[Avis en série] The Client List saison 1

Synopsis:

Riley Parks est une ancienne reine de beauté, mère de deux enfants. Lorsque son mari la quitte, elle doit se battre pour subvenir aux besoins de sa famille, et accepte un petit job dans un salon de massage pour arrondir ses fins de mois. Mais elle découvre vite que les services proposés par le salon ne sont pas seulement des massages…

The client list saison 1

Avis:

Le résumé est tentateur comme la couverture du coffret DVD. Au fil des épisodes, The client List offre une série qui reste dans le soft. Le métier de Riley est pointé du doigt sans jamais le détailler, ou dévoiler les actes de l’héroïne. Masseuse, oui, mais prostituée? Non, jamais vous n’entendrez le terme, ni le verrez évoquer. Le ton est sexy en diable avec toutes les masseuses. Certaines ont davantage de personnalités que d’autres, elles attirent le regard pas par leurs atouts physiques mais par la dynamique et les échanges qui ponctuent la salle de pause.
Si vous cherchez une ambiance proche du Journal d’un call girl, passez votre chemin, le ton n’est pas aussi sulfureux ou coquin. Il se devine plus. Tout s’axe dans la suggestion. La série offre la possibilité d’observer un casting qui attirent le regard: Jennifer Love Hewitt (Ghost Whisperer ), Loretta Devine (Grey’s Anatomy), Colin Egglesfield (Rizzoli & Isles), Rebecca Field (American Pie 4) et Cybill Shepherd (Clair de Lune).

Le « combat » de Riley se déguste avec douceur. Elle semble perdue, frêle, tendre, l’héroïne donne envie de la protéger. Les flash-backs dans le passé perdent un peu de leur saveur. Je souris quand je lis que The client List s’adresse à la ménagère. Jennifer Love Hewitt se promène les 3/4 du temps d’un épisode en nuisette sexy, ma priorité n’était pas de voir ses attributs ou sa gorge. Et niveau crédibilité, je me suis interrogée sur les tablettes en chocolat que Riley massait à longueur de journée. A croire que tous les clients sont des tops modèles. Dans la vraie vie, les hommes sont pas tous des athlètes, sauf si j’ai pris la mauvaise porte.

The Client List divertit, détend et permet de s’évader sans se prendre la tête. Le format court de 10 épisodes laisse la possibilité de vite la visionner. Attention, il n’y a que deux saisons. Je vous conseillerai de voir le téléfilm dont s’inspire la série: La double vie de Samantha. La fin frustre. Si si, je vous assure.

ps: Colin Egglesfield est nettement plus attractif que le mari en titre. La relation des deux personnages est ambigüe au possible. Même dans les souvenirs, entre la tension amoureuse et l’amitié, le coeur balance.

Note:

7/10

Informations:

Saison 1: 10 épisodes.
Le coffret DVD contient des bonus comme des scènes coupées et un bétisier du tournage. Ils pourront séduire les fans de The Client List.

Langues disponibles: Français, Anglais, Espagnol et Italien.
A noter plus de 10 langues sont possibles pour les sous-titres.

Editeur: Sony Pictures Home Entertainement France.
Sortie: 28 Mai 2014 => DVD, Digital Ultraviolet et VOD.

Genre: Drame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *