une plongée exceptionnelle dans ce monde sauvage resté dans son état originel, en parfait équilibre, où chaque organisme – du plus petit au plus grand – connecté à tous les autres, joue un rôle essentiel.

Il était une forêt - Photo

La photographie laisse rêveur, elle est somptueuse, aussi bien dans les couleurs que dans le choix des sujets à porter à l’écran. J’ai été émerveillée de voir la forêt mourir et re naître, de voir sa métamorphose, d’assister à son envol. Michel Papineschi transporte littéralement en prêtant sa voix à la narration. Son timbre est doux, teinté de petites notes très agréables à l’oreille, ses mots captivent. Il était une forêt s’avère passionnant, émouvant, touchant d’une manière unique. Le documentaire brillamment mis en image. La petite pointe écologique met délicatement l’idée en tête que les poumons de la planète sont des arbres qu’il faut protéger au risque de ne plus pouvoir un jour en profiter. Luc Jacquet démontre que tous les organismes sont intimement liés dans une forêt. Le message séduit les petits comme les grands.

Note:

9/10

*coup de coeur*

Plus d’informations:

Sortie: 13 novembre 2013 / Distributeur: The Walt Disney Compagny France/ Genre: Documentaire

Merci au Disney Social Club pour la projection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *