[Avis Film] Oups ! J’ai raté l’arche… de Toby Genkel

A partir de 3 ans
La fin du monde est proche : le Grand Déluge arrive. Heureusement, Noé a construit une Arche pour y accueillir tous les animaux. Tous… sauf Dave et son fils Finny, qui appartiennent à la race des Nestrians -de curieuses et adorables créatures que personne n’a jugé utile d’inviter à bord de l’Arche.
Grâce à l’aide involontaire de deux farouches Grymps, Hazel et sa fille Leah, les Nestrians parviennent à embarquer discrètement. Mais, au moment du départ, Finny et Leah tombent accidentellement du bateau. Ils vont dès lors devoir s’unir pour échapper au Déluge et survivre dans un monde hostile et peuplé de prédateurs sauvages.
Oups_CoteCinema234x331_04.indd
Mon avis:
Les animaux sauvages sont foisons en animation. Vous avez Le Roi Lion, L’âge de Glace, The Wild, Les Rebelles de la Forêt, la saga Madagascar et Le Petit dinosaure… j’en oublie. Vous m’excuserez… Certains titres se démarquent plus que d’autres. J’ai du en voir une grosse partie avec ma tribu. La tentation de Oups, j’ai raté l’arche a commencé lors d’un festival de le culture sur les bords de Seine à Paris. Ma mini avait accroché sur la présentation du film. Un petit tour en salle de cinéma et la bande annonce plus tard, j’avoue que j’étais moi aussi tentée de découvrir ce qui se cachait derrière cet nouveau film pour jeune public.

Oups j’ai raté l’arche réussit à le pari de séduire petits et grands. De plusieurs manières, par son graphisme impressionnant, ses répliques, ses clins d’œil et sa fable séductrice qui réécrit le mythe de l’Arche de Noé.

Comment ne pas craquer sur les deux héros totalement décalés du père Dave et son fils Finny? Des Nestrians loin des animaux que nous connaissons, un mélange doux, assez original et tendrement mignon de diverses espèces. Exit les éléphants, les lions, les singes, les flamands roses, les hippopotames, voici une nouvelle mouture de petits personnages follement attachants.
Sans parler de l’équipe mère Hazel et fille Leah en face dans la peau des Grymp. Les premiers s’incrustent dans la cabine des deuxièmes. Un parallèle étonnant l’un complètement naïf, maladroit, curieux par leur aspect peu orthodoxe (luire dans la nuit n’est pas franchement un bon point pour survivre aux prédateurs), l’autre plus mature, solitaire, brut de décoffrage. Les deux parties sont superbes. La manière de se chercher, de s’entraider, de lier des amitiés s’installe en douceur. L’émotion se pare d’un très bel écrin visuel. Même si tous les animaux ne sont pas placés sur la même enseigne. Le charme agit. Littéralement.

Les deux jeunes héros perdus loin de leurs parents s’avèrent courageux, complices, un brin roublard. La séparation apporte son lot d’évolution. Les adultes et les petits vont devoir avancer chacun de leur côté pour se retrouver. L’idée de deux quêtes qui se croisent s’avère excellente. Deux portées, deux visions qui s’entrechoquent. Le tout avec des pointes d’humour irrésistibles. Les dangers guettent dans l’ombre entre les chauves-souris et la mer. Les deux camps ont bien des péripéties à vivre. Le public les suit avec plaisir. Les enfants sourient, vibrent et apprécient les différents niveaux de lecture. Les adultes aussi. Les amateurs de jeux vidéo comme Tétris, Donkey Kong, Street Fighter (vous savez la version avec les pixels) ou le shoot-ump devraient être ravis des références. Les autres regarderont le spectacle sans souffrir d’être mis au placard.

L’humour a une part belle dans le récit, des clins d’œil, aux costumes, en passant par les répliques des personnages. Oups j’ai raté l’Arche offre un film d’animation plaisant, divertissant. Il cache sous ses allures classiques une trame mignonne. Pour une fois, nulle effusion de pertes des deux côtés. (Ce qui devient de plus en plus rares…) un message sur l’acceptation des différences, sur la réflexion de l’évolution et des changements qui survient sur sa route. Un film qui donne le sourire. Un beau, un vrai. Une jolie surprise à montrer dès 3 ans.

Ps: les Moopys de 6 et 8 ans ont eu un coup de coeur pour le film. Un gros. Ils seraient prêts à le coller dans leur top de l’année 2015.

Ma note:
8/10

Informations:
Titre vo: Ooops ! Noah is gone
Distributeur: Paradis Films
Date de sortie: 9 décembre 2015
Durée: 1h26min
Réalisateur: Toby Genkel
Avec: Emilie Guillaume, Marie Dubled, Sébastien Hebrant
Genre: Animation
Nationalité: Allemand , irlandais , luxembourgeois , belge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *