[Avis] Dive Bar, tome 1, Dirty de Kylie Scott

★Synopsis:★

Série Dive bar, volume 1.

Après la séparation de son groupe de rock, Vaughan ne sait plus où il en est. Mais la dernière chose à laquelle il s’attendait, c’est de trouver une mariée en pleurs dans sa baignoire : Lydia vient de découvrir que son futur mari la trompe avec son meilleur ami. Heureusement, l’équipe du Dive Bar est là pour les soutenir. Entre deux soirées déjantées, Lydia et Vaughan apprennent à se connaître. Car, après tout, gérer leurs crises personnelles ensemble n’est peut-être pas une mauvaise idée…

dive-bar-tome-1-dirty-Kylie Scott
★Mon avis:★
Lydia voit son mariage partir à l’eau quand elle découvre via une vidéo envoyé par un mystérieux « bienfaiteur » les ébats de son futur mari avec un homme. Non seulement elle est cocue mais son conjoint s’avère homosexuel. Son fiancé s’envoie en l’air avec son meilleur ami. Ni une ni deux, la situation compromettante met fin à tous ses rêves d’épouser son cher et tendre. Pour éviter de somber, la mariée fuit la cérémonie. Et là, les aventures commencent. J’ai adoré du début à la fin. L’héroïne qui part avec sa robe, escalade des barrières, saute maladroitement, cambriole une maison, s’installe lamentablement sa tenue en lambeau, pleine des bleus, de griffures dans la baignoire d’une foyer inconnu, j’ai trouvé la situation étonnante. La rencontre entre les deux héros détonne. Lydia se retrouve face à Vaughan nu comme un ver. Séduisant, roux (rhhaaaa pour une fois qu’un personnage l’est, laissez-moi savourer ce moment), sexy, tatoué, totalement halluciné de voir une mariée dans sa salle de bain. Les deux sont surpris. Les deux voient leur vie chamboulée par l’autre dès le premier regard. Je n’ai pu m’empêcher de sourire.

Les présentations sont peu communes. Ce n’est pas tous les jours qu’un refuge se réalise sous les traits d’un homme à croquer, un démon sensuel, un peu flippant. Patient, Vaughan écoute les déboires de Lydia. Au lieu de la jeter dehors, il lui tend la main et décide de l’aider. Peu à peu, en quelques jours, un lien se tisse doucement entre les deux protagonistes. Lydia a tout perdu, emploi, argent, appartement et amour. Au fond du désespoir, elle apparaît néanmoins avec une naîveté touchante, un peu maladroite, un peu rafraîchissante, toute en rondeur (rhaaa quel bonheur d’avoir sous les yeux une femme à la silhouette sablier, avec des fesses et de la poitrine, une qui ne rentre pas dans du 38… une femme pulpeuse aux attraits qui s’ignore).

Les deux héros s’apportent une porte de sortie, une complicité, une relation qu’ils n’espéraient pas trouver. Ils s’ouvrent l’un à l’autre. Leur alchimie emporte tout. Les tensions sexuelles grimpent crescendo. L’un comme l’autre ont des soucis. Ils les effaceront le temps d’une aventure. Du moins, le pensent-ils. Se laisser aller, se laisser porter, se laisser guider par ses sensations, par ses baisers, par ses ébats torrides… Lydia remonte la pente en aidant Vaughan et sa soeur au Dive Bar. Au lieu de rester déprimé, elle conserve un bagout, une répartie, une envie d’aller de l’avant et de se relever qui pousse à l’apprécier un peu plus à chacune de ses apparitions. Là-bas nous faisons la connaissance de Nell, Joe le Viking (rhhhaaa il m’intrigue fortement celui-ci) et d’autres…

Vaughan se remet difficilement de la séparation de son groupe. Il doit faire face à des problèmes d’argent. Résigné peu à peu à vendre la maison de ses parents, son passé se dévoile, cette peur de perdre ceux qu’ils aiment. La perte brutale de sa famille l’a rendu méfiant. Son enfance a été brisé par un drame. Il n’a pas le coeur à vivre seul dans cette maison et l’irruption loufoque de Lydia le sauve de la solitude. La lumière viendra de cette pétillante et surprenante jeune femme un peu perdue. Le jeune homme m’a déconcertée, étonnée, captivée. Je n’imaginais pas à son caractère.

Impossible d’arrêter ma lecture, j’ai été prise dans l’histoire. J’ai vraiment adoré ce premier tome. Grâce à un petit assemblage de plusieurs petits choses, j’ai succombé. Je ne pensais pas tomber sous le charme à ce point. Le plaisir de revoir Mal. Le plaisir de profiter du style de Kylie Scott. Le plaisir de rencontrer deux délicieux héros: Lydia et Vaughan. Le tout a formé un récit qui pose des bases intéressantes tout en ouvrant de nouvelles pistes. Les étincelles de la saga dont Dive Bar est le spin-off, Stage Dive s’avère moins musicale. Pourtant le charme agit. Entre les protagonistes, qui pose de bonnes bases pour cette série spin-off des Stage Dive. Les nouveaux personnages sont prometteurs. Ils possèdent un potentiel séduction assez prononcés, pas toujours bien amenés ou développés. Malgré tout, les révélations, les petits indices saisissent assez la curiosité et l’attention pour donner envie d’en lire davantage.

Au final, Dirty est une jolie surprise. La romance de Lydia et Vaughan sans avoir tout un panel d’originalité, de rebondissements cachent des bagarres, des tatouages, des moments chauds, des héros attachants, des étincelles. La trame se déroule rapidement. Kylie Scott signe un récit très plaisant à découvrir, parfait pour une soirée de détente.

★Ma note:★
★ 9/10 ★

★Informations:★
Série Dive Bar (3 livres)
Auteure: Kylie Scott
Traduit de l’anglais par Eva Roques
280 pages
Editions Emoi
Collection : &moi
Date de parution: 8 juin 2016
Thèmes: New adult, Spin-off, Romance Contemporaine, Mariée en fuite, Tatouage

★Biographie de l’auteur★
Kylie Scott a écrit plusieurs séries de livres devenus des best-sellers du New York Times et USA Today. Fan de romans érotiques et de films de série B, elle vit dans le Queensland, en Australie, avec son mari et leurs deux enfants.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *