[Avis] Film: Alda et Maria de Pocas Pascoal

Synopsis:
Lisbonne, été 1980. Deux sœurs de seize et dix-sept ans arrivent d’Angola pour fuir la guerre. Livrées à elles-mêmes, Alda et Maria vont devoir apprendre à survivre sans argent, dans une banlieue grise et polluée de cette ville étrangère. Avec la complicité d’autres Angolais, les deux adolescentes s’organisent une existence précaire. Cet exil va leur apprendre à choisir leur destin en devenant des femmes fortes et dignes…

Mon avis:
Alda et Maria étonne, marque et surprend. L’histoire de deux jeunes soeurs prend aux tripes. Elle tient le coeur dans sa pellicule. L’injustice sociale, la perte, les premiers émois, l’amour familial, et l’amitié sont dépeints avec force. Pocas Pascoal réussit à poser des personnages attachants, troublants, qui évitent de tomber dans les clichés. Rien n’est épargné à la jeunesse des héroïnes, du haut de leur tendres années, elles doivent affronter seule un pays étrangers, subir l’esclavagisme d’une de leur concitoyenne, le travail clandestin est leur seul solution pour ne pas sombrer encore plus bas. Sous nos yeux, les adolescentes souffrent, vivent, manquent d’argent, squattent un appartement abandonné, se cherchent… Elles grandissent aussi, par la force des choses. Les premiers amours, les premiers rapports, les premiers conflits, la rupture … Les deux soeurs possèdent un caractère, un attrait, des comportements différents. L’attachement qui se forme pour chacune des héroïnes se dévoile avec une tendresse teintée de tristesse.

aldaetmaria_aff_400x533.indd
Le monde les pousse à avancer non sans heurter parfois notre propre confort. Le passage à la vie d’adulte est dur, brute, loin d’être tendre pour Alda et Maria. L’équilibre doux-amer se pose. Un moment, la crainte de tomber dans la prostitution, dans une agression, la violence s’installent retournant encore un peu plus les émotions ressenties. Le ton se pare d’un timber bienveillant, sans illusions, avec une once d’espoir toutefois, sur le destin des héroïnes. Le regard de l’adulte offre un aperçu plus posé, étrangement calme sur le chemin tourmenté des jeunes soeurs. Une jolie surprise au final, avec des actrices captivantes, qui frôlent du doigt le coeur.

Ma note:
7/10

Informations:
Titre Vo: Por Aqui tudo bem
Date de sortie: 14 janvier 2015
Durée: 1h34min
Réalisateur: Pocas Pascoal
Distributeur: JHR Films
Casting: Ciomara Morais, Cheila Lima, Willion Brandão
Genre: Drame
Nationalité: Portugais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *