[Avis Film] Macbeth de Justin Kurzel

Synopsis:
11ème siècle : Ecosse. Macbeth, chef des armées, sort victorieux de la guerre qui fait rage dans tout le pays. Sur son chemin, trois sorcières lui prédisent qu’il deviendra roi. Comme envoûtés par la prophétie, Macbeth et son épouse montent alors un plan machiavélique pour régner sur le trône, jusqu’à en perdre la raison.

Affiche Macbeth

Mon avis:
Vous aimez l’oeuvre de Shakespeare? Vous risquez d’être aux anges avec l’adaptation de Macbeth. La version de Justin Kurzelest fidèle, magnifique. Elle offre une vision superbe de la folie, des conséquences des choix, des destinées brisées.

Pourquoi j’ai été séduite? A cause de plusieurs points la beauté des images, la manière de démontrer les sentiments des personnages, dans un cadre contrôlé, sublime. Les émotions ressortent encore plus. Etrangement, le charme agit, déroutant par moments. La maîtrise des événements se déroule avec des ambiances parfaites. Le jeu des couleurs m’a littéralement emportée.

Les interprétations magistrales de Michael Fassbender, Marion Cotillard hypnotisent et embarquent dans un récit palpitant. Si vous n’aimez pas les pièces dramatiques, passez votre chemin. Le film montre un univers violent d’ambition, de pouvoirs rêvés. J’ai été bluffée par les deux comédiens. Les deux époux Macbeth forment un couple maudit, séduisant au possible. L’ange qui perd ses ailes. Le premier plan semble apporter le pourquoi du comment de la perdition, de la folie des deux amants. Les pièces s’imbriquent pour créer un spectacle à couper le souffle. Les intrigues et les retournements de situations dépeignent un tableau somptueux. Peut-être un tantinet long par instant, pourtant, ce point s’efface devant la beauté des protagonistes et des paysages. Le coeur se serre, le souffle se retient dans la gorge.

La violence transpire dans chaque parcelle de pellicule, dans chaque fibre de la personnalité un peu folle de Macbeth. Sa descente aux enfers marque. Elle est accentuée par une photographie dépouillé, des costumes qui donnent l’impression d’être immergé dans le 11ème siècle. C’est comme si une porte vers le passé c’était ouverte. L’aridité des paysages écossais forme un écrin somptueux aux actes des hommes. La noirceur s’installe dans l’âme de Macbeth sous nos yeux. C’est terrible et captivant à la fois. Déroutant et envoûtant.

Ma note:
8/10

Informations:
Date de sortie: 18 novembre 2015
Durée: 1h53min
Réalisateur: Justin Kurzel
Avec: Michael Fassbender, Marion Cotillard, David Thewlis
Distributeur: StudioCanal
Genre: Drame
Nationalité Britannique , français , américain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *