[Avis] Everything, Everything par Nicola Yoon

☙Synopsis:☙
Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

☙Mon avis:☙
Le résumé d’Everything, Everything me faisait penser à un film que j’ai vu à mon adolescence avec John Travolta, l’enfant bulle. J’avais envie de lire l’histoire de cette héroïne touchée par la même maladie. Et j’ai rencontrée une magnifique surprise. Les éditions Bayard Jeunesse ont sorti à l’occasion du film une superbe édition avec des photographies des acteurs pour prolonger la magie des mots de Nicola Yoon.

Maddy vit en reclus depuis toujours. Elle est en huis clos, enfermée loin du monde extérieur. Pas un seul contact ne lui est autorisé. Peu de personnes peuvent rentrer dans sa bulle, seule sa mère et son infirmière Carla la soignent. Ils se comptent à peine sur les doigt d’une main. Tout son univers tourne autour de son système immunitaire défaillant. Jamais une seule sortie. Jamais un pied dehors. Jamais rien en dehors d’un écran pour lier des amitiés. Son existence est un ensemble de contrôle médical journalier, de prise de température, de sas de décontamination, de stérilisation et de mur blanc. Pas de couleur, pas de nourriture non approuvé, pas d’amis, pas de lycée… Rien d’une vie normale de jeunes de dix-huit ans.

Tout change le jour où un jeune homme emménage à côté de chez elle. Olly emporte toute la fragilité de son quotidien en un seul regard. Derrière son allure lugubre, se cache un héros attachant. Il craque immédiatement pour la jeune fille. Loin de se bloquer pour la maladie rare de sa dulcinée, il décide de passer les limites qui les séparent pour s’approcher d’elle. Doucement, pas à pas, ils échangent via des sms, des mails et des appels.

Madeleine semble avoir une relation fusionnelle avec sa mère. Peu à peu, un drame dans leur passé se dessine. Et des interrogations se posent. Le duo est liée depuis des années, elles sont seules, noyées dans leur complicité quasiment étouffante quand le regard s’attarde plus intensément. Son monde lui suffisait, jusqu’à l’arrivée d’Olly. Le jeune homme fait naître des sentiments inconnus chez notre héroïne: mains moites, coeur qui bat, envie d’en connaître davantage, envie d’être avec lui…

Maddy et Olly ont tous les deux des secrets, ils souffrent de solitudes. J’ai adoré découvrir leurs facettes surprenantes. Leur attirance grandit au fil des chapitres. Ils sont adorables, craquants. Ils poussent à vouloir une fin heureuse. Leur relation se savoure comme un cupcake, une vraie douceur pour l’âme. Leur duo découvre les émois amoureux avec une telle magie dans les mots, les gestes et les regards que le coeur s’emplit d’étoiles.

Olly égaye l’existence de Maddy. Il lui offre un nouveau monde. Il est lumineux sous sa façade plus sombre. Tous les deux se dévoilent, se séduisent, se comprennent. C’est avec un petit papillon dans le ventre que le récit se déploie et montre comment deux jeunes tombent amoureux. Les illustrations, les petites notes et les résumés de lecture accentuent sur l’ambiance étonnante que Nicola Yoon a créée. C’est majestueux, fantastique, prenant. Le drame est tapi dans l’ombre. Il est là, il se trace doucement comme la romance.

L’auteure pose avec talent une explosion d’émotions, de liens, de jeux d’apparences et de mystères. Rien n’est simple. Rien ne se devine. Le style porte jusqu’au bout le lecteur, le retient, le transporte, l’émerveille et le rend tour à tour heureux, intrigué, amoureux, triste, tendre, adorable… jusqu’où iriez-vous par amour? Jusqu’où seriez-vous prêts à aller pour une autre personne?

Au final, Everything, Everything est une pépite. Il renferme une délicieuse, touchante, émouvante, passionnante déclaration à la vie. Il charme par son duo principal Maddy et Olly. Nicola Yoon signe un texte plein de sentiments tout en nuance, en je ne sais quoi de magique, de tendre, de doux, la romance captive jusqu’à la dernière note.

Le 21 juin, filez voir l’adaptation et procurez vous le roman.

 

☙  ☙

☙Ma note:☙
🌟9+/10🌟
Coup de foudre

Smile GIF - Find & Share on GIPHY

☙Informations:☙
370 pages
Editeur : Bayard Jeunesse
Date de parution: 7 juin 2017
Collection : Littérature 12 ans et +

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *