[Avis Film] La Passion d’Augustine de Léa Pool

Synopsis:
Simone Beaulieu, devenue Mère Augustine, dirige un couvent au Québec. Passionnée, résiliente, Mère Augustine consacre son énergie et son talent de musicienne à ses élèves. Lors de son arrivée, elle prend sa nièce, Alice, une jeune pianiste prodige, sous son aile.

L’école est un haut lieu musical qui rafle tous les grands prix de piano de la région. Il y résonne un flot de gammes, d’arpèges, de valses de Chopin et d’Inventions de Bach. Mais lorsque le gouvernement instaure un système d’éducation publique dans les années 60, l’avenir de Mère Augustine et de ses Soeurs est menacé .

La Passion d'Augustine

Mon avis:

La Passion d’Augustine de Léa Pool s’avère être une des belles surprises que vous n’attendiez pas. Elle m’a prise au dépourvue. Complètement. J’ai découvert un long métrage savoureux, mélancolique et drôle. Etonnant mélange, qui fait mouche. Visuellement et musicalement, le charme agit. Mon coeur a succombé.

Au fil des scènes, le passé et le choix de carrière dans les ordres de Mère Augustine se dévoile. Touche par touche, un peu timide, il se mêle en note de fond au présent, il offre une compréhension de son regard, de son obstination et de sa force de caractère. Derrière son école se cache une envie de permettre aux filles de voler de leurs propres ailes, avec ou sans la musique. Même si ici, la musique tient un rôle primordiale dans le récit. Elle devient un être, une héroïne à part entière par son omniprésence ou son absence discrète. A la fois légère et soutenue, forte et intense, vibrante, émouvante, elle accompagne les sentiments des soeurs et des élèves, et même si j’osais, les notes donnent échos aux émotions du spectateur. Intimement lié, Augustine et la musique emportent dans une histoire prenante, magnifiquement mise en image. Léa Pool décrit d’une manière subtile, presque intime, presque proche de la rupture le changement qui s’installe dans l’église. Une scène m’a mise les larmes, triste, intense, profondément fortes, elle dévoile tout l’ampleur de la tache des soeur. Les larmes sont venues. Et en même temps, une sensation de carcan qui se dénoue: la perte du voile traditionnel se montre avec une puissance sidérante, un vrai tourbillon de sentiments.

Sous son passage de l’éducation stricte religieuse à celle publique gratuite se cache un fond moderne, d’émancipation féminine. J’ai souri en voyant Mère Augustine se rebeller, se battre et envoyer dans les dents du Ministère que les sous se trouvent étrangement pour les garçons mais pas pour les filles. La religion se montre d’une manière fine, jamais pesante, jamais envahissante, elle est là, en fond, mais n’oppresse pas.

Alice, jouée par Lysandre Ménard, incarne cette nouvelle génération, cet espoir, cette bouffé de fraîcheur, cet envol vers une nouvelle ère. Parfois dure avec elle, Augustine ne cherche qu’à la pousser dans le bon chemin, à ne pas la voir se briser ni perdre son talent pour le piano avec les ardeurs de la jeunesse. Céline Bonnier est tout simplement exceptionnelle en Mère Augustine, une vraie pépite, elle donne vie littéralement à son personnage.

N’écoutez pas ceux qui vous diront que La Passion d’Augustine ne mérite pas d’être vue, qu’elle se perd dans les bons sentiments, non allez-y, découvrez des femmes magnifiquement portées à l’écran, un récit touchant superbement mis en photographie. Vous aurez l’impression de voyager et d’assister aux scènes sans bouger de votre siège. Votre coeur connaîtra des notes touchantes qui le feront vibrer.

Ma note:
Coup de coeur
9/10

Informations:

FESTIVALS
– Festival du film francophone d’Angoulême, Prix du Public
– Rencontres Cinématographiques de Cannes 2015, Prix du Public
– Festival du Cinéma et de la Musique de Film de la Baule 2015 – Prix Ibis d’Or du Meilleur Scénario et Prix du Public
– Festival du Film de Sarlat, 10-14 Novembre 2015
– Festival du Film Francophone d’Albi, Les Oeillades, 17-22 Novembre 2015

Date de sortie 30 mars 2016
Durée: 1h 43min
De Léa Pool
Avec Céline Bonnier, Lysandre Ménard, Diane Lavallée
Genre Drame
Nationalité Canadien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *