[Avis] Big Boy par Helena Hunting

★Synopsis:★

Arrogant, prétentieux, exaspérant, trop sûr de lui… mais terriblement beau, sexy, et attirant. Randy, joueur star de hockey, fait des ravages. Toutes les filles se jettent à ses pieds. Toutes sauf une : Lily qui ne veut pas se comporter comme n’importe quelle groupie hystérique.
Elle est pourtant profondément attirée par Randy. Et après sept ans d’une relation compliquée qui vient de se terminer, elle est prête à se laisser aller pour « un coup d’un soir ». Après tout, cela n’engage à rien… Qu’est-ce qui pourrait bien déraper ?
Le problème, c’est que le sexe occasionnel ne suffit plus quand les émotions et les vrais sentiments viennent tout bouleverser…
Sensuelle, palpitante, intense : une love story passionnante.

★Mon avis:★
Helena Hunting a une fois plus marquer des points. Ses hockeyeurs sont sexy en diable, magnifiques, séduisants, torrides, charmants aussi bien physiquement qu’intellectuellement (si si je vous assure). Big Boy est le troisième opus de la série Hard Boy. Je ne pensais pas succomber autant. J’ai découvert une romance qui m’a conquise. Lily et Randy ont réussi à me surprendre dès leur première rencontre. Et quelle rencontre!!! Impossible de l’oublier. Les étincelles fusent immédiatement, pour le meilleur et pour le pire.

D’un côté nous avons Lily, toute en retenue, timide, plus dans l’ombre que les autres jeunes filles croisées par avant dans Hard Boy. A presque 22 ans, elle sort de sept ans de relations avec un ex indélicat, stupide, tête à claque. (Si j’insiste un navet sur pied, un être détestable… je ne comprends pas comment l’héroïne a pu le supporter pendant si longtemps). Patineuse, elle a eu son rêve de jeux olympiques brisé faute d’argent les moyens pour s’entraîner. Tout le monde est fou d’elle. Elle est juste adorable, irrésistible, mais l’ignore. Son ancienne relation a saboté pas mal son estime de soi… Randy va lui offrir ce que jamais personne ne lui avait accordé, une vraie image d’elle, somptueuse.

De l’autre, Randy, hockeyeur professionnel, tatoué, barbu, cheveux longs attachés en chignon, souvent accompagné de ses coéquipiers tous plus craquants les uns que les autres. Il est le meilleur ami de « Buck » Miller. Du coup, il gravite assez souvent autour de Alex, Violet, Sunny et lui. Ah ce héros. Soupirs. Il s’avère drôle, passionné, torride, sexy à mort, séducteur, le jeune homme cache un secret. Sous ses apparences de séducteurs, de grande gueule, un passé personnel assez étonnant, très bien traité se dévoile. J’ai été émue, touchée par l’histoire de Randy. Helena Hunting ne l’annonce pas en brut de brut, elle sème des indices, titille la curiosité, laisse chercher son lectorat.

Par un petit coup de pouce du destin, poussée dans ses retranchements, Lily embrasse Randy. L’alchimie flambe dès le début. Randy Ballistic, alias Balls (comment j’ai pu rigolé avec ce surnom) propose de devenir des sexfriends. Le tout s’arrêtera si l’un d’eux commence à avoir des sentiments. Le hic, c’est que parfois, ressentir quelque chose n’est pas toujours simple à réaliser.

Big Boy m’a davantage séduite que Perfect Boy, j’ai été surprise, très agréablement. J’ai adoré Randy. J’ai adoré Lily. Tous les deux ont su se lâcher doucement mais sûrement au contact de l’autre. Ils semblent se libérer de leur carcan dans les bras de l’autre. Ils sont attachants chacun à leur manière. Ils ont des échanges savoureux. ET que dire de l’intervention des protagonistes secondaires? Entre Violet qui a des réparties à mourir de rire, une manière crue, directe d’annoncer clairement un chat un chat, de détendre l’atmosphère, d’envisager les relations d’une façon assez particulière, de réussir à vous faire sourire d’un rien, parfois stupidement et les aspects protecteurs de Miller ou Alex, Lance (qui m’intrigue beaucoup…) la romance prend une tournure géniale, un peu folle, un peu détonnant. Lily sort des sentiers battus, loin d’être un bimbo, elle a son charme plus discret, plus en retenu. Sa chrysalide se brise face à Randy. Il la pousse à libérer sa sensualité, son côté hot et sublime. L’évolution de leur relation s’avère un vrai bonheur à suivre.

L’auteure possède un style fluide, addictif, teinté d’humour, de belles descriptions torrides, des répliques à mourir de rire,, bourrées de sensualité se posent sous les yeux du lecteur. Les drames passés ont entaché les ailes de chacun mais Hunting réussit à les aborder avec délicatesse, un amour infini pour ses personnages qui marque le coeur. Sous un couvert de se libérer, de se détendre dans des ébats, les deux héros se voilent la face. L’amitié se profile doucement en amour. .

Big Boy est un coup de coeur. J’ai littéralement adoré.Le sexe évolue sans que le couple Lily et Randy s’en aperçoivent vraiment. Helena Hunting manie à la perfection l’humour, l’action, le sport (sur la glace et au lit) avec la romance. Idéal pour se détendre avec des personnages craquants à souhaits.

★ Merci à City Editions pour ce SP ★

pucked-tome-3-hard-boy-big-boy-helena-hunting
★Ma note:★
★ 9+/10 ★

★Informations:★
Auteure: Helena Hunting
Editions: City Edition
Collection Eden
Date de parution: 24 août 2016
★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *