[Avis Film] Le Tout Nouveau Testament de Jaco van Dormael

Mon avis:
Le tout nouveau testament est dans la lignée de l’humour belge, il possède un côté humour noir que j’aime. Je suis tombée sous le charme du ton un tantinet irrévérencieux sur la religion. Et j’avoue que pour une fois j’ai pris un malin plaisir à détester Benoit Poelvoorde (acteur dont je n’arrive pas du tout du tout à accrocher, il me colle des frissons dans le dos… du coup, je m’exprime mal, mais pour une fois, j’ai apprécié de le voir à l’écran)

Synopsis:
Dieu existe. Il habite à Bruxelles. Il est odieux avec sa femme et sa fille. On a beaucoup parlé de son fils, mais très peu de sa fille. Sa fille c’est moi. Je m’appelle Ea et j’ai dix ans. Pour me venger j’ai balancé par SMS les dates de décès de tout le monde…

Le Tout Nouveau Testament - Affiche
Mon gros coup de coeur du film repose sur sa jeune héroïne. J’ai adoré la fille de Dieu qu’interprète Ea: Pili Groyne. Une vraie petite poupée gothique, décalée, très dans le ton du long métrage. Elle joue un très beau pendant avec le jeune comédien Willy Romain Gelin. Ce sont tous les deux les deux soleil du long métrage. Deux pépites en herbes.
Je ne m’attendais pas à cette vision du nouveau Testament. J’ai été surprise. Dieu apparait brut, égoïste, violent, percutant. A la limite du cruel, il aime voir les autres souffrir car il s’ennuie. Je me suis interrogée sur un plan si il n’y avait pas un soupçon de pédophilie quand Ea prend sa douche, le regard, les mots, les échanges glacent le sang. Après, je vois peut-être le mal là où il n’est pas. Je m’interroge encore plusieurs jours après. Peut-être que le Dieu de Jaco van Dormael est le Mal incarné. La version du créateur est déjà bien noir, un peu plus, ça ne m’aurait pas vraiment choquée.
La Déesse jouée par Yolande Moreau a tout d’une femme battue, silencieuse, en retrait, qui ferme les yeux. Le couple détonne. L’un parle et l’autre passe toutes les émotions dans sa gestuelle. Les mots font place à des actes pour la femme. Elle agit. Lui, parle parle parle. Dieu fomente une impressionnante masse de malheurs pour ses créatures.
Depuis, je cherche dans quelles oeuvres j’ai déjà vu une histoire d’amour entre une femme et un orang-outan. (Catherine Deneuve est sublime comme souvent…). Loufoque dans son regard, les nouveaux apôtres de Ea sont totalement à l’opposé de la version de la Bible. Ils sont imparfaits, pas franchement tendre, ni dénué de défauts. Ca fonctionne. Leur groupe attise l’affection. Les 6 héros charment par leur caractère.

Au final:
Décalé, original, délicieusement barré, TNT a de beaux atours avec un fond qui laisse songeur. Les 6 apotres de Ea m’ont plu, ce sont 6 solitudes, 6 blessés de la vie, ils se trouvent et forment une famille étrange, ils se lient, reprennent goût à l’existence. Ea a créé un petit miracle avec de l’espoir et son innocence désarmante. Il y a beaucoup de chose à dire.

Ma note:
8/10

Informations:
Date de sortie: 2 septembre 2015
Durée: 1h50min
Distributeur: Le Pacte
Réalisateur: Jaco van Dormael
Avec: Benoît Poelvoorde, Yolande Moreau, Catherine Deneuve, Pili Groyne, Willy Romain Gelin.
Genre: Fantastique , Comédie
Nationalité Français , belge , luxembourgeois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *