[Avis] Copains pour toujours- Grown Ups

Vous cherchez un film à voir en famille? Le dernier long métrage de Dennis Dugan (La revanche des Losers) est pour vous: Copains pour toujours Grown Ups. Une comédie américaine avec son lot de clins d’oeils à sa culture et à ses valeurs.

J’avais envie de me changer les idées. J’ai pas eu ma dose de rigolade. Je m’attendais à mieux. Remarquez, vous me direz vu les têtes d’affiches à quoi je m’attendais? A passer un moment un peu sympathique, loin des soucis quotidiens. Le scénario avait des idées. Le casting me donnait le sourire. J’apprécie Adam Sandler, il a une je ne sais quoi que me donne la patate même dans des rôles débiles. Kevin James, Chris Rock, Salma Hayek, David Spade, Maria Bello, Rob Schneider… une belle brochette d’amis qui se retrouvent après le décès du coach sportif.

L’amitié au fil des années se modifie. Les personnes changent. Au fil de l’aventure, chaque héros découvre une partie de son histoire. Chacun a ses secrets, ses faiblesses et ses humeurs. L’originalité n’est pas de mise dans ce film. Si peut-être dans le personnage de Chris Rock père au foyer et encore en cherchant bien, il doit exister dans d’autres comédies américaines. Il a une bonne humeur à son actif, le problème est que l’ensemble est bancal. La bande son ne marque pas les esprits. Le rythme du film m’a parfois laissé sceptique et je me suis ennuyée. Devant une comédie c’est triste.

Enfant, on a tous eu des amis, en grandissant, les destins nous séparent souvent. Les retrouvailles s’offrent un casting hétéroclites: Adam Sandler a des situations cocasses. Kevin James (Hitch) n’est pas le plus attachant. Chris Rock est mis à l’écart, son personnage manque de profondeur. Rob Schneider prête à sourire pas forcément pour les bonnes raisons. Spadle en vieux Don Juan apporte une touche décalé. Les scènes entre amis manquent de peps. L’humour se force par moments, j’ai souri un peu forcé. Les actrices (Salma Hayek, Maria Bello, Madison Riley, Maya Rudolph… )sont moins mises sur le devant de la scène car c’est les garçons qui reviennent sur leur enfance et leur équipe sportive. Dommage.

A trop vouloir dynamiser le film avec de l’action, des blagues à gogo, des stéréotypes américains purs, Dennis Dugan n’a pas réussi à offrir la comédie familial ou de potes de l’année. Dommage, le sujet aurait pu être plus plaisant. Si vous voulez sourire, opter pour un autre film, là vous n’aurez pas la dose maximale.


Copains Pour Toujours – Featurette
envoyé par waytoblue. – Regardez plus de films, séries et bandes annonces.

Note: 3/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *