[Avis en Séries] Pretty Little Liars Saison 1 (1ere partie)

Pretty Little Liars m’a tapé dans l’oeil. J’ai été subjuguée par ses 4 lycéennes au caractère diamétralement opposé. Leur seul point commun est A- Alison disparue 1 an auparavant. La mystérieuse A est-elle vraiment Alison? Car elle est reconnu morte rapidement. Enfin après la découverte de son corps. Rosewood est une petite ville, tout se sait, tout se dévoile, tout se joue sur l’apparence et ce que pense autrui.

Tout le monde croient A morte, seulement les 4 héroïnes reçoivent des sms intrigants, montrant que leur faits et gestes sont espionnés. Quel cruel secret A a peur de voir dévoilé? Quel est cet atroce acte qui l’a transformé en être dur? L’énigme la plus insoluble aux premiers abords n’est pas Hannah, Emily, Spencer ou Aria (j’adore ce prénom soit dit en passant, un de mes comics préféré s’intitule ainsi. Les dessins de Jay Anacleto sont à tomber). Le vrai fond est Alison, qui est-elle vraiment?

Sous des airs de séries pour adolescentes, Pretty Little Liars a tout pour séduire le public adulte. Léger et profond à la fois, un savoureux mélange rappelant avec nostalgie les Melrose Place ou Beverly Hills avec un mixte Dawson ou 21 Jump Streeet de notre jeunesse. Quoi, j’avoue sans honte que je regardais ces séries pas vous? C’est un petit plaisir coupable. J’ai savouré le mélange moderne Gossip Girl, Twin Peaks et vieilles séries. Les ingrédients clés du suspense:

1 lycée d’une petite ville américaine
+4 amies apparemment sans histoire
+1 disparition inexpliquée
+1 corbeau qui connait leurs secrets les plus enfouis.

Présentations des héroïnes et protagonistes secondaires:
Les personnages principaux: J’aurai du mal à choisir une lycéenne en particulier, elles ont toutes leur charme, leurs coin mystérieux, leur peur et un caractère intéressant.
Troian Bellisario (Rôle: Spencer Hastings) succombe une nouvelle fois aux bras du petit ami de sa soeur. La jeune fille de bonne famille par excellence, elle doit arriver à la pôle position par tous les moyens.
Ashley Benson (Rôle : Hanna Marin) cache sa crainte d’être rejeté pour son passé d’obèse sous des apparences de cheer leader
Shay Mitchell (Rôle : Emily Fields) a le coeur qui balance, elle a du mal à trouver sa place et à affirmer sa sexualité dans une petite communauté.
Lucy Kate Hale (Rôle : Aria Montgomery) a une liaison avec son nouveau professeur d’anglais. Elle revient après un an à l’étranger en famille. Les secrets sont nombreux sont son toit.

Les personnages secondaires récurrents:
Maya la nouvelle voisine qui s’installe chez Alison. Elle va retourner Emily.
Toby cache un terrible secret, tout l’accable mais le mérite-t-il vraiment? Emily ira-t-elle au delà des apparences pour découvrir la vérité?
Mr Fitz le professeur d’anglais, séduisant à souhait, le rêve éveillé de toutes les lycéennes.
Mona, l’ancienne « geek » passe partout qui est passée de l’ignorance au devant de la scène, a-t-elle des secrets?
Chad Lowe, Holly Marie Combs et Laura Leightonapparaissent en parents des lycéennes perdues.

A noter: Je n’ai pas lu les romans dont la série s’inspire. Comme Vampire Diaries, Pretty Little Liars est à la base une fiction papier. Sara Shepard en a écrit 8 tomes sortis entre 2006 et 2010. En France, les curieux pourront les trouver sous le titre les Menteuses.

Mon Avis: Les 4 personnalités bien sous tout rapport, du moins en apparence, montrent qu’en creusant un peu le vernis du visage que l’on a dans la société, les cadavres du placard s’échappent. 4 jeunes filles attachantes, un peu mélo, avec de la minauderie- l’adolescence joue son rôle j’ai envie de dire- les dédales des groupes de copines, le passage à la vie adulte en passan par le rite obligatoire de la puberté avec son lot d’âneries. L’intrigue lie les 4 destins d’une manière distrayante, captivante, la séduction opère du début à la fin. Les épisodes s’enchainent en apportant

Tout le monde a son jardin secret. Résisterait-il à l’incursion d’une autre personne? Trop de secrets peut vous tuer. Pretty Little Liars a tout de la petit série qui deviendra grande. Du générique signé The Pierces à ses personnages attachants, à son intrigue, à ses interrogations. Un univers d’adolescent, certes, néanmoins le fond de l’histoire est emplit de suspense, de mystères. Les actrices excellent, elles sont mi peste mi ange. Un peu comme toutes les jeunes filles de 16 ans non? Puis nom d’une noisette, l’attention et la curiosité est attisée, qui est A??? La saison se referme sur un cliffhanger avec l’une des 4 lycéennes au milieu et de nouvelles questions.

Qui reprend ses informations? Qui joue avec les 4 lycéennes? Mona? Le père d’Aria? Toby? Le frère d’Alison Noel? Maya la nouvelle arrivée? Ian l’ex de retour? Ou un personnage comme l’ami geek d’Hannah? ou Hannah elle même? Tout reste en suspend à la fin de la saison 1. Une seule hâte, découvrir la 2e partie en espérant que Pretty Little Liars continue sur sa lancée. Je lui souhaite de poursuivre son succès.

I’m still here, bitches. And I know everything. A

Note: 9/10

Série en production – 1 saison, 10 épisodes
Première diffusion aux U.S.A. le 08 juin 2010
Créée par I. Marlene King en 2010
Avec : Ashley Benson, Shay Mitchell, Lucy Kate Hale,
Titre original : Pretty Little Liars

Série américain. Genre : Drame. Format : 42mn

Actuellement diffusé sur Orange cinéhappy

Synopsis : Quatre adolescentes reçoivent de mystérieux messages d’une ancienne amie qui a disparu un an plus tôt…

5 commentaires sur “[Avis en Séries] Pretty Little Liars Saison 1 (1ere partie)

  1. J’ai commencé à regarder la série, au début j’aimais bien mais cela tourne un peu en rond et l’intrigue n’avance pas vraiment, je suis déçue…
    Par contre, ce que j’aime le générique !

    1. Je trouve pas que la série tourne en boucle. Au contraire, un soupçon d’énigme à chaque fois. J’étais bien concentrée dans les épisodes. J’ai enchainé les 10 en 3/4 soirées :) j’avais hâte de retrouver les personnages. Et étrangement, je pense que je vais me planter littéralement sur le mystérieux A.
      L’intrigue n’avance pas? Chaque personnage a droit à son moment. 4 lycéennes, 4 secrets, 4 niveaux. Le fond de la disparition d’Alison et la vie 1 an après, les 2 ensembles, c’est pas évident de poser le tout. J’attends de voir si la suite ne s’essouffle pas.

  2. Ce n’est que mon humble avis, j’en attendais plus je crois ! La série est sympa je continue à a regarder mais je ne suis pas « accrochée » comme j’ai pu l’être dans d’autres séries, et c’est en ce sens que je suis déçue.
    De mon côté j’ai une petite idée sur « A », pas sûre à 100% mais un bon 60% on va dire ! Le futur nous le dira ;)

  3. c’est qui pour vous A ? pour moi alisson car a mon avis elle n’est pas morte puisque que hanna aria emily et spencer non pas vu sont corp…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *