[Avis] Casablancas, l’homme qui aimait les femmes de Hubert Woroniecki

★Synopsis:★

En créant l’agence Elite dans les années 70, John Casablancas invente le concept de « super Top model ». Si des noms comme Naomi, Cindy, Linda, Iman, Gisèle ou Kate font aujourd’hui partie de la culture populaire, c’est en grande partie grâce à lui. Il a vécu la vie dont beaucoup rêvent, entouré de glamour et de beauté. Il raconte ici son histoire.

★Mon avis:★
John Casablancas a crée l’agence Elite. Le film documentaire se penche sur cet homme qui a marqué son époque. De sa naissance en décembre 1942 dans l’Etat de New York à sa mort en juillet 2013 à Rio de Janeiro. L’itinéraire de celui qui a mis sur le devant de la scène des grands noms comme Naomi Campbell, Linda Evangelista ou Cindy Crawford se dévoile face à la caméra. Les images laissent entrevoir un personnage fort, amoureux des femmes, amoureux de la bonne chair, il a profité de la chandelle autant qu’il pouvait. Argent, alcool, drogues, mannequins, sa vie a été marquée par de nombreuses attentions.

Hubert Woroniecki présente aux spectateurs un témoignage captivant. Le glamour, le strass et la beauté du monde du mannequinat des années 90 apparaîssent comme un enchevêtrement de quêtes de la perfection. L’homme dépeint est montré à travers un ensemble de photographies, de témoignages, de rush intéressants. J’ai été étonnée de suivre John Casablancas contant sa propre existence. J’ai suivi son parcours avec attention. Ses privilèges, ses choix, son chemin tout s’installe pour captiver. Echecs, défis et réussites se mêlent. Le ton réussit à être assez pertinent pour attirer aussi bien les néophytes (dont je fais partie) que les fans. L’aventure d’Elite prend vie sous les yeux du spectateur avec un talent non dénoué d’un attachement pour son personnage principal. L’homme s’offre sans fard, parfois énervant, émouvant, amusant, complètement encré dans son temps, il est un témoin de son époque.

Hubert Woroniecki réalise un documentaire très intéressant. Efficace, sans parti pris, il laisse entrevoir une facette d’une période qui a marqué ses pairs. La trame s’appuie sur les photos, les documents, la voix de John, et les trous se complètent avec des animations. Le visage des années 90 se place sur la pellicule. Un homme imparfait, avec ses qualités et ses défauts est mis en scène, son portrait est brute, sans fard et il accroche la rétine avec brio.

Casablancas, l’homme qui aimait les femmes
★ Merci à UFO Distribution pour la découverte ★

★Ma note:★
★ 9/10 ★
★Informations:★
Titre original Casablancas The Man Who Loved Women
Distributeur UFO Distribution
Date de sortie 29 juin 2016
Durée: 1h 29min
De Hubert Woroniecki
Avec Cindy Crawford, Linda Evangelista, Naomi Campbell
Genre Documentaire
Nationalité Français

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *