[Avis] Chroniques de Dragons de Ter, la Horde de Chris D’Lacey

★Synopsis:★

« Les ordres étaient clairs : interdiction de défier les écailleux, même de loin. Il suffisait de les observer avec un peu trop d’insistance pour qu’ils se mettent à cracher du feu. Nul n’avait le droit de s’approcher de leur territoire. »

Ren connaît la loi. Il connaît aussi la haine de sa tribu envers la Horde des dragons. Mais le goût de l’aventure palpite dans ses veines, et il est trop fasciné par ces majestueuses créatures pour obéir.

Quelle sensation éprouve-t-on lorsqu’on passe la main sur un dos couvert d’écailles ? Ou lorsqu’on chevauche une bête ailée ? Abandonnant toute prudence, Ren part chercher des réponses…

Ren ne peut pas retourner dans son village, pas avec Gariffred. D’autant que sa mère, qui le croit mort, a décidé d’éliminer les dragons jusqu’au dernier. Heureusement, sa route va croiser celle de Gabrial, un dragon bleu tenu pour responsable de la mort de Grystina, et qui deviendra pour Ren et Gariffred le plus improbable des alliés.

Chroniques des dragons de Ter - Livre I - La Horde

★Mon avis:★

Lancez le mot DRAGON à la maison. Vous aurez immédiatement deux têtes levées. Deux esprits tournés vers vous. Deux miniatures. (Je me compte pas dedans mais je pourrais). Alors, un récit offrant la part belle à une horde de Dragons comment voulez-vous passer à côté? Ces créatures majestueuses sont une des plus belles créations dans les lectures. (ou dans les séries et films si vous voulez mon avis… un dragon devrait être plus présent…). Donc, sur mes Moopys les Dragons c’est un peu comme l’effet vampires ou loup-garous sur moi, ça attise leur curiosité. Ni une ni deux, nous avons plongé dans la Horde.

La trame se divise en plusieurs parties. Deux visions, deux mondes, Gabrial le dragon et Ren le petit garçon. Deux êtres qui entraînent dans leur sillage. Deux coeurs qui battent et transmettent des émotions à travers les pages. Comment vous dire que j’ai fondu pour Gabrial? Il doit réussir à prouver à sa Reine sur le point de mettre au monde sa descendance qu’il sera un bon père et un bon Roi. Seulement, la place est convoitée. Le sort se lie contre lui, repoussé par ses pairs, il est mis au ban, pour prouver son innocence des actes dont on l’accuse, le héros ailé devra démontrer qui est le vrai coupable. Le quotidien des dragons est totalement immersif, l’impression de pouvoir tendre le bras et toucher leur monde persiste longtemps à travers la rétine.

Face aux Dragons, ces créatures mythiques, nous avons les hommes. La plupart craignent, voir détestent ces êtres aux écailles somptueuses. Sauf Ren un jeune garçon téméraire, adorant ces derniers, il les nomme Ecailleux. Son rêve le plus cher est de les approcher, de les comprendre, de les toucher et de les connaître davantage. Le hic, son souhait ne sera pas sans danger.

La rencontre tant attendue bouleverse toute. Les deux univers possèdent leur pièges, leurs secrets, leurs chemins tortueux et les trahisons guettent dans l’ombre. Chaque pas est compté. Chaque geste interprété d’une manière ou d’une autre. Chaque parti a ses raisons de rester sur ses gardes. L’auteur le décrit à la perfection. Les Dragons prennent une ampleur qui emporte tout. Puissant, intelligent, Gabrial en est un exemple. Les mots offrent un ensemble complet des actions, des personnages. Tout est très bien amenés. Les précisions laissent entrevoir des détails infinis, presque palpables.

Le gros atout du roman repose sur l’idée d’être dans la tête des dragons. La Horde permet de se rapprocher complètement de leur monde. Les émotions face aux cruautés des hommes remuent le coeur. L’attachement se réalise nettement plus Gabrial et les siens. Ren semble être le seul bon point du côté des êtres humains. La survie de l’espèce au détriment des Ecailleux retourne l’estomac. Les actes commis révulsent et secouent.

Au final, un premier tome prenant, qui séduira les plus jeunes dès 10 ans, si ils ont un bon rythme de lecture, ils risquent même de fondre totalement un après-midi d’été à côté des Dragons. Fascinant, prometteur pour la suite, l’auteur Chris D’Lacey parvient à maintenir l’attention tout le long sans jamais la faire retombée. Les émotions sont au rendez-vous. Vivement la suite pour voir ce qu’il advient de chacun.

★ Merci aux éditions Hachette pour ce SP ★

★Ma note:★
★ 8/10 ★

★Informations:★
288 pages
Editions Hachette Romans
Collection : Aventure
Date de parution: 27 avril 2016

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *