[Avis Film] Célibataire, mode d’emploi de Christian Ditter

J’ai été bluffé par le film. Je m’attendais pas à une si belle surprise. Sous ses allures de comédie se cache une vision du célibat, de la vie amoureuse.

A savoir:
Le long-métrage de Christian Ditter est une adaptation du premier roman de Liz Tuccillo, « How to Be Single ». Cette dernière est d’ailleurs connue pour être la créatrice du programme Related et pour son travail en tant que scénariste sur la série Sex & the City avec Sarah Jessica Parker.

Synopsis:
Il y a toutes sortes de manières de vivre en célibataire. Il y a ceux qui s’y prennent bien, ceux qui s’y prennent mal… Et puis, il y a Alice. Robin. Lucy. Meg. Tom. David… À New York, on ne compte plus les âmes en peine à la recherche du partenaire idéal, que ce soit pour une histoire d’amour, un plan drague… ou un mélange des deux ! Entre les flirts par SMS et les aventures d’une nuit, ces réfractaires au mariage ont tous un point commun : le besoin de redécouvrir le sens du mot célibataire dans un monde où l’amour est en constante mutation. Un vent de libertinage souffle de nouveau sur la ville qui ne dort jamais !

Celibataire mode d emploi - Affiche

Mon avis:

Dakota Johnson a presque réussi à me faire oublier sa prestation dans 50 nuances. Elle apporte une touche d’innocence, de décalage face à la réalité. Sa fragilité se touche du doigt, celle d’une jeune femme qui n’a jamais vraiment connu le sentiment d’être seule, vraiment seule sans attendre rien de l’autre. A l’opposé de sa soeur obstétricienne divinement jouer par Leslie Mann (Meg). Cette dernière a laissé de côté après une déception sentimentale sa vie privée se consacrant à sa carrière. La voici chamboulée par un tête à tête avec un bébé, son désir d’enfant fait surface.  Sa grossesse se profile avec une romance à la clé. C’est l’une des histoires qui m’a le plus touchée. J’ai adoré Ken (Jake Lacy). Il inverse dans un sens les idées préconçues.

Célibataire, mode d’emploi : Photo Jake Lacy, Leslie Mann

A côté de ce duo principal, nous avons Rebel Wilson, Alison Brie.  Rebel Wilson joue Robin, en quête de sexe, d’alcool, d’éclate. La jeune fille délurée apparaît comme le mentor d’Alice pour sortir de sa coquille, s’ouvrir au monde. Alison Brie aborde le thème des réseaux sociaux et sites de rencontres pour tomber sur l’âme soeur. Les déboires de chacune s’étalent sur l’écran. Les quatres femmes offrent un visage différent de la vie de célibataire. Parfois outrancier, très léger, bas de plafond, plus en retrait, timide, limite pudique, les visages s’entrechoquent dans un chassé croisé de parcours amoureux. Sous ses airs de comédie, le film cache un fond plus dramatique, plus sombre, plus brut sur les choix, les routes qui font qu’une personne se retrouve sans une moitié dans sa vie.

Célibataire, mode d’emploi : Photo Dakota Johnson, Rebel Wilson

Le couple est abordé sous bien des facettes, tendres, drôles, étonnantes, originales. Les rencontres sexuelles avec des inconnus sont foison. L’alcool coule à flot. Peut-être trop. Peut-être est-ce un moyen de se perdre, d’oublier et de ne pas se chercher. Seulement, j’ai craqué sur les petites touches clin d’oeil si et là entre Die Hard, L’histoire sans fin, Friends. Les références à la culture pop ont accentué une partie de la séduction. Doucement mais sûrement, les barrières cèdent.

L’ensemble des saynètes proposent de croiser plusieurs personnages attachants, il met devant le deuil, la rupture, l’alchimie, les non-dits, les désirs, les plans culs, les quêtes d’autre chose, la découverte de soi… Les rapports sexuels donnent l’impression d’être un patch pour coeur brisé. Les abus de Robin semblent se profiler comme un remède à son quotidien ou un moyen simplement de profiter de la vie. A voir, les perceptions changeront selon le passif du public. Tout le monde a des problèmes relationnels. Parfois, il faut savoir décompresser. Savoir oublier, savoir se lâcher pour se trouver.

Une jolie critique de la société habillement amené, elle a fait mouche. Je suis ressortie avec un petit sourire. Célibataire, mode d’emploi file au-delà de la comédie romantique déjantée qu’elle paraît être. Elle part dans un fond plus dramatique, plus réaliste, plus brute du statut de célibataire, et de la connaissance de sa propre destinée, teintée de nuances, de variantes et d’humour qui désamorce les situations tendues, font sourire et emporte un soupçon de charme décalé envers chacun de ses protagonistes.

Ma note:
7,5/10

Informations:
Titre vo: How To Be Single
Date de sortie 2 mars 2016
Durée: 1h 50min
Distributeur: Warner Bros. France
De Christian Ditter
CELIBATAIRE, MODE D’EMPLOI réunit au casting Dakota Johnson (CINQUANTE NUANCES DE GREY), Rebel Wilson (THE HIT GIRLS), Damon Wayans JR (COPS – LES FORCES DU DÉSORDRE), Anders Holm (NOS PIRES VOISINS, LE NOUVEAU STAGIAIRE), Alison Brie (GET HARD), Nicholas Braun (LE MONDE DE CHARLIE), Jake Lacy (la série GIRLS), mais aussi Jason Mantzoukas (NOS PIRES VOISINS, la série THE LEAGUE) et Leslie Mann (40 ANS : MODE D’EMPLOI).
Genre: Comédie
Nationalité Américain
Sur les réseaux sociaux: #CelibataireModeDemploi

1 commentaire sur “[Avis Film] Célibataire, mode d’emploi de Christian Ditter

  1. J’ai littéralement adoré ce film ! Je trouve que c’est un vrai film de filles. Il mêle amour, fête, rires … Ce film donne vraiment envie de faire la fête je trouve, de profiter de ses amis … Et je trouve que c’est aussi une belle leçon de vie qui nous rappelle qu’il ne faut pas laisser partir ce qui nous tient à cœur sous prétexte de découvrir autre chose ! Un gros gros coup de cœur pour ce film !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *