[Avis] Baby Driver par Edgar Wright

Baby Driver où comment sortir mitigé d’une projection.

☙Synopsis:☙
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Chauffeur pour des braqueurs de banque, Baby a un truc pour être le meilleur dans sa partie : il roule au rythme de sa propre playlist. Lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves, Baby cherche à mettre fin à ses activités criminelles pour revenir dans le droit chemin. Mais il est forcé de travailler pour un grand patron du crime et le braquage tourne mal… Désormais, sa liberté, son avenir avec la fille qu’il aime et sa vie sont en jeu.

☙Mon avis:☙
Bon, j’ai le droit deux secondes de me poser sur le prénom du héros? Baby. Pardon, moi ce nom me fait penser à Dirty Dancing. Ici, on est loin de la romance et de la danse. Baby est un garçon timide, addict aux Ipods et possède un don particulier pour conduire les voitures. Pas n’importe lesquelles, celles qui servent à commettre des délits, des braquages. Quand vous avez le talent de fuir sans être pris, vous devenez vite une perle rare dans le milieu. Impossible de rester invisible. Seulement, tous les criminels ne sont pas à mettre dans le même bateau. Certains sont pires que d’autres. Et la mauvaise route s’ouvre à notre héros.

Edward Wright pose son récit sur son héros. Baby voit sa vie transformée par ses actions. Il tombe amoureux de Deborah d’une serveuse. Sa rencontre sera comme un électro choc. Le jeune homme souhaitera changer de destin. Le hic, toutes les cordes ne se coupent pas facilement. Les braquages ne peuvent pas s’arrêter dans un claquement de doigt. L’histoire prend son temps pour se poser. Le chauffeur surdoué se dévoile sous les yeux du spectateur par le biais de dialogue, de scène d’action, de son addiction pour la musique… Il se mure dans son univers dans un sens, jusqu’à l’étincelle qui change tout.

Pourquoi je suis mitigée? J’ai ce sentiment étrange d’avoir apprécié une partie de la trame, les films de braquage, j’en suis friande mais là il se développe d’une étrange façon. Peut-être parce que j’attendais la flamme, ce petit truc en plus, que je n’ai pas trouvé que les personnages sortent de leur rôle. Le ton s’avère décalé, original, prenant. Néanmoins, je n’ai pas accroché totalement. Tous les protagonistes ne sont pas sur le même plan. Certains sont intrigants, très bien écrits, d’autres manquent de nuances, de profondeur et m’ont laissé sur le bas de la route. Et j’avoue que malgré les scènes d’action, les improbabilités, les teintes de l’enjeu, le peps n’est pas au rendez-vous. Pas totalement. Le rythme est inégal. Presque décousu pour moi.

Le mélange des genres attire le regard, entre polar, gore, thriller, action, romance. Les pas de danses glissent sur la pellicule parfois dans un ballet magnifiquement accordés. Parfois non. La musique est le gros atout charme du film à mes yeux (ou oreilles). Le vrai régal repose sur les notes de la bande-annonce. Chaque morceau s’avère un petit bonheur en barre. Chaque partition appuie sur l’humeur des images à la perfection.

Le casting m’a surprise. Ansel Egort en Baby est impeccable. Kevin Spacey (Doc)en commanditaire semble trop dans l’ombre, le poil de cynisme a pourtant du potentiel sur la pellicule. Lily James interprète Debora, sensible, douce, décalée, comme si elle venait d’une autre bulle, d’une autre époque, le regard est attirée par sa lumière et son opposition au caractère du héros. Le petit pincement vient surtout du duo dangereux joué par Eiza Gonzalez (Darling) et Jon Hamm (Buddy), une certaine retenue, classe et élégante retient les promesses et les survolent. Jamie Foxx en méchant fier de l’être est éclatant.

Au final, Baby Driver a de belles routes dans son sillage. Des notes de musiques exceptionnelles l’accompagnent. Sous un ton décalé, original, barré, habile se cache un divertissement plaisant qui donne envie de monter aux côtés de son héros dans sa voiture. Néanmoins, les petites pointes de déceptions demeurent tapies dans l’ombre. A voir si vous appréciez davantage le voyage.
☙Ma note:☙
🌟7/10🌟

☙Informations:☙
Genre: Action, Policier, Thriller
Réalisé par Edgar Wright
Avec Ansel Elgort, Kevin Spacey, Lily James, Jon Bernthal, Eiza Gonzalez, Jon Hamm, Jamie Foxx…
Long-métrage Britannique
Durée : 01h53mn
Année de production : 2017
Distributeur : Sony Pictures Releasing France

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *